Actualités :: Formation professionnelle : L’ISGE-BF lève le voile sur le métier (...)

L’Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) a organisé, le 7 mai 2022, la 3e édition des 24 heures de l’ingénieur. L’objectif de cette journée dédiée à l’ingénieur est de sensibiliser les jeunes au métier de l’ingénieur, son rôle dans l’entreprise ainsi que les débouchés professionnels après la formation. Venus de plusieurs écoles préparatoires, les participants à cette journée ont eu droit à une présentation du cycle d’ingénieur ainsi qu’à des panels de haut niveau sur les opportunités d’emploi dans les entreprises évoluant dans les secteurs de l’énergie électrique et du numérique au Burkina Faso.

Pour Innocent Compaoré, directeur général de l’ISGE-BF, les ingénieurs sont indispensables au développement d’un pays. « Nous avons besoin des ingénieurs pour construire nos routes, pour construire nos infrastructures telles que les ponts et les édifices pour qu’ils ne s’écroulent pas. Nous avons aussi besoin des ingénieurs pour assurer le développement industriel, régler les problèmes en fourniture et distribution de l’énergie électrique et assurer la transformation digitale au Burkina Faso », explique-t-il, sans manquer d’ajouter le slogan « Pas d’ingénieurs, pas de développement ».

Innocent Compaoré, directeur général de l’ISGE-BF.

Cependant, le constat est que la formation des ingénieurs n’est pas très développée au Burkina Faso, et les écoles d’ingénieurs sont peu nombreuses. Aussi, beaucoup de jeunes qui peuvent embrasser ce corps de métier n’ont pas toujours la bonne information sur où se former et quels sont les débouchés. Et c’est ce manque d’informations que les 24h de l’ingénieur viennent combler, en renforçant les connaissances des participants sur le contenu de la formation d’ingénieur ainsi que les possibilités d’insertion professionnelle.

Ils ont ainsi eu droit à la présentation du cycle d’ingénieur, assurée par Alexis Nagalo, responsable pédagogique du cycle d’ingénieurs de conception de l’ISGE-BF. Celui-ci est revenu sur les domaines d’activités dans lesquels l’ingénieur peut exercer, les bonnes raisons pour devenir ingénieur mais aussi comment choisir l’école d’ingénieur dans laquelle se faire former.

Les panelistes se sont entretenus avec les jeunes.

A l’issue de cette présentation, les potentiels futurs ingénieurs ont pu prendre part à un panel de haut niveau sur le thème « Les opportunités d’emploi et les besoins de qualification des ressources humaines dans les entreprises des secteurs de l’énergie électrique et du numérique au Burkina Faso ». Ce panel, animé par des ingénieurs aguerris et expérimentés, a encore éclairé un peu plus les participants sur les potentielles pistes d’emploi à explorer à la fin de leur formation. Des ingénieurs de conception formés par l’ISGE-BF ont également partagé, pour l’occasion, leur expérience en ce qui concerne l’insertion professionnelle.

En rappel, l’ISGE-BF a été créé en 2003 à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina et de 17 entreprises, afin de répondre aux besoins en ressources humaines qualifiées dans les domaines de l’électricité industrielle, des réseaux informatiques, des télécommunications et de la maintenance industrielle. L’institut a déjà mis sur le marché de l’emploi, trois promotions d’ingénieurs de conception, qui ont pu s’insérer dans le milieu professionnel.

Armelle Ouédraogo Yaméogo
Lefaso.net

Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (...)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le (...)
Modernisation de l’administration : Le ministre de la (...)
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur (...)
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la (...)
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un (...)
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières (...)
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en (...)
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 (...)
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes (...)
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de (...)
Burkina : Les chefs traditionnels réitèrent leur (...)
Santé au Burkina : CICDoc offre du matériel biomédical (...)
Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du (...)
Burkina : Un exercice militaire prévu le jeudi 30 juin (...)
Éducation au Burkina : Le ministère de l’Education et (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées : Le (...)
Burkina : le monde de l’artisanat célèbre la journée des (...)
Insécurité alimentaire au Burkina : Environ 3,5 millions (...)
Burkina : La direction générale des douanes fait son (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30702

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés