Actualités :: Semaine nationale des handicapés moteurs : La 6e édition placée sous le thème (...)

En marge de la journée internationale des personnes handicapées célébrée le 3 décembre dans le monde, Aly Ponré de son vrai nom, Aly Traoré, a tenu la 6e édition de la Semaine nationale des handicapés moteurs (SIHO). Des prestations d’artistes vivant avec un handicap ont meublé la soirée. L’édition a été placée sous le thème de la résilience.

Le Burkina Faso a commémoré la journée internationale des personnes vivant avec un handicap dans un contexte difficile sous le thème : « Des solutions transformatrices pour un développement inclusif : rôle de l’innovation pour alimenter un monde accessible et équitable ». Aly Traoré, alias Aly Ponré 1er, a clos les activités de la 6e édition de la Semaine nationale des handicapés moteurs (SIHO), par une soirée avec des prestations d’artistes, des spectacles d’humour, etc.

Cette édition a été parrainée par le président de l’Association des promoteurs immobiliers du Kadiogo, Seydou Boro. C’est pour lui tout à fait normal de parrainer cette activité. « Parrainer ce genre de cérémonie est tout à fait naturel pour moi. Nous sommes venus pour les encourager. Etre dans une situation d’handicap n’est pas chose aisée. La soirée était très pertinente. On a eu droit à un spectacle réussi avec des prestations d’artistes comme Solo Dja Kabako », s’est-il réjoui. Pour lui le handicap peut être dû à un accident ou une maladie. Par conséquent tout le monde peut être touché. C’est pourquoi il a exhorté les uns et les autres à plus d’attention et de considération pour les handicapés. Il a terminé en félicitant l’initiateur des SIHO, Aly Ponré 1er, qu’il qualifie de courageux.

Pour le parrain de la 6e édition de la SIHO, la soirée a été très pertinente

De par la qualité du spectacle, le soutien des FDS et des autorités, Aly Ponré 1er est satisfait de la tenue de cette édition. « C’est une organisation bon enfant. Vous avez été témoins, on a fait le show. C’était vraiment convivial. Les gens ont beaucoup apprécié », a-t-il reconnu. Cette édition est placée sous le thème de la résilience. Parce que vous-mêmes vous voyez la situation du pays. Quand le pays souffre, les personnes vivant avec un handicap souffre doublement.

Au delà de l’aspect festif, Aly Ponré 1er souhaite que les personnes vivant avec un handicap prennent conscience que leur situation n’est pas une fatalité

Au-delà de l’aspect festif, Aly Ponré, par cette soirée, veut faire prendre conscience aux personnes vivant avec un handicap qu’elles sont un maillon de cette chaîne burkinabè. Par conséquent, elles doivent travailler pour atteindre leur objectif au lieu de rester à la traîne. A l’en croire, le handicap peut être un atout. « C’est d’ailleurs mon cas. J’invite donc mes frères handicapés à ne pas baisser les bras car ce n’est pas facile même pour les valides. Il faut que nous travaillons doublement pour pouvoir se frayer une place au soleil », a-t-il lancé.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Burkina : Signature d’un protocole d’accord entre l’Etat (...)
Burkina : Un cyber-escroc mis aux arrêts et la somme de (...)
FIDA : Vers l’institutionnalisation de la foire aux (...)
Commune de Gomponsom : Des animaux et des équipements (...)
Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque (...)
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Fonds de soutien patriotique au Burkina : Voici les (...)
Burkina/Religion : Une cohorte de serviteurs pour (...)
Education : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Dédougou : 50 responsables de producteurs de coton (...)
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32466



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés