Actualités :: Violences faites aux enfants : Un dialogue pour y mettre fin

Un dialogue de haut niveau pour mettre fin aux violences faites aux enfants au Burkina Faso s’est tenu ce 22 octobre 2021 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture était patronnée par la ministre en charge de la femme, présidente du Conseil national pour l’enfance, Hélène Laurence Marchal / Ilboudo.

Dans le cadre de la lutte contre les violences à l’égard des enfants, le gouvernement, avec l’appui technique et financier des partenaires, notamment de l’UNICEF, multiplie des actions stratégiques et/ou des opérations pour la protection et la promotion des droits de l’enfant en vue de leur garantir un plein épanouissement. C’est dans ce sens qu’un dialogue de haut niveau s’est ouvert ce matin.

« Aujourd’hui il était important que le gouvernement avec ses partenaires qui sont le partenariat mondial et l’UNICEF, s’asseyent pour discuter de comment améliorer ce combat. Et c’est pour cela que nous avons initié ce dialogue de haut niveau. Nous avons des formats qui aident à cette lutte mais restent insuffisants d’où la nécessité de discuter ensemble encore pour voir comment accélérer ces différents instruments pour mettre fins aux violences faites aux enfants d’ici 2030 », a laissé entendre la patronne de ce dialogue, la ministre en charge de la femme, présidente du Conseil national pour l’enfance, Hélène Laurence Marchal Ilboudo.

Ce dialogue vise en particulier à favoriser l’atteinte de la cible 16.2 des Objectifs du développement durable (ODD) qui s’intitule « mettre fin à la maltraitance, la négligence, l’exploitation et toutes les formes de violences contre les enfants. »

A entendre la représentante de l’UNICEF, Sandra Lattouf, la vulnérabilité des enfants s’est dégradée, d’où l’accompagnement de l’UNICEF afin d’aider le gouvernement dans sa lutte.

« Plus des 70% des enfants subissent différents types de violences. C’est pour cela que notre organisation, l’UNICEF, s’engage avec les partenaires techniques et financiers pour soutenir le gouvernement dans un dialogue qui permettra, je l’espère de renforcer et d’accélérer les choses en cours », a-t-elle précisé.

Il s’est agi pour les participants à cet atelier de dialogue national, d’analyser les progrès réalisés au niveau de chaque secteur, les gaps observés et d’identifier les priorités et actions clés nécessaires pour la prise des nouveaux engagements nationaux pour mettre fin à la violence contre les enfants.

Il faut noter que les principaux lieux de commissions de ces violences sont en premier lieu la famille, avec plus de 80%, ensuite vient l’école et enfin la rue. Face à cette situation aux conséquences négatives, le Burkina Faso s’est doté d’un cadre institutionnel, législatif et réglementaire conséquent. Des engagements ont aussi été pris en vue d’améliorer les interventions en faveur de l’enfant, comme, entre autres, la création de lignes de signalement de dénonciation des cas de violences : le 116, le 80 00 11 12 et le 80 00 12 87.

Les efforts du Burkina Faso qui sont en phase avec la vision du partenariat mondial pour mettre fin à la violence à l’encontre des enfants, lui ont valu sa reconnaissance au plan international comme « Pays pionnier pour mettre fin à la violence faites aux enfants » en 2019.

Hanifa Koussoubé (Stagiaire)
Lefaso.net

Burkina/Boulangerie : La Fédération des patrons menace (...)
Journée portes ouvertes de la SAP Olympic : Les (...)
Agriculture : Les producteurs des Hauts-Bassins (...)
École nationale des travaux publics : 1 186 agents (...)
Saccage du bâtiment de l’état civil : « Ces actes de (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : Le cardinal Philippe (...)
Bobo-Dioulasso : L’immeuble abritant l’agence de Coris (...)
Sakina Sawadogo visite LeFaso.net : « Nous sommes passés (...)
Burkina : L’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (...)
Armées burkinabè : Le colonel- major Wendwaoga Kéré (...)
Droits de l’homme : Le Haut-commissariat des nations (...)
Croix-rouge burkinabè : La journée mondiale des toilettes (...)
Burkina Faso : Vision Afrique à travers « Mon leadership, (...)
1ère édition des Journées nationales d’actions sur le (...)
Documents d‘état civil : Ouagadougou, carrefour d’échange (...)
Promotion de l’entrepreneuriat : Une nouvelle initiative (...)
Bassin du fleuve Niger : Fin de la 40e session (...)
Traités internationaux : Le ministère des Affaires (...)
Séminaire syndical des douaniers : Un cadre d’échanges (...)
Journée de l’entrepreneuriat féminin : La 4e édition (...)
MENAPLN : le Plan d’action triennal sur la question (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29169



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés