Actualités :: Marche à Ouagadougou : Des commerces fermés sur l’avenue de l’indépendance, la (...)

A l’appel d’organisations de la société civile, des centaines de personnes, en majorité des jeunes, étaient aperçues dans la matinée de ce samedi 27 novembre 2021 aux alentours de la Place de la nation, rebaptisée depuis l’insurrection populaire (octobre 2014) "Place de la Révolution".

Aux environs de 8h30, ce lieu, symbole de mobilisation et/ou de protestations, était tenu par des forces de défense et de sécurité qui ont encadré l’espace par des piquets de sécurité et des pick-ups.

A notre passage, des manifestants, dans un festival de cris, coups de sifflets et drapeau national en mains pour certains, demandaient à ces forces de l’ordre de décamper des lieux. « Ils (Forces de défense et de sécurité, ndlr) n’y pourront rien », s’écriaient des manifestants, visiblement furieux.

Sur l’avenue de l’indépendance, accès Est de la place de la nation, les commerces étaient fermés. Seules quelques trois boutiques avaient ouvert leurs portes.

L’ambiance quotidienne qu’on connaît de ces lieux a fait place à un vide. Quelques jeunes commerçants arrêtés devant leur commerce s’affairaient à rejoindre le rassemblement.
« On ne peut pas ouvrir aujourd’hui, ce n’est pas possible. Le pays va mal », s’est confié un des jeunes commerçants. « Nous, on ne veut pas parler aux journalistes, constatez seulement », répond un groupe de jeunes commerçants, assis sur des engins devant leur commerce.

Dans le quartier Larlé, à quelques encablures au nord-ouest de la Place de la nation, tout est presque normal. On constatait cependant (8h50) quelques commerces fermés, de même que des stations services. Un lien, en ces lieux, avec la marche ? Aucun interlocuteur pour répondre à cette interrogation.

Lefaso.net

Groupe scolaire Le Plateau : Arriérés de salaires, élèves (...)
Urbanisme et démographie : Les oisifs et assimilés à (...)
Sorcellerie au Boulkiemdé : Les révélations fracassantes (...)
Ecoutes et prières de guérison : Une matinée avec l’abbé (...)
Cheick Mohamed Maïga II : "Nul part, il n’a été dit dans (...)
Mouloud 2006 à Ramatoulaye : Prière, retrouvailles et (...)
Au palais de Justice : Un policier municipal conteste (...)
Semaine mondiale d’action pour l’éducation pour tous 2006 (...)
Droit de réponse : "Les dérapages du REN-LAC"
Chantres évangéliques : Une conférence de victoire pour (...)
Lutte contre le Sida : L’Afrique accélère la prévention
Yalgado Ouédraogo : Chaudes empoignades verbales entre (...)
Hôpital Yalgado-Ouédraogo : 72 heures de grève pour (...)
Maouloud 2006 : Les musulmans burkinabè cultivent la (...)
Fait divers : Une jeune fille agressée à la ZACA
Fait divers : Un envoyé assassin
Christine Panchaud : « Les pays ne sont pas au même stade (...)
Conflit de travail : Un employeur lâche ses chiens sur (...)
Hôpital Yalgado : Le SYNTSHA décrète une grève de 72 (...)
Au palais de Justice : 30 millions réclamés à la (...)
Occupation illégale et dégradation des espaces verts : (...)

Pages : 0 | ... | 30030 | 30051 | 30072 | 30093 | 30114 | 30135 | 30156 | 30177 | 30198 | ... | 31983



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés