Actualités :: Présidentielle 2020 au Burkina : Les inconditionnels de Yacouba Isaac Zida (...)

Alors qu’il était attendu ce vendredi 25 septembre 2020 au congrès extraordinaire du Mouvement patriotique pour le Salut (MPS), consacré à son investiture à la présidentielle de novembre 2020, Yacouba Isaac Zida ne sera finalement pas à ce rendez-vous statutaire du parti, dont il est le président d’honneur.

Et pour cause, dans un communiqué publié ce jeudi 24 septembre 2020, le président du parti, Pr Augustin Loada, faisait état de ce que l’ancien Premier ministre serait menacé par les autorités d’être arrêté s’il venait à fouler le sol burkinabè. Une allégation réfutée, quelques heures après, par le gouvernement qui argue que l’intéressé a contre lui, des charges judiciaires auxquelles il n’a pas à s’immiscer.

Malgré l’absence donc de leur "champion", les partisans restent mobilisés pour le congrès d’investiture annoncé pour 14h, mais qui continuait d’enregistrer, à 15h40, l’arrivée de nombreux militants dans la cuvette de la Maison du peuple qui commençait à refuser du monde. Pour des militants, "la victoire est au bout de la détermination et de la persévérance".

C’est dans une salle surchauffée de slogans et décorée à l’effigie de Yacouba Isaac Zida et aux couleurs du parti (bleu), que les premiers responsables du parti ont fait leur entrée pour le début de la cérémonie d’investiture.

A en croire le porte-parole de la jeunesse du parti, Hervé Ouattara, malgré les stratégies mises en place pour démobiliser, la mobilisation reste intacte.

Au pouvoir en place donc, il a lancé : " qu’il se rappelle qu’avant lui, il y a eu un pouvoir et après lui, il y aura un pouvoir".

Lefaso.net

Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à (...)
Burkina Faso : « Il faut une réconciliation au niveau de (...)
« Roch Kaboré a réhabilité Thomas Sankara sur tous les (...)
Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide (...)
Politique : L’Alliance pour la défense de la patrie veut (...)
Promesse de réconciliation nationale de Roch Kaboré : « (...)
Affaire Sankara : Ça avance au Burkina, ça traine en (...)
Volonté du président Roch Kabore à aller à la réconciliation :
Législatives de 2020 au Burkina : Le tribunal (...)
Elections législatives 2020 au Burkina : Le NDI coache (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : L’UPC forme ses (...)
Recours contre des articles modificatifs du code (...)
Elections de 2020 au Burkina : Des journalistes à (...)
Réconciliation nationale : « Nous allons régler la (...)
Intention du président Kaboré sur l’éventuel retour de (...)
Code électoral 2020 : Le Conseil constitutionnel examine (...)
Assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons : Le (...)
Thomas Sankara : Le président Kaboré évoque un « espoir (...)
Législatives de 2020 au Burkina : Des femmes candidates (...)
Burkina : « Je n’ai aucune haine contre Zephirin Diabré (...)
Bobo-Dioulasso : Le mouvement "The Roch label" lance sa (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10668

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés