Actualités :: Journée internationale du vivre-ensemble en paix : « Il y a aucune raison de (...)

Le Burkina Faso célèbre ce lundi 16 mai 2022 la 5e journée mondiale du vivre-ensemble en paix. A l’occasion, le ministère de la Cohésion sociale et de la réconciliation nationale a initié une conférence publique pour évoquer le sujet et voir comment l’implémenter au Burkina Faso.

Le vivre-ensemble et la cohésion sociale est durement éprouvé au « pays des hommes intègres » ces derniers temps. A la faveur de la 5e journée internationale du vivre-ensemble en paix, le ministère en charge de la cohésion sociale veut saisir cette occasion pour lancer le débat et inviter les population, chacun à son niveau, à l’implémenter par des initiatives pour faire cohabiter les populations dans un bon esprit, dans le partage et la tolérance, à travers une conférence publique.

« Dans un contexte humanitaire difficile, exprimons notre solidarité à l’endroit des personnes déplacées internes en vue de bâtir un Burkina Faso de paix et du vivre-ensemble », c’est le thème choisi par les autorités du pays pour marquer d’une pierre blanche cette 5e journée. Selon le directeur général de l’Ecole nationale de la magistrature (ENAM), Pr Awalou OUEDRAOGO, cette journée nous interpelle tous. « Elle nous appelle à réfléchir substantiellement par rapport à qui nous sommes et où nous voudrions aller », a-t-il expliqué.

Selon le directeur général de l’ENAM, Pr Awalou OUEDRAOGO, cette journée appelle à réfléchir

Pour lui, la présence du ministre d’Etat à la conférence publique témoigne que sa vision sur la formation expérientielle va être réfléchie et structurée. « Parce qu’il m’a confirmé qu’il a bâtie toute sa carrière sur le terrain. Je crois que c’est la manifestation même de la formation expérientielle que nous voulons faire à l’ENAM », a soutenu le directeur général.

Les énarques sont sortis nombreux pour assister à cette conférence publique

Revenant sur l’objet de la rencontre, Pr Ouédraogo a souhaité que ce jour ne soit pas une simple commémoration mais que cette journée du vivre-ensemble soit pleinement vécue. Parce que, a-t-il poursuivi, trop de journées ont été commémorées mais le constat que l’on fait, c’est qu’on ne les vit pas comme on les célèbre. « Le vivre-ensemble, ce n’est pas seulement des mots. C’est trois thématiques convergentes : l’équité, la diversité et l’inclusion. Sans équité point de justice sociale, sans diversité point d’inclusion et sans inclusion cela ouvre la voie à toute déviation », a-t-il conclu.

Le ministre d’Etat, Yéro Boly, exhorte les Burkinabè à se redresser et affirmer que le Burkina Faso existe

Le ministre d’Etat, en charge de la cohésion sociale, Yéro Boly, a déclaré que le thème cadre avec les réalités que vit actuellement le Burkina Faso. Cette réalité, a-t-il mentionnée, se caractérise par l’importance du nombre de populations déplacées internes à l’intérieur du pays. Cette situation est « inédite » dans notre histoire, foi du ministre d’Etat.

M. Boly est revenu sur la résilience du peuple burkinabè, qui a traversé beaucoup de crises et de tumultes mais qui est demeuré debout. « Il y a aucune raison de ne pas croire à notre capacité de nous redresser et d’affirmer que nous existons et nous existerons », a-t-il exhorté.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Gratuité des soins de santé au Burkina : 3,4% des (...)
Boucle du Mouhoun : Lancement de la phase II du projet (...)
Caisse nationale d’assurance maladie universelle : (...)
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (...)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le (...)
Modernisation de l’administration : Le ministre de la (...)
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur (...)
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la (...)
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un (...)
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières (...)
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en (...)
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 (...)
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes (...)
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de (...)
Burkina : Les chefs traditionnels réitèrent leur (...)
Santé au Burkina : CICDoc offre du matériel biomédical (...)
Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du (...)
Burkina : Un exercice militaire prévu le jeudi 30 juin (...)
Éducation au Burkina : Le ministère de l’Education et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30723

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés