Actualités :: Putsch présumé d’août en Mauritanie : nouvelles accusations contre le (...)

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement mauritanien, Hamoud Ould Abdi, a accusé samedi le Burkina Faso d’abriter deux camps d’entraînement où sont préparées des "opérations de sabotage et de terrorisme" visant la Mauritanie, dont la tentative de coup d’Etat annoncée le 9 août dernier par Nouakchott.

Le 26 août, les autorités mauritaniennes avaient accusé le Burkina Faso et la Libye d’avoir soutenu les auteurs de cette tentative présumée de putsch. Les deux pays ont démenti ces accusations.

Nouakchott a par ailleurs demandé à Ouagadougou de lui livrer neuf ressortissants mauritaniens dont "trois officiers supérieurs", tous réfugiés au Burkina Faso et soupçonnés d’avoir participé au projet supposé de coup d’Etat.

Selon le porte-parole du gouvernement, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à Nouakchott, les dirigeants de la tentative de coup d’Etat réfugiés au Burkina Faso "sont répartis en deux groupes".

Le premier groupe se trouve dans un camp d’entraînement à Pô et le second dans un autre camp à Diébougou, "où ils reçoivent des entraînements intenses", a-t-il déclaré.

Pô est à environ 150 km au sud de Ouagadougou, près de la frontière entre le Burkina Faso et le Ghana. Diébougou est à environ 300 km au sud-ouest de la capitale burkinabè.

Le ministre mauritanien a affirmé que le camp d’entraînement de Pô dépendait directement de la présidence burkinabè et que sa coordination était assuré par un intendant chef des services spéciaux du palais présidentiel.

Le camp d’entraînement de Diébougou, où se trouvent différentes nationalités, est confié à un opposant togolais, un commandant proche du président burkinabè, Blaise Compaoré, a-t-il ajouté.

"Les membres des deux groupes ont reçu récemment des ordres pour s’infiltrer en Mauritanie pour mener des opérations de sabotage et de terrorisme", a déclaré Hamoud Ould Abdi.

"Le régime du Burkina Faso continue de nier son implication dans le complot subversif de déstabilisation de la Mauritanie malgré la présence sur son sol des putschistes (mauritaniens ayant fui) la justice de leur pays", a-t-il poursuivi.

AFP

Ministère de la Fonction publique : Le Chef de file de (...)
Programmation budgétaire 2022-2024 au Burkina : Vers un (...)
Burkina Faso : La CENI veut se doter d’une stratégie de (...)
Burkina : L’Assemblée nationale se délocalise à (...)
Vie constitutionnelle : « Toutes les crises au Burkina (...)
Burkina : L’opposition maintient sa demande de (...)
Commune de Houndé : Le deuxième adjoint au maire n’est (...)
Burkina Faso : Le dialogue politique s’ouvre dans un (...)
18 juin 1940 : Sankara Zouli et d’autres soldats (...)
Burkina : Le Cadre de dialogue politique, un sectarisme (...)
An II de l’Appel de Manéga : C’est aussi "un pas vers la (...)
Nouvelle-Calédonie : Le Pr Augustin Loada conduit une (...)
MPP-France : La sous-section de Bordeaux fait peau (...)
Burkina : Le président Roch Kaboré et Jacques Ouédraogo (...)
Assemblée nationale : La commission CJEEC réunie à (...)
Assemblée Nationale : Les députés membres de la CAGIDH (...)
Réconciliation nationale : Les capacités des autorités (...)
30e anniversaire de la Constitution du Burkina Faso : (...)
Burkina : Les députés convoqués à une session extraordinaire à
Vie politique au Burkina : Le Mouvement SENS en visite (...)
Nécrologie : Dr Assimi Kouanda inhumé après les hommages (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11046



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés