Actualités :: Cour de cassation : Les magistrats souhaitent la relecture du code de (...)

Débuté le 24 novembre 2003 à Ouagadougou, le séminaire de formation des magistrats de la Cour de cassation s’est achevé le 27 novembre dernier. Le thème dudit séminaire était : "Le pourvoi en cassation en matière pénale de la saisine à l’arrêt".

Grâce à des compétences nationales et internationales, surtout belges, les magistrats de la Cour de cassation ont approfondi leurs connaissances trois jours durant sur le pourvoi en cassation en matière pénale. Deux communications livrées par Jean de Codt (expert belge) et Urbain S. Traoré (expert burkinabè) suivies de questions débats ont permis aux participants de profiter de la pratique et de l’expérience de la Cour de cassation belge en matière de pourvoi en cassation.

Qu’il s’agisse du droit belge ou du droit burkinabè, il ressort que les principes généraux sont relativement identiques. Le pourvoi en cassation obéit à des règles de base communes tenant à ses sources, à la nature de la décision attaquée, aux conditions de recevabilité, à la mise en état du prévenu condamné en liberté.

Le séminaire a contribué au renforcement des capacités des magistrats de la Cour de cassation officiellement installés en juillet 2002. Il a surtout permis un échange d’expériences entre la pratique belge et celle des juges burkinabè. Les séminaristes ont souhaité la relecture du code de procédure pénale et la loi organique relative à la Cour de cassation. Le représentant du ministre de la Justice, Garde des sceaux, M. Victor Kafando a félicité l’ensemble des participants et la délégation de l’Union européenne qui ne cesse d’appuyer le Burkina dans sa réforme judiciaire. Il a rassuré les magistrats qu’il transmettrait les propositions qui ont été faites au premier responsable du département de la justice.

Enok KINDO
Sidwaya

Réconciliation nationale : Le Parti de la Justice et du (...)
Burkina : La composition du gouvernement Dabiré II par (...)
Assemblée nationale : Le projet de règlement intérieur (...)
Pr Charlemagne Ouédraogo, le « chef d’orchestre » qui veut (...)
Réconciliation nationale : « Un jour, on se rencontrera (...)
Mouvement Démocrate (MoDEM) : « Nous ne nous sentons (...)
Affaire "tranquilos" : Zéphirin Diabré "retire" sa (...)
Lutte contre la corruption : L’ASCE-LC transmet ses (...)
Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au (...)
Contrôle des finances publiques : La Cour des Comptes (...)
Tegwendé Modeste Yerbanga : Le pharmacien des Ressources (...)
Séminaire à Kosyam : Les ministres s’approprient les (...)
Burkina : « La contre-performance de l’UPC s’explique par (...)
Gouvernance au Burkina : Le Balai citoyen dans une (...)
Burkina : Le député sortant Boukaré Kouanda retrouvé mort (...)
Burkina : Hadja Ouattara, Madame « Digital » du (...)
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : Elyse (...)
Ministère des Sports et des Loisirs : Dominique Nana (...)
Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières : (...)
Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville : Me (...)
Réconciliation nationale : « C’est le genre de mission où (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10794


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés