Actualités :: Jean-Paul Grollemund, consul du Burkina Faso à Lyon et Michel Noir, ancien (...)

Le président du Faso a été élevé au grade de docteur Honoris causa par l’Université Jean Moulin de Lyon. Nous avons demandé au consul du Burkina Faso à Lyon, M. Paul Grollemund, de nous livrer son sentiment sur cet événement et d’évaluer la coopération entre la région Rhône-Alpes et le Burkina Faso. Nous avons aussi interpellé M. Michel Noir, ex-maire de Lyon sur la même question et sur l’orientation qu’il entend donner à sa vie, après sa retraite politique.

Sidyawa (S). : Vous êtes le consul honoraire du Burkina Faso dans une ville qui vient d’honorer le président du Faso. Quels sont les sentiments qui vous animent ?

Jean-Paul Grollemund (PG). : Je suis très fier que l’Université de Lyon III ait fait docteur Honoris causa le président du Faso. Autre motife de satisfaction, la coopération à trois niveaux (pour la chaîne de la Francophonie, pour le Masters et pour les échanges d’étudiants) entre l’Université de Lyon III et celle de Ouagadougou avec à terme, un flux d’étudiants dans les deux sens.

S. : C’est une coopération qui remonte à 1994. Depuis cette date, sous l’impulsion de Michel Noir, Raymond Barre (anciens maires de Lyon) et Gérard Collomb (actuel locataire du fauteuil de bourgmestre), il y a des échanges avec votre pays, lesquels sont très porteurs et très fructueux de nos jours. Elle est très importante et va de l’informatique à la police municipale. Il ne faut pas aussi oublier la voirie urbaine. En résumé, vous êtes un homme comblé ce soir ?

J-PG. : Je suis plus que comblé, je suis fier que le président du Faso, malgré son emploi du temps très chargé, soit venu honorer la ville de Lyon et son agglomération. Vous constatez du reste que les amis du Burkina Faso sont très nombreux à cette soirée, ce qui est le gage que cette coopération ira en se fortifiant.

Sidwaya (S). : M. Michel Noir, vous êtes le précurseur de la coopération décentralisée entre le Burkina Faso et la région Rhône-Alpes Cette soirée où le Burkina est à l’honneur dans votre ville, quels sont vos sentiments ?

Michel Noir (MN). : D’abord, un extraordinaire souvenir de ce que nous avons commencé à faire ensemble le président Compaoré et toute son équipe, ainsi que le maire de Ouagadougou Simon Compaoré. Nous avons initié cette coopération, formé des personnels de la ville de Ouagadougou, mis à disposition les équipements bref, on a fait ce que nous considérions devoir faire pour mettre en marche ces échanges. Je me réjouis d’autant plus que cette coopération s’est fructifiée et fortifiée. J’ai un sentiment particulier pour le couple présidentiel burkinabè avec lequel notre couple entretient des rapports symphatiques et amicaux.

S. : Vous avez une vie politique pleine de vicissitudes. Pour autant, en tant qu’observateur, comment appréciez-vous les résultats des dernières régionales. Par ailleurs, verra t-on un jour Michel Noir sur la scène politique ?

MN. : Ma femme vient d’être élue conseillère régionale. Nous continuons donc à servir notre pays et la cause publique. Quant à ma contribution à cette cause publique, elle consiste à des travaux de recherche dans le domaine scientifique. J’anime une société qui travaille pour l’amélioration du système éducatif. Nous aidons aussi les personnes âgées à mieux vivre leur vieillesse. Vous voyez que l’on peut se rendre utile en dehors du champ politique

B. SY
Sidwaya

Modification du code électoral au Burkina : L’ Opposition (...)
Élections de 2020 au Burkina : 2 376 100 nouveaux (...)
Siaka Coulibaly, analyste politique : « La situation de (...)
Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la (...)
AG des établissements publics de l’Etat 2019 : 16,801 (...)
Message de Son Excellence le Premier ministre (...)
Bonne gouvernance : L’Autorité de contrôle d’Etat lance (...)
Servir et non se servir (SENS) : Le mouvement pour « (...)
MPP : La direction politique a échangé avec les (...)
Vie politique burkinabè : « Il faut arrêter de percevoir (...)
Élections de 2020 au Burkina : Alpha Barry va à la (...)
Province du Mouhoun : Le député Tini Bonzi à l’exercice de (...)
Aid El Kebir 2020 : Le Faso Autrement souhaite une (...)
Election présidentielle : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré (...)
UNIR/PS : « L’espoir né de l’insurrection populaire semble (...)
Affaire Jean-Claude Bouda : La Cour d’appel rejette (...)
Tabaski : L’UPC souhaite une bonne fête à tous les (...)
CDP : « Aujourd’hui, un parti tout seul ne peut pas (...)
Elections de 2020 au Burkina : « Plus de 2 300 000 (...)
Présidentielle 2020 : « Je veux un pays de prospérité (...)
MPP/Gourma : Une assemblée générale pour dresser le bilan (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés