Actualités :: Exécution de commande publique par les artisans : Le ministre de l’artisanat (...)

Ce jeudi 22 septembre 2022, le ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises a rendu visite aux artisans en charge de livrer la commande publique pour l’acquisition de mobiliers de bureau. L’objectif de cette petite tournée dans deux ateliers exécutants de la ville de Ouagadougou était d’apprécier le niveau d’avancement des travaux et de s’assurer que le matériel sera disponible dans les délais impartis, c’est-à-dire le 1er octobre 2022.

Promouvoir le secteur de l’artisanat passe par l’accompagnement des acteurs à faire montre de leur savoir-faire, à travers les œuvres qu’ils produisent. Cependant, comme le dit Lénine, « la confiance n’exclut pas le contrôle ». Dans le cadre de la mise en œuvre d’un accord-cadre conclu entre le gouvernement et la Chambre des métiers de l’artisanat du Burkina Faso (CMA-BF) pour l’acquisition de mobilier de bureau, le ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises Abdoulaye Tall a rendu visite aux artisans à qui la tâche a été confiée de fournir des meubles, d’ici le 1er octobre 2022.

Les jeunes travailleurs de l’entreprise Alu 3S en pleine activité

Adama Kaboré est le chef de l’entreprise Alu 3S. Il est à sa troisième collaboration avec l’Etat pour l’exécution d’une commande publique. C’est d’abord par son atelier situé au quartier Wayalghin de la ville de Ouagadougou, que le ministre a débuté sa visite. A l’arrivée du ministre, il a pu trouver une équipe composée d’une quinzaine de jeunes travailleurs à pied d’œuvre pour la réalisation de chaises. Adama Kaboré lui fait visiter l’atelier, tout en le briefant sur les œuvres déjà réalisées. « A notre niveau, nous sommes à la phase de finition. Il ne reste qu’à peindre les meubles. En termes d’exécution, nous en sommes à 95%. C’est seulement la pluie qui nous retarde, le matériel serait déjà livré depuis longtemps. Mais j’espère que d’ici le 25, tout sera fin prêt », assure-t-il.

Une vue des tabourets en confection au sein de l’entreprise Menuiserie-Bois et Métallique de Téwendé Claire Compaoré

Après Alu 3S, le cap est mis sur l’entreprise Menuiserie-Bois et Métallique, sise au quartier Karpala. Téwendé Claire Compaoré en est la responsable. C’est elle qui commande les actions de sa jeune équipe avec laquelle ils doivent livrer 262 meubles (tabourets, tables, bureaux et chaises). Les cheveux blanchis par le temps, elle exerce ce métier depuis 1995. C’est sa première fois de collaborer avec l’Etat et de recevoir un ministre dans ses locaux. Pour elle, la joie est à son comble. « Je ne sais pas comment exprimer ce que je ressens présentement… Le domaine de l’artisanat a besoin d’être encouragé. A travers ma modeste personne, la visite du ministre est un grand bond par rapport à ce que le gouvernement peut faire pour l’artisanat », lâche-t-elle, visiblement émue.

Téwendé Claire Compaoré est la seule femme artisane parmi les 21 artisans mobilisés pour la confection des meubles

En termes de dynamisme, le constat est le même que celui dans l’entreprise de Adama Kaboré. Les travaux avancent bon train. « Nous sommes à plus de 50% de réalisation. La rentrée c’est le 1er octobre. Le matériel sera livré à temps », a-t-elle confié.

De façon générale, que de la satisfaction pour le ministre Abdoulaye Tall. « Nous avons vu des travaux très bien avancés qui, en une semaine, devrait être bouclés. Sur la base des ateliers visités, nous sommes totalement rassurés que les délais seront respectés. Les travaux évoluent à satisfaction et la qualité à vue d’œil aussi est satisfaisante », se réjouit le ministre. Du reste, il précise qu’un contrôleur a été désigné par la CMA-BF pour le suivi des travaux. Il saisira cette occasion pour lancer un appel à l’ensemble des opérateurs économiques et institutions de l’Etat leur demandant de faire confiance aux artisans nationaux, par le truchement de la CMA-BF qui s’assurera progressivement du suivi des travaux.

Le ministre Abdoulaye Tall signant le livre d’or de l’entreprise Menuiserie-Bois et Métallique de Téwendé Claire Compaoré

En rappel, le contrat entre le gouvernement et la CMA-BF a été conclu le 23 septembre 2021, afin de favoriser le secteur de l’artisanat par l’octroi de biens et services. Pour cette commande, 21 artisans auront à charge de livrer 3 280 meubles d’ici le 1er octobre 2022. Ce matériel est destiné à l’Ecole nationale des sous-officiers d’active (ENSOA).

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)
Lutte contre les maladies non transmissibles : Une (...)
Planification familiale au Burkina : Le plan national (...)
Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes (...)
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 (...)
Malnutrition chronique et insécurité alimentaire au (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés