Actualités :: Taxe sur les produits pétroliers : La ligue des consommateurs du Burkina (...)

La Ligue des consommateurs du Burkina plaide pour une diminution substantielle de la taxe sur les produits pétroliers (TPP) du Super 91 à hauteur de 50 FCFA sur les 125 FCFA que le consommateur paye et une diminution sur le gasoil de 25 FCFA sur les 50 FCFA.

Le 11 mai 2022, le premier gouvernement de transition (MPSR 1) annonçait l’augmentation des prix des hydrocarbures de 100 FCFA à compter du 12 mai. Le Super 91 passait à 715 FCFA et le gasoil à 645 FCFA. 99 jours plus tard, soit le 18 août 2022, le même gouvernement décidait d’une deuxième augmentation des hydrocarbures de 35 FCFA sur le Super 91 et 30 FCFA sur le gasoil. Pour l’exécutif, cette hausse de prix était justifiée par l’augmentation des prix à l’international du fait de la guerre russo-ukrainienne.

Pour la Ligue des consommateurs du Burkina, cette seconde augmentation est intervenue « paradoxalement au lendemain de la baisse du coût du baril du pétrole au niveau mondial, et dans un contexte où nous consommateurs, n’avions pas encore fini de juguler les conséquences de la première hausse ».

« La réduction du prix du carburant est possible »

En conférence de presse, ce jeudi 27 octobre, le président de la ligue, Dasmané Traoré, a indiqué que la réduction du prix du carburant à la pompe est possible. Lui et ses camarades estiment que la taxe sur les produits pétroliers (TPP) doit être revue à la baisse. Cette taxe est appliquée en plus des prélèvements fiscaux prévus à l’article 5 du chapitre 2 de la directive N°06/2001/CM/UEMOA du 26 novembre 200. La ligue des consommateurs plaide pour sa diminution. Une diminution de 50 FCFA sur les 125 FCFA que le consommateur paye sur le litre du super 91, et une diminution de la 25 FCFA sur les 50 FCFA que le consommateur paye sur le litre du gasoil.

Ousséni Ouédraogo, secrétaire général de la ligue des consommateurs du Burkina

« Nous ne demandons pas la suppression de cette taxe »

« La TPP à l’origine, c’était pour permettre de renflouer certaines caisses de l’Etat et prendre en charge le délabrement de certaines voies. Combien de routes à Ouagadougou sont impraticables ? Les 125 FCFA de TPP sur le Super 91 et les 50 FCFA de TPP sur le gasoil sont reversés au Fonds spécial d’entretien routier alors que nos routes sont délabrées. Nous ne demandons pas la suppression de cette taxe, car nous connaissons au moins son importance. Mais, nous allons plaider pour sa diminution », précise le secrétaire général de la LCB, Ousséni Ouédraogo.

Pour un audit de la SONABHY

En attendant, la ligue des consommateurs propose des solutions pour assainir le secteur des hydrocarbures. Elle souhaite entre autres « un audit du fonctionnement et de gestion de la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY), une relecture du cahier des charges reliant la SONABHY aux distributeurs afin de l’adapter à la réalité actuelle, une intensification du contrôle par les services habilités sur la qualité et la quantité des hydrocarbures servis aux consommateurs à la pompe ».

La ligue des consommateurs a anooncé l’organisation d’une campagne de sensibilisation des consommateurs et d’interpellation des autorités sur les hydrocarbures

« La recherche de solutions pour supporter la fluctuation du prix du baril par un mécanisme qui permettra d’obtenir des revenus issus des ressources nouvelles tel l’or, le manganèse » est également proposée par la ligue. D’ailleurs elle se réjouit de constater que les nouvelles autorités de la transition reconnaissent « le caractère excessif du prix de carburant à la pompe ». Elles en veulent pour preuve les déclarations du 23 octobre 2022 du Premier ministre Apollinaire Kyelem de Tambèla, qui a affirmé, sur les ondes de la radio Oméga, sa volonté de voir « comment diminuer le prix du carburant, car quand le carburant flambe, tout augmente... ».

HFB
Lefaso.net

Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)
Affaire « Elèves filmés par un enseignant » : Ainsi, on (...)
Pèlerinage national 2023 au sanctuaire de Yagma : « (...)
Lutte contre les mutilations génitales féminines : Le (...)
Mort d’un soldat à Dédougou : L’infortuné se serait suicidé (...)
Ministère de l’éducation nationale : Vers l’adoption du (...)
Route Dédougou-Bobo-Dioulasso : Un accident de la (...)
Développement endogène : Le SPONG réaffirme son engagement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32445



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés