Actualités :: Présidentielle 2020 : « Je veux un pays de prospérité pour tous », annonce (...)

Le 26 juillet 2020, à Ouagadougou, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a procédé à l’investiture de son candidat officiel à la magistrature suprême de notre pays. C’est Eddie Komboïgo qui a reçu le drapeau du parti, en rassurant qu’il est prêt pour assumer les charges de président du Faso.

Les mouvements associatifs et les organisations qui soutiennent le CDP ont sonné le grand rassemblement pour d’investiture d’Eddie Komboïgo. Un rendez-vous unique avant la présidentielle de novembre prochain, pour réaffirmer leur soutien au candidat désigné du parti. C’est sous de fortes acclamations que l’expert-comptable de formation a fait son entrée dans l’enceinte du Palais des sports de Ouaga 2000. Vêtus aux couleurs du parti, les militants scandaient « Eddie, président ! ».

Quand Zéphirin Diabré salue les mérites d’Eddie Komboïgo

Ayant été honoré par la présence d’Eddie Komboïgo à sa cérémonie d’investiture le samedi 25 juillet, Zéphirin Diabré a tenu à rendre l’ascenseur au candidat du CDP. Prenant la parole, le chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso a salué la contribution de l’ancien parti au pouvoir aux activités du CFOP.

Les leaders des partis politiques

Puis d’ajouter : « L’intelligence d’Eddie Komboïgo a fait qu’il est passé de gestionnaire de pouvoir à contestataire du pouvoir. Je souhaite que les épreuves que tu as affrontées [s’adressant à Eddie Komboïgo] renforcent ton caractère pour le combat (…) Face à ces gens-là, il faut que nous soyons unis. Avec ces gens-là, l’élection n’est pas gagnée d’avance. Mais l’intelligence est plus forte que la fraude et nous invitons le peuple à la vigilance ».

Les militants

Eddie Komboïgo dit « oui »

L’investiture d’Eddie Komboïgo était attendu pour calmer la tempête qui agite le parti de Blaise Compaoré. En effet, Eddie Komboïgo, vainqueur des primaires au CDP, était contesté par son rival Mahamadi Kouanda.

Mais ce dernier a été débouté par la justice, laissant ainsi la voie libre à l’investiture d’Eddie Komboïgo. Après avoir rappelé qu’il a reçu l’onction du président d’honneur Blaise Compaoré, le candidat du CDP a lancé : « Alors je réponds oui, je porterai cette valeur, je suis apte à porter cette charge ».
Eddie Komboïgo n’a pas manqué de charger le gouvernement MPP : « Le président Kaboré arrive à la fin de son mandat avec une véritable fracture sociale et politique. La gouvernance actuelle se caractérise par des gesticulations en matière de promotion de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale ».

Le candidat du CDP se présente donc comme le président « de la rupture ». Il veut rompre d’avec la gouvernance actuelle pour proposer aux Burkinabè du renouveau. « Je veux impulser au Burkina Faso une gouvernance nouvelle fondée sur les valeurs démocratiques et celles héritées de nos ancêtres, pour en faire, à l’orée 2025, un pays entièrement restauré ; un pays de paix, de cohésion, et uni ; un pays de prospérité partagée pour tous, dans la justice et la fraternité. Un pays dont l’image brillera de nouveau dans le monde entier. Telle est ma vision pour ce pays qui m’est cher », a annoncé Eddie Komboïgo.

Tout en saluant les représentants des partis politiques venus assister à son investiture, Eddie Komboïgo a rassuré que son parti reste ouvert à toute forme de proposition dans le sens de la construction nationale

E.K.S
Lefaso.net

Burkina : Isaac Zida « obligé d’annuler » son retour au (...)
Congrès du MPS : Pas de feu vert des autorités burkinabè (...)
« J’ai choisi de ne plus rentrer au Burkina Faso… » ; ce (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats du (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de (...)
Législatives 2020 au Burkina : La liste des candidats du (...)
CDP : Mahamadi Kouanda perd son procès contre Eddie (...)
Législatives du 22 novembre au Burkina : La liste des (...)
Elections législatives 2020 : C’est fini pour le dépôt (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : Le Conseil (...)
Elections de 2020 au Burkina : L’opposition suspecte le (...)
Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala (...)
Elections législatives du 22 novembre : Voici la liste (...)
UNIR/PS : La section communale de Bokin bat le rappel (...)
Quota genre aux élections : La Majorité présidentielle (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Les partis de la (...)
Démission du MPC de la Majorité : « Claude Ouédraogo (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : Les dates (...)
Elections de 2020 au Burkina : Le CGD pose la réflexion (...)
Élections au Burkina : Ce qu’il faut savoir de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10626



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés