Actualités :: « Le Burkina Faso ne mérite pas le supplice que lui font subir nos (...)

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) tient, le 25 juillet 2020 au Palais des Sports de Ouaga 2000, son congrès extraordinaire d’investiture de son candidat à la présidentielle de novembre 2020. Pour faire le point des préparatifs, le comité national d’organisation a, ce jeudi 16 juillet 2020 à Ouagadougou, animé une conférence de presse au cours de laquelle, il a pronostiqué la victoire dès le premier tour, de son futur candidat.

« Ensemble avec ZEPH, un nouveau départ en toute sécurité ». C’est le thème retenu pour ce congrès d’investiture qui va, selon le président du comité national d’organisation, Rabi Yaméogo, mobiliser des milliers de congressistes du Burkina et de l’étranger. A l’en croire, à ce jour, tout est fin prêt pour ce rendez-vous qui se veut grandiose.

« Le Burkina Faso a besoin d’un nouveau départ, d’une résilience. L’occasion est donnée au Peuple de corriger l’erreur monumentale de 2015 qui a consisté à confier le pouvoir à des aventuriers qui ont trahi toutes ses attentes. Il est donc temps pour les Burkinabè, de renouer avec des valeurs de probité en confiant leur destinée à notre candidat. Notre peuple a besoin de paix, de sécurité et de gestion transparente des affaires publiques. Les Burkinabè ne méritent pas le supplice que leur font subir nos gouvernants actuels. Nous savons notre peuple travailleur et digne. Il leur faut seulement un Président à la hauteur de leurs attentes », justifie d’ores et déjà Rabi Yaméogo, la nécessité d’un changement à la présidentielle de novembre 2020.

Les organisateurs annoncent également que les slogans de la campagne seront dévoilés à ce congrès d’investiture

Pour le « parti du lion », le Burkina a mal en ses dirigeants. « Personne ne connaît la direction actuelle que prend le pays. Même ceux qui nous gouvernent l’ignorent. Autant que nous sommes ici, nous avons tous perdu espoir, car chaque jour avec son lot de désolation », dépeint-il avant d’affirmer que le pays a besoin d’un nouveau souffle.

Après avoir énuméré des actes à la charge du pouvoir MPP, Rabi Yaméogo a appelé les Burkinabè à ne plus tomber dans la « même erreur monumentale » de 2015. Jaugeant les ‘’atouts’’, il a confié que l’UPC est sereine et ira à ces élections avec beaucoup de sérénité. « Oui, le Lion va rugir parce qu’il est plus que jamais engagé et déterminé à défendre les intérêts des Burkinabè », a-t-il clamé.

C’est pourquoi invite-t-il les « militantes et militants, sympathisantes et sympathisants et tous les Burkinabè, épris de paix et de stabilité à se rendre massivement au palais des Sports de Ouaga 2000, le samedi, 25 juillet 2020 à partir de 09h00 pour qu’ensemble, nous montrons à notre candidat qu’il a notre soutien ».

De g.à.d Georgette Yaméogo, responsable des femmes du Kadiogo (Ouagadougou), Dr Boniface Somé (vice-président à l’organisation), Rabi Yaméogo et Aboubakar C. Diallo (conseiller du Comité national d’organisation)

A la question de savoir s’il y aura, à l’image du parti au pouvoir, une coalition pour soutenir Zéphirin Diabré, le patron à l’organisation a d’abord donné rendez-vous à l’investiture pour la réponse avant de rappeler que l’opposition a décidé de soutenir le candidat qui sera le mieux placé, s’il y a second tour. Mais, souligne-t-il, l’UPC préfère la qualité à une quantité qui n’est pas représentative. Mieux, à l’UPC, l’on ne pense pas à un second tour, « nous allons faire un coup K.O au premier tour ».

Selon les organisateurs, et comme à son congrès en 2018, plusieurs centaines de jeunes escorteront le président du parti, Zéphirin Diabré, de son domicile au Palais des sports de Ouaga 2000.
Pour tenir compte des mesures en vigueur dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, les organisateurs rappellent d’ores et déjà le dispositif qui sera dressé à cet effet. Aussi requièrent-ils le port des masques de protection, le lavage des mains et la prise de température.

O.L
Augustin Kahn (stagiaire)
Lefaso.net

Burkina : Isaac Zida « obligé d’annuler » son retour au (...)
Congrès du MPS : Pas de feu vert des autorités burkinabè (...)
« J’ai choisi de ne plus rentrer au Burkina Faso… » ; ce (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats du (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de (...)
Législatives 2020 au Burkina : La liste des candidats du (...)
CDP : Mahamadi Kouanda perd son procès contre Eddie (...)
Législatives du 22 novembre au Burkina : La liste des (...)
Elections législatives 2020 : C’est fini pour le dépôt (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : Le Conseil (...)
Elections de 2020 au Burkina : L’opposition suspecte le (...)
Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala (...)
Elections législatives du 22 novembre : Voici la liste (...)
UNIR/PS : La section communale de Bokin bat le rappel (...)
Quota genre aux élections : La Majorité présidentielle (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Les partis de la (...)
Démission du MPC de la Majorité : « Claude Ouédraogo (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : Les dates (...)
Elections de 2020 au Burkina : Le CGD pose la réflexion (...)
Élections au Burkina : Ce qu’il faut savoir de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10626



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés