Actualités :: Burkina/Religion : « Les défis actuels, ce sont les défis du pays : les défis (...)

« Quelle contribution du CERFI à l’insertion professionnelle et à l’édification de la cellule familiale, gages de cohésion sociale ». C’est sous ce thème que le Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques (CERFI) a, du 24 au 26 décembre 2021 à Ouagadougou, tenu son XIIème congrès ordinaire à l’issue duquel l’organisation a renouvelé ses instances dirigeantes, dont la présidence qui échoit, et ce pour trois ans (2022-2024), à El Hadj Abdoul Hamidou Yaméogo.

Le clou de cette instance statutaire, qui a connu la participation de plusieurs personnes, a sans doute été, le dimanche, 26 décembre 2021, l’installation officielle, avec son bureau, d’El Hadj Abdoul Hamidou Yaméogo à la présidence du Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques (CERFI) http://cerfi.bf/cerfi/.

« Ce sont des sentiments de grandes responsabilités qui nous animent actuellement, au regard de l’héritage du CERFI, qui est lourd à porter, mais aussi des grands défis qui se posent au CERFI et même au pays. Les défis actuels, ce sont les défis du pays ; défis de contribution à la cohésion nationale, à la sécurité, au retour de la paix », a déclaré le nouveau président, El Hadj Abdoul Hamidou Yaméogo.

Le président du CERFI, recevant le Coran des mains du président de la FAIB, El hadj Oumarou Koanda (à gauche).

Le président par intérim du CERFI, Dr Siaka Gnessi, lui, a rappelé que les défis sont, entre autres, la mobilisation des ressources financières pour le financement des projets, le renforcement de la présence sociale du CERFI, la participation citoyenne à l’œuvre commune d’édification du pays, la promotion de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, le terrorisme, la contribution à l’unité d’action des musulmans par la mobilisation autour des nobles missions de la FAIB, etc.

Outre le bureau exécutif national (BEN), fort de 20 membres, la cellule féminine nationale, le comité directeur national (CDN) et le commissariat aux comptes ont aussi été renouvelés.

Les nouveaux membres de la cellule féminine nationale ont pour présidente, Hadja Aminata Nana. Le comité directeur national et le commissariat aux comptes sont respectivement dirigés par Moussa Nombo et Abdoul Moumouni Compaoré. Toutes ces nouvelles équipes ont un mandat de trois ans.

Le nouveau président du CERFI, El hadj Abdoul Hamidou Yaméogo.

Cette nouvelle équipe succède ainsi à celle d’El Hadj Aminou Ouédraogo, appelé à servir le pays à l’étranger, et dont l’intérim a été assuré par Siaka Gnessi. Instance propice donc pour dresser le bilan de ce mandat écoulé qui a, selon les responsables, et malgré le contexte sécuritaire et sanitaire particulier, engrangé de nombreux acquis. Parmi ces résultats, la construction de nouvelles mosquées (Tanghin-Dassouri, Gaoua, Kaya...), l’ouverture de cinq nouveaux établissements scolaires, la construction de nouvelles écoles et de salles de classe (à Bassinko, Tanghin Dassouri, Tenkodogo, Nouna, Kaya), l’édition de 7 400 manuels de formation, le renforcement du partenariat avec les organisations internationales, le renforcement du leadership féminin, la mise en place de la Zakat House, la participation à l’animation de la vie de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB).

Photo de famille.

Toujours au titre des acquis, on loge l’Organisation de la jeunesse musulmane en Afrique de l’ouest (OJEMAO), le renforcement de la communication digitale du CERFI , l’organisation d’une opération spéciale de collecte de fonds au profit des personnes démunies (environ 33 millions de FCFA mobilisés), l’organisation d’une opération spéciale de collecte de fonds au profit des projets socio-éducatifs du CERFI (plus de 23 millions mobilisés), la conduite du projet « Dialogue et changement social » financé par l’Union européenne en partenariat avec l’ONG DIAKONIA, le raffermissement des liens avec les organisations religieuses sœurs.

O.L
Lefaso.net

Banditisme : Cinq présumés délinquants mis hors d’état de (...)
Santé : Children Believe fait don de médicaments pour les (...)
Mine de Perkoa : Des journalistes et des ministres (...)
Burkina : Le Front de défense pour la patrie réclame (...)
Dépigmentation au Burkina : « Il faut accompagner celles (...)
Journée de l’étudiant burkinabè : Les étudiants de (...)
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri (...)
Béatification de Dii Alfred Diban : 42 ans après la mort (...)
Burkina/Gourcy : La vie d’un étudiant s’achève dans un (...)
Enseignement supérieur : Le Pr Pam Zahonogo prend les (...)
Orabank-Burkina : Un cocktail pour mieux se rapprocher (...)
Direction régionale des douanes de l’Ouest : Sansan (...)
Viol d’une élève déplacée interne à Ouahigouya : Un suspect (...)
Burkina Faso : La Cour des comptes et l’Union européenne (...)
Burkina/transport : Une augmentation de 500 et 1000 F (...)
Hadj 2022 : Le Burkina autorisé à envoyer 3686 (...)
Centre-nord : Un projet sur les pratiques endogènes de (...)
8e session extraordinaire du conseil d’administration de (...)
Traitement du minerai au Burkina : Le consortium Eau (...)
Dédougou : AG/AGRODIA une nouvelle direction pour de (...)
Jubilé d’argent épiscopal de Mgr Paul Ouédraogo : Un dîner (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30282



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés