Actualités :: Projet PAV-EDUC : La phase pilote lancée à Ouahigouya

Le mercredi 23 novembre 2022, enseignants, encadreurs, techniciens, promoteurs et autorités éducatives se sont réunis à l’école Wend-Pengré de Ouahigouya, dans la région du Nord, pour examiner les outils pédagogiques audiovisuels et assimilés mis au point par Universel Groupe. Trois jours durant, ces outils ont été passés au crible par les spécialistes de la question et les bénéficiaires du projet PAV-EDUC.

Universel Groupe a procédé au lancement de la phase pilote de son projet dénommé PAV – EDUC (Pédagogue audiovisuel) dans la région du Nord. Pendant 72 heures, les promoteurs ont présenté le délice pédagogique aux autorités administratives, aux spécialistes, aux enseignants praticiens et aux élèves. Des expériences de leçons pratiques ont été servies aux invités de la session. Au-delà des vidéos aux contenus ludiques et hautement pédagogiques, les séances sous forme de jeux de cartes éducatives ont rythmé les travaux à l’école Wend-Pengré.

Élèves en pleine séance de jeu de cartes éducatives

Ce jeu consiste à distribuer des cartes sur lesquelles sont portées les questions sur une face, et les réponses sur l’autre. Chaque groupe choisit un rapporteur qui relève la question sur un support papier. La bonne réponse est alors recherchée par tous. Après débat et conciliation, le groupe s’accorde sur la réponse correspondante.

Laquelle réponse est relevée sur le support du groupe. L’enseignant chargé du cours ramasse les rapports de chaque groupe. Une correction collective est proposée au tableau. Cette étape est suivie d’un contrôle-correction des réponses portées par chaque groupe. Par ailleurs, notons qu’au prétest, sur cinq groupes soumis aux questions, seul un a pu colmater la moyenne de justesse. Après le jeu de cartes éducatives sur les mêmes questions, le taux de succès a été total, tous les groupes ont obtenu allégrement la moyenne. Tout comme les contenus audiovisuels, les expériences sur les cartes éducatives se sont montrées très satisfaisantes.

Gaëlle Fadilatou Savadogo, élève de l’école Wend-Pengré

A entendre l’élève Gaëlle Fadilatou Savadogo, ces outils leur procurent du plaisir et de la connaissance. Nous avons aussi joué avec les cartes en apprenant, soutient-elle. Pour Fadilatou, les apprentissages à travers le divertissement sont très intéressants et amusants pour les élèves. Des supports numériques au jeu de cartes, l’élève évalue positivement l’expérience tirée durant ces trois jours et souhaite que cette pratique ne se limite pas le temps d’un lancement, mais soit une pratique régulière dans les apprentissages scolaires.

L’appréciation est favorable. Elle est totale au niveau du personnel, souligne M. Ouédraogo. « Nous avons vu une innovation importante qui pourrait nous aider dans notre pratique classe. J’étais emballé par cette curiosité des enfants à chercher et à trouver par eux-mêmes, à manipuler ces outils avec intérêt et concentration. Nous pensons que c’est ce qui nous manquait et il nous fallait un outil de ce genre. Il promeut la recherche chez l’enfant et cet aspect est très capital dans l’acquisition des connaissances. L’enfant devient autonome dans l’acquisition de ses connaissances et cette disposition lui permettra d’avoir un cursus scolaire et académique à la hauteur de nos attentes. Nous pensons qu’avec ces outils pédagogiques, c’est tout le pays qui gagne », conclut M. Ouédraogo.

Koudirema Ouédraogo, représentant des enseignants du personnel enseignant

Le partenaire de l’entreprise innovatrice, Educo, s’est aussi montré satisfait du contenu qui a été proposé aux participants et des résultats des différents tests réalisés. L’organisation a réitéré son engagement sans réserve aux côtés de tous ceux et celles qui ont pour ambition de faire rayonner l’éducation burkinabè. Et à en croire Ali Savadogo, spécialiste en éducation, représentant de l’ONG Educo, la recherche-action en pédagogie est un domaine qui attire et intéresse sa structure. Educo couvre tous les pans de l’éducation. Et cette action participe de la qualité de l’éducation. Elle contribue aussi à améliorer le volet « accès », car ces outils permettent d’atteindre un grand nombre d’apprenants. Au regard de cela, Educo se sent concerné par ledit projet. Selon Ali Savadogo, Educo travaille avec ses partenaires pour trouver des voies et moyens pour un changement de paradigmes avec de nouvelles méthodes, de nouveaux outils pédagogiques et de nouvelles pratiques pédagogiques dans le but d’améliorer les conditions d’apprentissage et d’enseignement dans le système éducatif.

Aly Savadogo, représentant de l’ONG Educo.

L’éducation est un secteur capital dans la transformation de l’homme dès son jeune, et le projet PAV-EDUC est bien dans cette philosophie de transformer l’homme dans son essence. Voir donc cette innovation grandir et être homologuée avec une expansion est tout le mal qu’Educo pourrait souhaiter à Universel Groupe. L’ONG reste par ailleurs optimiste que ces outils prendront en compte le post-primaire, le secondaire et même le supérieur dans les temps futurs.

L’équipe d’Universel Groupe a de quoi donc se réjouir, car l’utilité de son apport dans l’éducation est désormais établie. Autorités éducatives, spécialistes, encadreurs, enseignants et élèves ont tous reconnu la qualité et la performance des propositions du projet PAV – EDUC. Ainsi, un nouvel outil pédagogique est « né » et prêt à être déployé dans toutes les régions du Burkina Faso pour le bien du monde éducatif. C’est sur cette marque de satisfaction globale et partagée que le directeur régional de l’enseignement préscolaire, primaire et non-formel du Nord a mis fin aux activités de lancement de la phase pilote du projet de Fatahou Ben Nacro.

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés