Actualités :: 72 heures de l’élève diplomate au Burkina : Développement et crise sécuritaire (...)

L’Institut des hautes études internationales (INHEI) organise du 2 au 4 août 2022, à Ouagadougou, les 72 heures de l’élève diplomate. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mardi au sein du ministère des Affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur. Elle a été présidée par l’ambassadeur Roxane Meda, représentant la ministre Olivia Rouamba empêchée.

Durant trois jours, les élèves diplomates vont momentanément "déserter" les salles de classe pour être aux côtés de leurs aînés et collègues d’autres instituts en vue de mener la réflexion sur le thème : « diplomatie de développement et enjeux sécuritaires du moment ». En effet, la crise sécuritaire que vit le Burkina depuis 2015 constitue une menace pour le développement économique, politique, économique a rappelé Toussaint Ouattara, délégué général des élèves.

Selon lui, l’insécurité entrave toutes les initiatives de progrès et déstabilise le vivre-ensemble malgré les efforts déployés par les forces de défense et de sécurité qui sont en première ligne pour éradiquer le phénomène. A l’écouter, cela exige de la part du diplomate une action concertée et immédiate pour mobiliser les partenaires nationaux et internationaux afin de soutenir l’effort de guerre sur les différents centres des opérations pour un retour immédiat de la paix, car sans paix dit-il, pas de développement.

Toussaint Ouattara, délégué général des élèves diplomates

Pour le premier responsable de l’INHE, Dr Poussi Sawadogo, ces genres de rencontres sont à promouvoir au regard du thème qui, avant tout, est un thème d’interpellation des diplomates du Burkina Faso à agir pour accompagner les efforts pour la sécurité et la paix au Burkina Faso. « Je suis très fier du choix du thème car il répond aux préoccupations actuelles du gouvernement de la transition, qui est de redonner au Burkina Faso sa quiétude d’antan », s’est réjoui Poussi Sawadogo.

Les activités de l’édition 2022 seront meublées par des conférences d’échanges et de débats entre les aînés diplomates et les élèves stagiaires autour du thème général. Aussi, les élèves procéderont à une remise de dons aux personnes touchées par le terrorisme, les déplacés internes.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés