Actualités :: Présidentielle 2020 au Burkina : Roch Kaboré investi candidat du parti de (...)

Le parti de l’Alliance Travailliste pour le Développement (ATD) a tenu son premier congrès ordinaire, les 22 et 23 août 2020 dans la ville de Bobo-Dioulasso. Cette rencontre selon son président, Souleymane Soulama a permis aux congressistes de faire l’état des lieux du parti. A l’issue du congrès, les militants et sympathisants ont porté leur choix sur Roch Kaboré pour l’élection présidentielle.

Les militants du parti de l’Alliance Travailliste pour le Développement (ATD) ont pris d’assaut la maison de la culture Monseigneur Anselme Titiama Sanon de Bobo-Dioulasso, les 22 et 23 août 2020 pour la tenue de leur premier congrès ordinaire.

Cette rencontre était placée sous le thème : « Rôle et place de l’Alliance Travailliste pour le Développement dans la stratégie de gouvernance administrative et politique pour la cohésion sociale, la paix et le développement durable au Burkina Faso ». Pour le président du parti, Souleymane Soulama, le choix porté sur la ville de Sya n’est pas fortuit. « Nous avons créé ce parti dans la ville de Bobo-Dioulasso le 2 février 2020 et donc il était normal que nous puissions tenir notre premier congrès ordinaire ici », a-t-il expliqué.

Souleymane Soulama, président du parti de l’ATD

Ainsi, cette session a permis aux congressistes de faire l’état des lieux du parti. Le président Souleymane Soulama a souligné que cette rencontre a été une occasion pour eux, de consolider les bases du parti pour les élections futures. S’adressant à ses militants et sympathisants de la région des Hauts-Bassins, Souleymane Soulama a précisé sa nouvelle vision politique. Selon ses propos, à travers son parti, il compte se distinguer en faisant la politique autrement, à savoir se concentrer sur le renforcement du capital humain et le développement des initiatives porteuses. Pour relever les grands défis auxquels le pays fait face, il a estimé qu’il faut l’union des fils et filles.

Les militants et sympathisants du parti de l’ATD prennent part à leur premier congrès ordinaire

A l’issue de ce congrès, le parti a choisi et investi son candidat pour l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Etant de la majorité présidentielle, l’ATD a ainsi porté son choix sur Roch Kaboré. Pour les congressistes, ce choix se justifie par le fait que le programme politique du président Kaboré est en adéquation avec les visions et idéaux de leur parti.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Dori : Le Premier ministre échange avec les forces vives (...)
Liberté provisoire de Jean Claude Bouda : "Cela nous (...)
Burkina : Pascal Zaida et Marcel Tankoano alertent sur (...)
Justice : Jean Claude Bouda en liberté provisoire, 5 (...)
Réconciliation nationale : « Pourquoi avoir une haine au (...)
Roch Kaboré et la Réconciliation nationale : Le Mouvement (...)
UPC : Le Poé Naaba a démissionné
Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à (...)
Burkina Faso : « Il faut une réconciliation au niveau de (...)
« Roch Kaboré a réhabilité Thomas Sankara sur tous les (...)
Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide (...)
Politique : L’Alliance pour la défense de la patrie veut (...)
Promesse de réconciliation nationale de Roch Kaboré : « (...)
Affaire Sankara : Ça avance au Burkina, ça traine en (...)
Volonté du président Roch Kabore à aller à la réconciliation :
Législatives de 2020 au Burkina : Le tribunal (...)
Elections législatives 2020 au Burkina : Le NDI coache (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : L’UPC forme ses (...)
Recours contre des articles modificatifs du code (...)
Elections de 2020 au Burkina : Des journalistes à (...)
Réconciliation nationale : « Nous allons régler la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10668

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés