Actualités :: 44e anniversaire des Forces armées nationales

La cérémonie d’ouverture des festivités du 44e anniversaire des Forces armées nationales a eu pour cadre le stade municipal de Ouagadougou ce lundi 25 octobre à partir de 15 h.

A cet effet, des membres du gouvernement, des députés, la hiérarchie militaire et paramilitaire ont fait un cordon autour du ministre de la Défense, M. Yéro Boly.

Les festivités ont commencé par la montée des couleurs nationales. A l’unisson, le stade municipal s’est dressé comme un seul homme pour chanter l’hymne national, le Dytanié. Au-paravant, M. le ministre avait passé en revue les troupes (même l’équipe de Presse Football Club). S’en est suivi le discours du colonel Christophe Ilboudo, président du comité d’organisation.

A sa suite, la Garde nationale aux pas cadencés a montré le chemin à suivre aux différentes équipes qui prendront part à la compétition. Un défilé au style militaire qui n’a laissé personne indifférent : ovations par ci, acclamations par-là, tous les ingrédients étaient réunis pour une compétition très engagée.

Huit équipes prendront part à la Coupe du ministre de la Défense. Elles s’affronteront (pas avec les armes) à travers le football. La Douane, le Régiment central des armées (RCA), la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) et la Police sont logés dans la poule A. L’Armée de l’air, la Brigade nationale des sapeurs pompiers, l’Armée de terre et la Gendarmerie vont se disputer dans la poule B. La compétition va durer une semaine seulement.

"Durant ces jours donc, les forces militaires et paramilitaires qui vont se côtoyer sur le terrain de sport ne perdront pas de vue cet esprit de coopération et de solidarité entre frères d’armes," souligne le président du comité d’organisation, le colonel Christophe Ilboudo.

D’où le thème : "Coopération entre les forces de défense et de sécurité pour le renforcement de l’état de droit", retenu pour cet anniversaire.

L’initiative de la Coupe de M. le ministre de la Défense va d’autre part permettre aux "valeureux sportifs" des différentes formations militaires et paramilitaires de se frotter, de mesurer leur compétence sur les terrains de football, avant de se retrouver le 1er novembre sur l’avenue de l’Entente pour une belle parade guidée par une unité de pensée et d’action.

La compétition vise aussi à offrir aux sportifs, des moments de communication fraternelle, de cohésion et de solidarité à travers l’opposition entre leurs équipes "empreintes d’esprit chevaleresque et de fair-play", relèvent les militaires.

Au vu de ces nobles objectifs, les Forces armées ont soumis à l’approbation de M. le ministre de la Défense, la proposition pour perpétuer et pérenniser une telle initiative.

A l’issue du défilé, place a été faite au match de gala qui a opposé les anciennes gloires de l’armée à la formation de Presse Football Club. Les deux équipes se sont séparées sur le score nul de deux buts partout.

Le clou de la soirée a été l’opposition RCA # Douanes comptant pour le groupe A. Les militaires du RCA ont dominé les paramilitaires de la Douane de long en large.

Dès l’entame, le RCA assaillit le camp des douaniers et le contrôle devient plus difficile pour ces derniers. Le RCA conduit par Seydou Zerbo dit "kroll" déploie l’artillerie lourde. Ses joueurs font plusieurs tentatives sans réussite. Une minute après le premier quart d’heure, Abdramane Dramé trouve la cible pour le RCA. Le stade vibre. Il sera suivi par Moumouni Bassolé à la 25e mn et le capitaine de l’équipe, Issaka Ouédraogo 10mn plus tard.

La pause intervient sur ce score de 3 - 0 pour le RCA.

A la mi-temps, six militaires parachutistes ont effectué des sauts avec brillot sur la pelouse du stade municipal.

En seconde partie, le RCA plante deux buts par l’intermédiaire de Moumouni Bassolé aux 72e et 90e mn. La douane a réduit la marque à la 76e mn par Ali Guissou. Score final : RCA, 5 la Douane, 1.

Comme quoi ce n’est pas tout le monde que l’on contrôle.

Les compétitions se déroulent tous les jours dans la matinée et dans la soirée au stade municipal, sur le terrain de l’USFA et à l’Ecole nationale de la police.

La finale est prévue pour le lundi 1er novembre 2004 au stade municipal. L’union des forces égale quiétude et sécurité de la population, scandent les militaires.

Simon Céphas BAMOUNI
Sidwaya

Burkina Faso : Cap sur l’autonomie énergétique à l’horizon (...)
Dossier Thomas Sankara : Une dizaine de personnes dont (...)
Justice : La Cour d’appel de Bobo-Dioulasso se rapproche (...)
Burkina Faso : Le chef de file de l’opposition, Eddie (...)
Burkina Faso : 115 militants du MPP sanctionnés par le (...)
Présidence du Faso : Voici la nouvelle photo officielle (...)
Dr Bachir Ismaël Ouédraogo : « Si ça va pour le jeune du (...)
Mouvement pour le Changement et la Renaissance : (...)
Burkina : Le parti au pouvoir ( MPP) se penche sur des (...)
6e mandat d’Idriss Deby : Le Collectif de Tchadiens (...)
Mise en œuvre du programme de Roch Kaboré : La jeunesse (...)
Vie politique : La jeunesse du MPP en rangs serrés pour (...)
Palais de Kosyam : Les présidents de conseil d’administration
Burkina Faso : L’Assemblée nationale adopte une loi pour (...)
Vie politique : La NAFA lancée dans une nouvelle (...)
Burkina : Le Faso Autrement plaide pour sauver la vie (...)
Sécurité sociale des travailleurs du public : Une (...)
Réconciliation nationale : Le CDP rejoint la majorité
Burkina Faso : Une loi pour prendre en compte le régime (...)
Mouvement « Agir ensemble » : Le président Boubacar Diallo (...)
Décès de Paul Taryam Ilboudo : Qui était l’illustre (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10920


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés