Actualités :: Cour des comptes du Burkina : l’ambassadeur de France chez le (...)

L’ambassadeur de France au Burkina Faso, Son Excellence Francis Blondet, dans le cadre de ses prises de contacts avec les institutions de la République a rendu, dans la matinée du jeudi 13 novembre 2003, une visite de courtoisie à la Cour des comptes.

Il a été reçu par le premier président de l’institution, M. Boureima Pierre Nébié qui avait à ses côtés tout son staff. Ce déplacement de l’ambassadeur dans les locaux de la Cour des comptes lui a permis de mieux connaître cette institution à travers ses missions, son organisation, son fonctionnement, ses activités, ses ambitions et ses difficultés.

Instance supérieure de contrôle des finances publiques, la Cour des comptes a été installée en juillet 2002. Depuis, elle ne cesse de déployer des efforts et des énergies dans le sens du renforcement de ses capacités. A son actif, des missions d’information et de sensibilisation à l’endroit des justiciables, un rapport d’activités de contrôle de la gestion budgétaire pour les exercices 1995-2000 ; plus de 150 comptes déjà passés au peigne fin...

Au président et aux magistrats qui animent cette Cour des comptes, l’ambassadeur de France a témoigné toute sa reconnaissance et ses encouragements pour les actions menées et a marqué toute sa disponibilité à appuyer l’institution, ce maillon essentiel au fonctionnement de la démocratie au Burkina Faso. Il s’est dit heureux et honoré de constater le dynamisme et l’élan de tous ceux-là qui œuvrent à une expression efficiente et pertinente de la Cour des comptes.

Mesurant le chemin parcouru par la Cour en si peu de temps d’existence, l’ambassadeur Francis Blondet comprend aisément qu’il faille entretenir et accompagner les efforts pour l’accomplissement de ses missions. De l’avis de l’ambassadeur, l’une de ces missions essentielles est d’affirmer la confiance des citoyens dans les comptes de leur Etat.

Sita TARBAGDO
Sidwaya

Rumeurs de tentative de coup d’État : Le porte-parole du (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est (...)
Ouagadougou : Le président de l’Assemblée législative de (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)
Burkina : « Il ne sera pas question de nous laisser (...)
Tensions foncières et de logements au Burkina : Une (...)
🔴Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)
Burkina - MPSR 2 : Bien communiquer fait partie de la (...)
Burkina/Transition : Le Premier ministre va livrer sa (...)
Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de (...)
Burkina : « On ne peut pas mobiliser toutes les forces, (...)
Burkina Faso : Serge Poda, un cadre supérieur de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés