Actualités :: Point de presse du gouvernement : "Une société qui ne gagne pas de l’argent (...)

Les ministres Salif Diallo, Adama Fofana, Odile Bonkoungou et Benoît Ouattara ont animé le point de presse du gouvernement du 19 mars dernier.
A l’ordre du jour, le lancement du programme biennal d’exploitation rationnelle de l’eau, la promotion de la filière fruits et légumes, la privatisation des hôtels "Silmandé" et "Indépendance" la Journée nationale de pardon...

Concernant le premier point de l’ordre du jour, il est ressorti que "l’exploitation de l’eau et les résultats qu’elle procure concourent à la réduction de la pauvreté dans notre pays".

Une raison suffisante justement pour que le programme biennal (2004-2005) d’exploitation rationnelle de l’eau soit lancé. Ce programme financé par le Danemark, la Chine, les Pays-Bas, l’Union européenne vient, de l’avis du gouvernement, à point nommé. Il permettra en effet de faire face au problème d’eau qui se pose avec acuité dans tout le pays et singulièrement au Nord. Très concrètement, il s’agira de réaliser 114 retenues d’eau, 4000 forages et de créer 5600 emplois agricoles environ.

Ensuite, s’agissant de la filière fruits et légumes, le gouvernement a fait cas de la création de la Société burkinabè de fruits (SOFBEL). Les difficultés d’adaptation aux exigences des partenaires et à la concurrence des différentes unités de conservation ou de transformation des fruits et légumes dans notre pays ont motivé la création de la SOFBEL. Cette société vise alors la dynamisation et la relance de la filière. Pour ce faire, l’Etat est en train de mettre sur pied un terminal fruitier à Bobo-Dioulasso. Il procède également à une remise à niveau des chambres froides déjà existantes à Ouaga et à Bobo. Une question commerciale appelant une autre, la privatisation des hôtels Indépendance et Silmandé a été évoquée.

Il est à retenir qu’une telle décision a été prise après plusieurs constats : taux de remplissage faible, endettement prononcé (Silmandé 5 milliards) ...

Or, fait remarquer le gouvernement, "une société qui ne gagne pas de l’argent pose problème". Mais la stratégie de privatisation ne consiste qu’à une mise en location gérance de ces infrastructures hôtelières. Une telle démarche est avantageuse pour l’Etat ; car il reste propriétaire tout en percevant un loyer annuel. Qu’à cela ne tienne, des sociétés comme les groupes "Accord", "Ressort" ... sont intéressés par les différents hôtels et sont même "prêts à renover très rapidement ces hôtels, fiertés nationales et outils importants pour la promotion du tourisme", a laissé entendre le gouvernement.

Dernier point au menu de ce point de presse du gouvernement : la Journée nationale de pardon (JNP). Sur cette question, il a été rappelé que la mise en œuvre des conclusions et recommandations de la première édition (2001) a abouti à la mise en place de plusieurs comités.

Il s’agit entre autres des comités d’éthique, de réhabilitation et d’édification de monuments à la mémoire des martyrs et héros nationaux, du fonds d’indemnisation des victimes de violence en politique (qui a permis à une cinquantaine de familles de recevoir 3 171 754 307 F). Pour le gouvernement, le 30 mars 2004 doit être perçu comme un renforcement des acquis et un bilan d’exécution des lettres de missions confiées aux institutions issues de la JNP. Pour le peuple burkinabè, il s’agira de confirmer sa volonté de se construire par le pardon, dans une démocratie apaisée.

Ibrahiman SAKANDE (E-mail : ibra.sak@caramail.com )

Arsène Flavien BATIONO (bationoflavien@yahoo.fr )
Sidwaya

CAN féminine Maroc 2022 : Les Etalons dames tombent en (...)
Transition au Burkina : « Réconciliation, refondation et (...)
Transition au Burkina : « Nul ne peut se prévaloir du (...)
Burkina : Le Premier ministre évoque une éventuelle (...)
Burkina : L’ex majorité présidentielle déplore d’avoir été (...)
Paix et réconciliation nationale : Le Président du Faso (...)
Burkina/Politique : Une alliance de partis rejette (...)
Burkina Faso : Les futures élections vont se tenir en (...)
Crise au sein du CDP : « Pour nous direction politique, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo convoque son bureau (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Les membres de la délégation (...)
Centre-ouest : Les femmes du CDP plus que jamais (...)
Insécurité au Burkina : Roch Kaboré et Paul-Henri Damiba (...)
Détention de Roch Kaboré : Une marche-meeting le 2 (...)
Grand prix Manéga de la paix : Des personnalités (...)
Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11697

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés