Actualités :: CDP : "Résoudre les conflits internes"
R. M. C. Kaboré

"L’an deux mille quatre et le 11 septembre, s’est tenue à partir de 9 heures dans la salle de conférence du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) la 25 ème session ordinaire du Bureau politique national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) sous la présidence effective du camarade Roch Marc Christian Kaboré du parti, Président du Bureau politique national, autour d’un ordre du jour centré sur :

1. les conclusions des travaux de la Convention nationale organisée les 7 et 8 août 2004 sur l’importante question de la décentralisation ;

2. Le rapport d’étape relatif à la mise en place des structures du parti suite aux recommandations du dernier congrès ordinaire tenu les 1er, 2 et 3 août 2003 ;

3. Les questions d’actualité nationale et internationale et sur la vie du parti.

Sur les conclusions et les recommandations issues des travaux de la Convention nationale sur la décentralisation, le Bureau politique national a apprécié positivement la démarche cohérente et progressive du gouvernement tendant à faire en sorte que le peuple Burkinabè soit intimement associé à la gestion politique, administrative et économique locale.

Néanmoins, parmi ses préoccupations, le Bureau politique national, à la lumière de la mise en oeuvre des Textes d’Orientation de la Décentralisation et au regard des enjeux divers qu’implique leur relecture, souhaite qu’une attention particulière soit portée par le gouvernement sur la résolution des questions essentielles suivantes :
- la mise en conformité effective des Textes d’Orientation de la Décentralisation (TOD) avec la constitution ;
- La célérité dans la mise en oeuvre des conditions indispensables à la fonctionnalité aussi bien des communes urbaines que des communes rurales : délimitation rationnelle et dotation en personnels, en moyens financiers, en infrastructures... ;
- la mise en cohérence des textes régissant le domaine foncier en vue d’une meilleure gestion.

"Renforcer l’unité du parti"

Ces questions devront être bien appréhendées afin de donner toute les chances de réussite au processus de décentralisation. C’est au vu de l’importance et de la nécessité de poursuivre le processus de décentralisation que le Bureau politique national a pris des résolutions relatives :
- au suivi rigoureux de la relecture des textes d’orientation de la décentralisation ;
- à la convocation éventuelle d’autres instances en vue d’examiner les problèmes que pourrait susciter la mise en oeuvre du processus de décentralisation en cours.
En examinant ensuite le rapport d’étape établi par le Bureau exécutif sur la mise en place des structures du parti sur l’ensemble du territoire national, le Bureau politique national s’est réjoui que le déroulement des opérations dans l’ensemble s’effectue dans le calme et avec un esprit militant.

Face aux lenteurs constatées dans la mise en place des structures du parti dans certaines régions dues à une mauvaise compréhension des directives ou à l’insuffisance de moyens de déploiement rapide sur le terrain, le bureau politique national a réaffirmé la nécessité pour tous ses membres de s’impliquer dans cette opération.

Malgré ces difficultés, le Bureau politique national considère la démarche actuelle plus concluante que la précédente en raison de l’esprit de consensus et de la volonté de renforcer l’unité du parti qui ont prévalu à la mise en place des nouvelles structures dans la quasi-totalité des régions, des provinces et des départements.

Le Bureau politique national félicite les régions dans lesquelles les opérations sont très avancées et invite les autres à redoubler d’efforts afin qu’au 30 septembre 2004, la composition des membres des bureaux de toutes les structures du parti, depuis les comités de base aux sections provinciales en passant par les sous-sections départementales, soit bouclée.

"Initiatives hardies en faveur de l’emploi"

Le Bureau national a donné mandat au Bureau exécutif national pour résoudre les situations conflictuelles internes éventuelles consécutives à la désignation des nouveaux responsables dans certaines provinces dans le strict respect des textes, de l’observation de la discipline, du renforcement de la cohésion et de l’unité du parti.

Abordant les questions liées à l’actualité internationale, les membres du BPN ont été informés de graves accusations portées contre notre pays par les autorités mauritaniennes qui ne reposent sur aucun fait concret.
Le Bureau politique national félicite le gouvernement pour les initiatives prises dans la gestion de cette situation notamment celle consistant à demander à l’Union Africaine de créer une Commission d’enquête internationale pour faire toute la lumière sur une affaire dont le Burkina Faso est totalement étranger, préoccupé qu’il est par des sujets plus importants pour son peuple à savoir le développement à la base dans un contexte de démocratie, de paix et de bonne gouvernance.

Le Bureau politique national a ensuite entendu des communications sur la 24 ème Assemblée Générale de l’Association des maires francophones qui se tiendra à Ouagadougou du 22 au 27 novembre 2004.

Concernant le Sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur l’emploi et la lutte contre la pauvreté qui vient de se tenir les 8 et 9 septembre 2004 à Ouagadougou, le Bureau politique national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) adresse ses très vives félicitations à son Excellence Blaise Compaoré , président du Faso, pour le succès éclatant de cette manifestation.

Il souhaite que les importants engagements pris par les chefs d’Etat puissent être le départ d’un grand processus de mise en oeuvre d’initiatives hardies en faveur de l’emploi notamment au profit de la jeunesse africaine pour le développement de notre continent.

Avant de lever sa session à 11 heures 35 minutes, le Bureau politique national a fait le tour des questions intéressant la vie du parti notamment celles liées à :
- l’identification des membres et des responsables nationaux du parti ;
- la collecte des cotisations qui sont non seulement nécessaires à la vie du parti mais également qui sont les premiers actes militants ;
- la participation de notre parti à des congrès organisés par des partis frères de la sous-région ;
- la poursuite de la finalisation de la mise en place de ses organes de travail technique.

Démocratie-Progrès -Justice

Le Président du parti,
Président du Bureau politique national,
Roch Marc Christian Kaboré

Visite de Zéphirin Diabré à Blaise Compaoré : La famille (...)
Arrondissement 10 de Ouagadougou : Le tribunal (...)
Ministère de la Fonction publique : « Si on veut (...)
Ramadan 2021 : L’UPC salue les efforts des musulmans
Fête de Ramadan : Le MPP souhaite une très bonne fête aux (...)
Rencontre Gouvernement-Troïka des PTF : Les crises (...)
Processus électoral de 2020 : La CODEL présente des (...)
Situation nationale : En fin de mission, le président du (...)
Rencontre entre Zéphirin Diabré et Blaise Compaoré : (...)
Elections municipales de 2022 : Les acteurs réfléchissent (...)
Affaire "Mosquée de Pazani" : Eddie Komboigo craint (...)
Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré (...)
Affaire « Mosquée de Pazzani » : Les syndicats de (...)
Assises nationales sur l’éducation : Le ministre (...)
Médiateur du Faso : Obtention d’une grâce présidentielle (...)
Burkina : « On se demande si on a un État. S’il y en a (...)
Crise sécuritaire : Le gouvernement est-il en train de (...)
Crise scolaire : Le MPP condamne les attaques dirigées (...)
Burkina : Après le PAREN, Michel Béré fonde le Rassemblement
Burkina Faso : Les députés autorisent la prorogation du (...)
Burkina Faso : 24 députés prêtent serment en qualité de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10962


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés