Actualités :: Ecole militaire technique de Ouagadougou : "Les 19e et 20e stages sont (...)

La cérémonie marquant la fin de formation des XIXe et XXe stages réalisés par l’Ecole militaire technique de Ouagadougou (EMTO) a eu lieu jeudi 18 décembre 2003 au camp Guillaume-Ouédraogo. Par cette cérémonie, l’EMTO met à la disposition de douze (12) pays africains des techniciens en maintenance auto, génératrice et en dépannage radio.

Ils sont au total 28 stagiaires dont 19 en maintenance auto et génératrice et 9 en dépannage radio. Avec une moyenne de 13,13/20 pour les premiers et 10,93 pour les seconds, ils ont été respectivement gratifiés de diplômes de certificat technique de deuxième degré et du certificat technique premier degré à la fin de la formation.

Pour le commandant de l’EMTO, le lieutenant-colonel Wenceslas Winkoun Hien, les résultats atteints sont encourageants, mais des efforts considérables restent à faire pour parfaire l’ensemble des connaissances acquises. "Cette perfection sera atteinte, si les nouveaux diplômés sont dès leur retour dans les formations respectives affectés aux taches qui correspondent à leur spécialité" précise le lieutenant-colonel Wenceslas Winkoun Hien. Les deux promotions sont constituées de militaires venus du Bénin, du Burkina Faso, Cameroun, Djibouti, Gabon, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et de Togo.

Leurs majors pour leurs moyennes respectives de 14,99 en ce qui concerne le deuxième degré en maintenance auto et génératrice et 15,41 pour le certificat technique premier degré en dépannage radio, ont reçu les félicitations du premier responsable de l’EMTO.

La cérémonie a aussi permis de distinguer neuf (9) officiers et sous-officiers instructeurs de l’EMTO qui, selon le lieutenant-colonel Patrick Praud n’ont ménagé aucun effort pour dispenser leurs connaissances aux stagiaires. Ainsi des médailles en or (1), en argent (2), en bronze (6) ont été décernées à ces instructeurs. Le lieutenant-colonel Patrick Praud attaché de défense près l’ambassade de France au Burkina Faso, a félicité les récipiendaires et adressé ses encouragements aux responsables de l’EMTO et aux nouveaux diplômés.

Enok KINDO
Sidwaya

Burkina : Simon Compaoré le sage quitte la vie (...)
Dr P. Emile Paré, DG du Centre de formation politique du (...)
Burkina Faso : « La sécurité avant la réconciliation (...)
Burkina/vie politique : L’organe dirigeant du MPP passe (...)
Simon Compaoré : Après 46 ans de vie politique, l’ (...)
Burkina Faso : Alassane Bala Sakandé désormais président (...)
Burkina/MPP : Le devoir de reconnaissance des militants (...)
Burkina/vie politique : « Celui qui veut partir au MPP (...)
Burkina : Lever de rideau sur le deuxième congrès (...)
Processus de réconciliation au Burkina : La coordinatrice-rés
MPP-UNIR/PS : « Ce n’est pas parce que nous sommes des (...)
Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans (...)
Burkina : La réconciliation nationale "n’est pas (...)
IIe congrès extraordinaire du MPP : La succession à Roch (...)
Situations en Guinée et au Mali : Le groupe parlementaire
Burkina : « Celui qui prend le pouvoir en ce moment-là (...)
Simon Compaoré au sujet du président Roch Kaboré : « Pas (...)
Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter (...)
Burkina/vie politique : Le MPP a enregistré 1 964 (...)
Crise au Mouvement Agir ensemble pour le Burkina : (...)
Commune de Kouka (Boucle du Mouhoun) : Les militants du (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11235


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés