Actualités :: Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme : L’ABIPA célèbre la (...)

La journée internationale de sensibilisation à l’albinisme est commémorée le 13 juin de chaque année dans le monde. Au Burkina, l’Association burkinabè pour l’inclusion des personnes albinos (ABIPA) l’a célébré en différé ce 21 juillet 2022 au siège de l’association, à Ouagadougou.

« Unis pour faire entendre notre voix », est le thème choisi, par l’Association burkinabè pour l’inclusion des personnes albinos, pour célébrer en différé la 8e édition de la journée internationale de sensibilisation à l’albinisme. Cette journée consiste à faire connaître l’albinisme au grand public, et notamment les bons comportements à adopter.

A entendre le président de l’ABIPA, Fabéré Sanon, la vision de l’association est de travailler avec tout le monde, d’unir toutes les voix comme le thème l’indique afin de se faire entendre sur l’inclusion des albinos dans tous les processus de développement au Burkina Faso.

« De 2006 à 2022, 19 personnes atteintes d’albinisme sont décédées de cancer de peau », Fabéré Sanon, président de l’ABIPA

Les personnes souffrantes d’albinisme sont confrontées à principalement deux ordres de difficultés. « Il y a les difficultés d’ordre sanitaire qui se caractérisent par une basse vision et également des problèmes dermatologiques qui engendrent souvent des cancers de peau, augmentant le taux de mortalité. Ainsi, de 2006 à 2022, 19 personnes en sont décédées. Le deuxième aspect de ces difficultés est en lien avec l’inclusion sociale », a expliqué Fabéré Sanon.

Le président de l’association a donc saisi l’occasion offerte pour interpeller l’Etat pour que des dispositions juridiques soient prises afin de prendre en compte les questions de santé, d’emploi et d’éducation des personnes atteintes d’albinisme au Burkina Faso.

Le ministère en charge de l’action humanitaire, à travers le représentant du ministre, Guétawendé Saba, se dit toujours prêt à accompagner l’association. Le représentant du ministre a également saisi l’occasion pour encourager les membres de l’ABIPA pour leur résilience.

La CBM a offert une voiture à l’ABIPA pour faciliter ses déplacements

A l’entendre, l’Etat, à travers le ministère en charge de la solidarité nationale, intervient directement en finançant les activités génératrices de revenus des personnes vivantes avec un handicap pour les rendre plus autonomes afin qu’elles puissent vivre dignement et participer au développement national.

La CBM global, partenaire de l’association, à travers le projet « Gombèlè », a offert un véhicule aux membres de l’association afin de faciliter leurs déplacements. Cet accompagnement technique et financier, pour le directeur pays, Ousseini Badini, entre dans le cadre de l’engagement de la CBM d’accompagner la mise en œuvre de la convention des nations-unies relative aux personnes handicapées qui fait la promotion de la non-discrimination et de l’égalité entre les individus.

L’ABIPA a également reçu des chapeaux à large rebords et des crèmes solaires offerts par la Faîtière des caisses populaires du Burkina Faso.

Hanifa Koussoubé
Lefaso.net

Burkina : La grève des contrôleurs aériens suspendue
Exécution de commande publique par les artisans : Le (...)
Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une (...)
Santé au travail : « Chaque année, le travailleur doit (...)
Pré-forum d’investissement de l’initiative « Main dans la (...)
Education au Burkina : CREDO en quête de 5000 bourses (...)
Burkina : « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » (...)
Fin de formation des commandants et directeurs de (...)
Bobo-Dioulasso : L’arrondissement 3 récompense ses (...)
Sécurité au Burkina : La réduction des cas d’attaques à (...)
TGI Ouaga II : Le policier poursuivi pour menace de (...)
Journée internationale des personnes âgées 2022 dans les (...)
Hôpital Souro Sanou de Bobo-Dioulasso : L’ONG Light for (...)
Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la (...)
Fin de la prise en charge des pauses-déjeuner : « La (...)
Jugement affaire Guiro Ousmane : Le parquet se retire (...)
Affaire KAMAO : « Il s’agit de défendre les intérêts de la (...)
Réconciliation nationale et cohésion sociale au Burkina (...)
Formation de commandants et directeurs des secours (...)
Sécurité des aliments : Un projet pour améliorer la (...)
Burkina/ Filière huile : Les travaux de 2021 restitués (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31353



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés