Actualités :: Terra Madre day : L’association Slow food fait la promotion du soumbala et (...)

L’Association internationale éco-gastronomique, Slow food, organise le 10 décembre de chaque année, la « Terra Madre day », un événement mondial qui rassemble des milliers de membres actifs de la production alimentaire et de la chaîne de distribution pour une agriculture, une pêche et une production alimentaire bonnes, propres et justes. Pour l’édition 2021, les responsables nationaux de l’association ont également lancé le projet « Promotion des produits locaux en Afrique de l’Ouest » dont le but est la promotion du soumbala et du beurre de karité. Tous ces détails ont été donnés par les responsables de Slow food, dans la soirée du jeudi 9 décembre 2021, au cours d’une conférence de presse.

C’est maintenant une tradition pour l’association Slow food. Chaque année, elle célèbre la « Terra Madre Day » ou la journée de la mère-Terre, consacrée à la promotion de l’agro-alimentaire. Pour l’occasion, des activités sont organisées au profit des communautés dans lesquelles intervient l’association.

Cette année, la représentation de Slow food au Burkina Faso a choisi de célébrer l’évènement du 1er au 10 décembre 2021. « Terra Madre est un événement mondial biennal du réseau international Slow food qui rassemble des milliers de membres actifs de la production alimentaire et de la chaîne de distribution pour une agriculture, une pêche et une production alimentaire bonnes, propres et justes », a indiqué Jean Marie Koalga, coordonnateur national de Slow food.

Instituée en 2009 par le réseau Slow food, la Terra Madre day est un temps dans l’année dédié à la reconnaissance de chacun à la terre, mais aussi de réflexion sur les agissements quotidiens afin de prendre soin de la terre. La journée est à sa douzième édition et est placée sous le thème « Retour aux sources : alimentation et communauté ».

Selon le coordonnateur national du réseau Slow food, le thème cherche à interpeller chaque personne et surtout chaque communauté à revisiter son alimentation, à reconnaître la valeur de la diversité des produits des terroirs. Chaque personne et chaque communauté est invitée à une réflexion sur nos agissements quotidiens pour prendre soin de la mère nourricière ; à donner l’opportunité aux petits producteurs d’une alimentation bonne, propre et juste, pour leur permettre de se rencontrer et d’échanger sur la valorisation et la promotion de leurs produits de qualité ; à mettre en relation les producteurs et les consommateurs afin de réfléchir ensemble sur les manières de consommer et de produire la nourriture et à renforcer le plaidoyer pour des politiques publiques respectueuses de la terre et de la biodiversité alimentaire.

Vue des journalistes présents à la conférence de presse

Au Burkina Faso, cette journée a été célébrée à travers plusieurs activités. Il s’agit notamment de la visite des écoles avec jardins Slow food, des restaurants Slow food, des sentinelles Slow food et des groupes de transformation de produits locaux Slow food. « Nous travaillons avec une centaine d’écoles avec des jardins Slow food. C’est un moyen pour nous de récupérer des espèces en voie de disparition en les cultivant dans ces jardins. Au sein des communautés, nous en faisons de même. C’est dans ce cadre que nous avons entretenu et encouragé la production des ignames que l’on retrouve à Arbolé », a ajouté Jean Marie Koalga.

La commémoration de la journée marque aussi le début de la mise en œuvre du projet Promotion des produits locaux en Afrique de l’Ouest (PPL) par Slow food en partenariat avec l’association le « Bon Samaritain » pour le développement durable au Burkina Faso et le Groupe de réalisations et d’accompagnement pour le développement, dans le cadre de la Plateforme souveraineté alimentaire Nord-Sud en Suisse. Le projet est exécuté au Togo, au Burkina Faso et au Mali grâce à deux produits locaux retenus et un groupe de travail mis en place dans chaque pays. Les activités s’étendent sur deux ans, soit de juin 2020 à mai 2022.

Au Burkina Faso, ce sont sept coopératives féminines reparties dans sept communes qui participent au projet avec le soumbala et le beurre de karité. « Le thème de Terra Madre day 2021 cadre bien avec le projet PPL qui met en valeur le soumbala et le beurre de karité, deux produits locaux au cœur de nos communautés avec des vertus multidimensionnelles à préserver », a expliqué le coordonnateur national du réseau Slow food au Burkina Faso.

Avant de mettre fin aux activités commémoratives de Terra Madre Day, les responsables de Slow food entendent continuer la visite de terrain afin de s’acquérir de l’état de mise en œuvre des différents projets.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée (...)
Prévision saisonnière 2022 : Les pluies seront abondantes (...)
Drame de Perkoa : Le gouvernement suit de près la (...)
Avis de recherche de Sidibé Ramata elle a été retrouvée (...)
Message de la ministre du genre et de la famille a (...)
Mineurs coincés à Perkoa : La section Sanguié du MBDHP (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées au Burkina (...)
Publicité des produits de la pharmacopée traditionnelle (...)
Journée internationale des musées : "Le pouvoir des (...)
Vie chère à Ouahigouya : Consommateurs et commerçants (...)
Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel/Burkina (...)
Dépolitisation et renforcement de la méritocratie au sein (...)
Journée internationale du vivre-ensemble en paix : « Il (...)
Le Droit et le métier de Juriste avec Aurelie (...)
Commémoration de la journée de l’infirmière : Le conseil (...)
Avis de recherche : Sidibé Ramata, porté disparu depuis (...)
Éducation au Burkina : Les acteurs à l’école de la (...)
Bam : Bassinko en partage solidaire des personnes (...)
Droits humains et droit international humanitaire au (...)
Auto-emploi au Burkina : Les étudiants de l’université de (...)
Lutte contre la drogue au Burkina : L’association LYDIE (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30303



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés