Actualités :: ADF-RDA : l’éléphant confiant

Le bureaux exécutif national (BEN) de l’ADR-RDA a présenté ses vœux de bonne et heureuse année 2005, samedi 14 janvier dernier à Ouagadougou au président du parti Gilbert Noël Ouédraogo qui en réponse a invité les militants à plus de travail et de responsabilité pour "sonner le rassemblement des éléphants dispersés..."

Le président de l’ADF-RDA, maître Gilbert Noël Ouédraogo a reçu samedi 14 janvier dernier au Mess des Officers les vœux de nouvel an du bureau exécutif national (BEN), de son parti. Par cette présentation de vœux, les membres du BEN et les militants du parti de l’éléphant ont réaffirmé à Gilbert Noël Ouédraogo leur engagement, leur disponibilité à construire une "ADF-RDA forte et force de changement". Occasion de retrouvailles, il ont fait le bilan de l’année écoulée et tracé le schéma directeur de leurs actions au titre de 2005.

En effet, 2004 aura été pour l’ADF-RDA une année de grandes vitalités et de grands mouvements a souligné le président du parti, maître Ouédraogo. Tout en remerciant le BEN pour les voeux sincères, il n’a pas manqué d’exprimer sa "satisfaction face à la concertation ,la solidarité , l’unité d’actions , la détermination au sein du parti ". Ce qui a, selon lui, permis d’enregistrer de bons résultats capables de provoquer des avancées notables dans la marche du parti vers ses objectifs.

Il s’agit entre autres du renouvellement des structures du parti dans les régions du pays, l’élection du président de l’ADF-RDA au parlement panafricain et surtout sa désignation en qualité de chef de file de l’opposition conformément à la loi. C’est pourquoi, Gilbert N. Ouédraogo tout en déclarant accueillir cette fonction avec beaucoup de responsabilité et de réalisme, a interpellé la classe politique nationale, toutes sensibilités confondues, à faire de la question du chef de file de l’opposition son affaire. Car dit-il, elle l’est d’autant plus que l’exécutif a l’obligation de veiller à l’application de la loi relative au statut du chef de file de l’opposition.

Et maître Ouédraogo de constater que la mise en application de "cette avancée démocratique" tarde à se concrétiser par la prise de mesures idoines. Aussi a-t-il salué l’action du groupe parlementaire ADF-RDA et de la coordination des partis extraparlementaires (copep) dans la bataille pour la mise en oeuvre effective du statut du chef de file de l’opposition.

Au plan national maître Gilbert Noël Ouédraogo note que les élus locaux ADF-RDA ont contribué à assurer la stabilité des conseils municipaux. Le groupe parlementaire ADF-RDA par son dynamisme a assumé avec brio sa mission de contrôle de l’action gouvernementale et de vote de la loi. Cela s’est traduit par une opposition responsable et ferme à l’endroit de la proposition de loi portant révision du code électoral, le vote "contre" du budget 2005 assorti de propositions, l’entrée du groupe dans les structures de l’Assemblée nationale, etc.

2005, une année charnière...

Au regard de ce "bilan hautement positif" de l’action du parti, maître Ouédraogo et les siens entendent aborder 2005 avec beaucoup d’optimisme et de confiance. "Nous devons améliorer au cours de cette année la position, les acquis de notre ou au demeurant la maintenir" ont-ils laissé entendre. Le fils du Duc du Yatenga a salué les mesures d’amélioration des salaires décidées par le gouvernement fin décembre dernier, tout en souhaitant qu’elles soient poursuivies et renforcées. Toutefois, relève-t-il, " l’augmentation des revenus n’a de sens que si le surplus n’est pas rattrapé par la hausse des prix " .

Pour ce faire , il a invité le gouvernement à mener une politique de lutte contre la hausse des prix de produits vitaux et de grande consommation. Concernant la démonétisation, il stigmatise la disparition du billet de 500 F CFA et son remplacement par une pièce, ce qui a entraîné la rareté de la monnaie et renchéri les coûts des opérations.

Pour le parti de l’éléphant, 2005 est une année à l’agenda politique chargé et des défis à relever. Le parti entend s’ouvrir davantage vers l’extérieur, poursuivre les tournées dans les régions. Les journées parlementaires, les conférences nationales des femmes, des cadres, des jeunes...seront organisées. Le congrès ordinaire du parti ainsi que la réunion du bureau politique nationale seront tenus. Le congrès sera l’occasion d’une relecture profonde des textes de base du parti à savoir les statuts, le règlement intérieur et le programme du parti.

C’est pourquoi, Gilbert Ouédraogo a invité les militants du parti à prendre l’engagement pour qu’au sortir du congrès, l’ADF-RDA se positionne comme le parti de l’alternance. Pour les élections locales, l’ADF-RDA veut s’investir pour prendre d’assaut les villages et les secteurs du Burkina afin d’être au final le principal bénéficiaire du nouveau code électoral. Concernant les présidentielles, le congrès indiquera la voie à suivre, a-t-il précisé.

Pour sa part le représentant du BEN maître Fahiri Jean Frédéric Somda a relevé que les perpectives électorales de 2005 appellent à plus de vigilances dans les choix tactiques et stratégiques du parti. Il a tout aussi assuré de leur disponibilité à œuvrer aux côtés du président du parti pour une ADF-RDA forte. En guise de présents, le BEN a remis au président Ouédraogo un tableau, gage d’encouragement pour l’enracinement et la consolidation de l’ADF-RDA au Burkina. Solidaires aux victimes du Tsunami en Asie, ils ont observé une minute de silence en leur mémoire.

Nadoun S. COULIBALY (coulibalynadoun 2002@yahoo.fr)
Sidwaya

Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est (...)
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)
Burkina : « Il ne sera pas question de nous laisser (...)
Tensions foncières et de logements au Burkina : Une (...)
🔴Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)
Burkina - MPSR 2 : Bien communiquer fait partie de la (...)
Burkina/Transition : Le Premier ministre va livrer sa (...)
Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de (...)
Burkina : « On ne peut pas mobiliser toutes les forces, (...)
Burkina Faso : Serge Poda, un cadre supérieur de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés