Actualités :: Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des (...)

L’Église famille de Dieu à Ouagadougou est en liesse. Pour cause, elle a procédé à la bénédiction du sanctuaire marial notre Dame des pauvres, érigé sur la colline de Tanwéfo, dans la paroisse de Saponé (province du Bazega). La cérémonie de dédicace a été présidée par le cardinal Philippe Ouédraogo le samedi 22 janvier 2022 en présence des fidèles chrétiens. Le sanctuaire paroissien est à vocation diocésaine.

Les paroissiens de Saponé et de Ouagadougou, accompagnés de leurs pasteurs (prêtres et évêques) bénéficient d’un sanctuaire marial dédié à la "Vierge des pauvres". La croix de ce nouveau haut lieu spirituel est fixée sur la colline de Tanwéfo, sise au quartier Banembanto Wiidi, dans la commune de Saponé. « La bénédiction de cette colline comme sanctuaire marial est signe de la présence du Seigneur au milieu de son peuple », a dit le célébrant principal, le cardinal Philippe Ouédraogo.

Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou en train de bénir la croix fixé sur la colline de Tanwéfo de Wiidi Banembanto

Cette bénédiction a été suivie d’une célébration eucharistique. Les textes bibliques retenus pour la méditation du jour mettent en exergue la volonté salvifique de Dieu pour tous les êtres vivants sans exception. À en croire le prédicateur, cette colline de Tanwéfo (cheval en mooré), c’est le Seigneur lui-même qui vient à la recherche et à la conversion des brebis égarées à travers le récit de Zachée de l’évangéliste Saint Luc.

« Ce sanctuaire dédié à la Vierge des pauvres est un haut lieu de rencontre avec Dieu, un haut lieu de conversion pour une vie chrétienne pétrie de foi, d’espérance et de charité », a rappelé l’évêque métropolitain de Ouagadougou.

Image de la Vierge notre dame des pauvres

Selon l’histoire, la Vierge des pauvres est apparue huit fois à Mariette Beco en 1933 dans le village de Banneux dans le diocèse de Liège en Belgique. A chaque avènement, elle a demandé à la petite Mariette de prier sans cesse pour la paix dans les nations. À la huitième et dernière apparition de la Vierge à Mariette, elle lui aurait dit ceci : « je suis là Mère du Sauveur, Mère de Dieu » et tandis qu’une certaine tristesse envahit son visage, notre Dame des pauvres lui adresse sa suprême recommandation : Priez beaucoup. Adieu ».

Et comme le dit un proverbe de la savane burkinabè « ce qui appartient au marigot, appartient aux caïmans ». L’archevêque a donc indiqué que ce lieu de prière appartient désormais à toute l’Église universelle, « à Banneux tout comme Banembanto Wiidi, la Vierge des pauvres attend et accueille des hommes et des femmes sur cette colline sans distinction aucune. Elle nous invite à venir déposer sous ses pieds, nos souffrances, nos maladies, nos combats... »

Des pèlerins déposent leurs intentions au pieds de la croix

Pascaline Tapsoba / Tiendrebéogo, présidente de l’association Vierge des pauvres de l’archidiocèse de Ouagadougou a retracé en quelques mots l’histoire de la venue de la Vierge des pauvres au Burkina. « Nous sommes allés à Banneux en Belgique pour un pèlerinage. Une fois là-bas, l’idée nous est venue de construire un sanctuaire dédié à notre Dame des pauvres pour la sanctification du peuple de Dieu au Burkina et pour le retour de la paix dans notre cher pays tant éprouvé par le terrorisme », a expliqué la présidente de l’association.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Gaoua (Sud-ouest) : Bifaté II est le nouveau chef de (...)
Promotion de l’éducation non formelle au Burkina : Le (...)
Dédougou : Le gouverneur visite les magasins de la (...)
Compétitions universitaires en art et culture : (...)
ACEP-Burkina : Une journée de salubrité pour se (...)
ONG Impact and Developement Technical Agency : Des kits (...)
Access international studies : Des conseils pour réussir (...)
Promotion des droits humains : Des documents (...)
Assises régionales de la jeunesse des Hauts-Bassins : Un (...)
Parti panafricain pour le salut (PPS) : 1 000 poches de (...)
11e édition du Prix burkinabè de la qualité : La CAMEG (...)
Dédougou (Boucle du Mouhoun) : Help, Terre des hommes et (...)
Rhumatismes : « Il faut consulter tôt en cas de douleur (...)
Hommage aux victimes de Perkoa : Les travailleurs et (...)
Armée nationale : Le Général de Brigade Vinta Somé reçoit (...)
Réconciliation nationale au Burkina : Eddie Komboïgo (...)
Institut supérieur d’études de protection civile : 24 (...)
Burkina Faso : Le cadre sectoriel de dialogue « (...)
Gendarmerie nationale du Burkina : Le chef d’escadron (...)
Traite des êtres humains : Les trafiquants tirent profit (...)
Journée mondiale de lutte contre la traite d’êtres (...)

Pages : 0 | ... | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | ... | 31080



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés