Actualités :: Centre de gestion des cités : Mahamadé Amos Zong-Naba nommé directeur général (...)

L’inspecteur des impôts Mahamadé Amos Zong-Naba a été nommé directeur général du Centre de gestion des cités (CEGECI), au conseil des ministres de ce mercredi 22 juin 2022. Il remplace Boureima Thiombiano qui était à ce poste depuis le 21 avril 2021.

Un an, deux mois et un jour. C’est le temps qui s’est écoulé entre la prise de fonction de Boureima Thiombiano et la nomination de son successeur Mahamadé Amos Zong-Naba à la tête du Centre de gestion des cités (CEGECI), société placée sous la tutelle du ministère de l’Urbanisme, des Affaires foncières et de l’Habitat.

Inspecteur des impôts depuis 2012, après deux ans de formation à l’École nationale de régies financières, Mahamadé Amos Zong-Naba était jusqu’à cette nomination, Chargé d’études au ministère de l’Économie, des Finances et du Plan. Expert fiscal, consultant, formateur, son champ de compétences couvre la fiscalité des entreprises et des ONG, l’Analyse économique et la gestion du développement, le management et la planification, l’audit comptable et financier, le développement personnel.

Sa nomination intervient au moment où la CEGECI prévoit de grands projets de construction dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan stratégique de développement 2022-2026. Il ressort du compte rendu de la première assemblée générale du personnel de la société que la CEGECI envisage la construction d’immeubles à usage d’habitation sous forme d’appartements, de villas pavillonnaires, de duplex ainsi que des espaces récréatifs et aires de jeux dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso.

En rappel, le Centre de gestion des cités (CEGECI) est une société d’Etat de promotion immobilière avec un capital social de 5 350 000 000 F CFA. Il est, entre autres, chargé de la construction, l’acquisition d’immeubles ou ensembles immobiliers, en vue de la location simple ou de la location-vente. L’acquisition des terrains, leur aménagement et la commercialisation de logements construits, sur toute l’étendue du territoire national relève également de ses attributions.

Lefaso.net

Burkina Faso : L’OCADES Caritas tient son 4e conseil (...)
Bobo-Dioulasso : Le ministre de la santé lance la (...)
Lutte contre le cancer : Dépistage au profit des femmes (...)
Préventions des risques professionnels en milieu (...)
Soutenance de mémoire : Edwige Mankô Paré, désormais (...)
Journées scientifiques de l’ANRS-MIE : Les émergences (...)
Véhicules automobiles au Burkina : Fin de validité de (...)
Rentrée universitaire 2022-2023 au Burkina : L’UGEB et (...)
Construction du centre de radiothérapie de Bobo-Dioulasso :
Lutte contre l’insécurité alimentaire au Burkina : (...)
Agenda femmes paix et sécurité : Le ministère du Genre (...)
L’Institut national de la statistique et de la (...)
Établissements publics de santé du Burkina : Les équipes (...)
Dysménorrhées ou règles douloureuses : Une souffrance à (...)
Faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina : (...)
Règlement des litiges : Des médiateurs renforcent leurs (...)
Justice : Le magistrat S. Antoine Kaboré lève le voile de (...)
Bobo-Dioulasso : « Au cours des premiers mois de 2023, (...)
Foncier au Burkina : Le COFRL/B outille 40 femmes sur (...)
Maîtrise du manuel et dépenses publiques : Les (...)
Burkina : Le ministre en charge de l’éducation nationale, (...)

Pages : 0 | ... | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | ... | 31899



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés