Actualités :: Dori (Sahel) : L’ONG Nodde Notto lance le projet Djamnaati, pour promouvoir (...)

L’ONG Nodde Notto (A2N) a procédé, le 20 juillet 2022 à Dori, au lancement du projet « Djamnaati ». Ce nouveau projet, financé par l’Agence française de développement, a pour but la préservation de la coexistence pacifique entre les populations locales et les déplacés internes. La cérémonie de lancement a connu la présence des autorités de la région du Sahel et des bénéficiaires.

Ce projet, selon ses acteurs, est une continuité d’un premier projet qui a pris fin en 2021. A les en croire, l’ancien projet a permis la réhabilitation de deux Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) et de cinq écoles primaires ainsi que la construction d’une nouvelle école dans le village de Bafelé. Cet ancien projet a également appuyé le service domanial et des affaires foncières de la commune de Dori par la mise en place de plusieurs structures de gestion foncière et la formation de leurs membres.

Les bénéficiaires et les officiels lors du lancement du projet.

Le projet Djamnaati, qui vient s’aligner sur les acquis du premier, est un vecteur de dynamisation de la cohésion sociale et de la coexistence pacifique. Selon Hassane Bocoum, le représentant du secrétaire exécutif du projet, Djamnaati est innovateur dans sa mise en œuvre. Pour lui, le projet prend en compte les personnes déplacées internes installées dans les différents secteurs de la commune de Dori, à travers des appuis à la promotion des activités économiques. L’autre originalité, selon toujours Hassane Bocoum, c’est l’aspect participatif des activités.

Hassane Bocoum, le représentant du secrétaire exécutif du projet Djamnaati.

A l’en croire, le projet Djamnaati prévoit la création d’espaces interactifs et collaboratifs entre les populations et les responsables des services locaux de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, des ressources animales, de l’action sociale et des droits humains, pour la promotion de la qualité dans les prestations des services.

Le gouverneur de la région du Sahel, Rodolphe Fabien Sorgho, a salué le lancement du projet.

Quant au gouverneur de la région du Sahel, Rodolphe Fabien Sorgho, il a indiqué que la région abrite un grand nombre de déplacés internes. Il soutient que le projet Djamnaati est le bienvenu. Pour lui, l’objectif du projet entre en droite ligne avec ce que la population recherche dans la région du Sahel, notamment la cohésion sociale. Avec la situation sécuritaire qui prévaut dans la région, il y a beaucoup de déplacés qui viennent cohabiter avec la population hôte. Il y a vraiment lieu qu’il y ait une synergie d’actions pour permettre à ceux-ci de s’intégrer dans la communauté. Si leur intégration a été mal gérée, cela va encore amener d’autres problèmes qui viendront s’ajouter à ceux déjà existant comme le problème du terrorisme, a indiqué le gouverneur de la région du Sahel.

Daoula Bagnon
Correspondant/Dori

Infrastructures du Coronathon : La cellule de gestion (...)
Journée internationale des personnes âgées : Des vivres et (...)
Burkina Faso : Le dispositif sécuritaire renforcé au (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « Nous attendons des (...)
Boucle du Mouhoun : Le fleuve Mouhoun sort de son lit (...)
Formation en coiffure de mariée : Séduction coiffure et (...)
Manifestation à Ouagadougou : « Ce coup-d’État n’est pas (...)
Projet de renforcement de la cohésion sociale et de la (...)
Région du Centre-est : Des ateliers régionaux pour (...)
Burkina/Agriculture : Les activités d’accompagnement des (...)
Bobo-Dioulasso : Des centaines de manifestants (...)
Burkina/Région du Nord : Le « Boukayamdé », une solution (...)
Burkina : Plus de 13 milliards de FCFA de pertes dues à (...)
Rentrée scolaire 2022-2023 : Le ministre en charge de (...)
UTM (Université de Technologies et de Management) : (...)
Campagne "STRONGER TOGETHER" : Déclaration conjointe du (...)
Burkina/Religion : La Maouloud aura lieu dans la nuit (...)
Marche à Bobo-Dioulasso : Des manifestants fouettés par (...)
Leadership féminin au Burkina Faso : Fin du projet « (...)
Centre-nord : Une quarantaine de femmes renforcent (...)
Système éducatif au Burkina : « Une formation qui (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31416



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés