Actualités :: Affaire Rood Woko : le gouvernement, la commune et les commerçants (...)

Communiqué de presse

Le jeudi 19 février 2004, s’est tenue dans la salle de conférence de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat du Burkina Faso (CCIA-BF), une rencontre entre le gouvernement, la Commune de Ouagadougou et les responsables des associations et syndicats des commerçants de Rood-Woko.

Autour du ministre du Commerce, de la Promotion de l’Entreprise et de l’Artisanat, Monsieur Benoît Ouattara, et de celui des Infrastructures, des Transports et de l’Habitat, Monsieur Hyppolite Lingani, se trouvaient le Maire de la Commune de Ouagadougou, Monsieur Simon Compaoré, le Président de la CCIA-BF, El Hadj Oumarou Kanazoé, le Directeur de la CCIA-BF, Monsieur Hamadé Ouédraogo et le Président de la Commission de Réorganisation du Marché Rood-woko, Monsieur Jean Christophe Ilboudo.

Etaient également présents, des élus de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat du Burkina Faso et les représentants des associations et syndicats suivants :

. Association des Commerçants du Marché Rood-Woko (ACOMA) ;

. Association des Petits Commerçants Installés aux Alentours de Rood-Woko (APCIAR) ;

. Union Syndicale des Petits Commerçants du Kadiogo (USPCK) ;

. Organisation Syndicale des Petits Commerçants de la Ville de Ouagadougou (OSPCO) ;

. Association Namanegb-Zanga ;

. Association Rim Nooma ;

. Association des Petits Commerçants Voyageurs (APCOV).

Cette rencontre avait pour objet les points suivants :

l’état d’avancement des travaux de réhabilitation du Marché Rood-Woko ; la construction des infrastructures marchandes sur le site du secteur 19 (ex. hippodrome de Nonsin).

En introduction, le ministre du Commerce, de la Promotion de l’entreprise et de l’Artisanat, a tenu à rappeler que la présente rencontre s’inscrivait dans le cours normal des concertations initiées depuis l’incendie du marché le 27 mai 2003.

Le ministre du Commerce tout en déplorant les événements survenus les 12 et 13 février 2004, a rappelé le respect, la courtoisie et la discipline qui doivent régir les rapports entre les commerçants, les autorités gouvernementales et municipales. Ce fut l’occasion pour le ministre Ouattara de donner les grandes orientations devant permettre à la Commission de réorganisation de poursuivre ses activités.

Au titre des informations relatives aux travaux de réhabilitation de Rood ­Woko, le ministre des Infrastructures, des Transports et de l’Habitat a annoncé :

- L’endommagement total du quartier Nord-Ouest révélé par l’étude technique ;

- Le lancement très prochain des appels d’offres pour la désignation de l’entreprise chargée des travaux de destruction, prélude à l’organisation d’un concours architectural de réhabilitation du marché.

La réhabilitation du marché Rood-Woko, selon le ministre des Infrastructures, des Transports et de l’Habitat, devra obéir strictement aux règles de sécurité, de fonctionnalité en termes de circulation et de parking, qu’imposent de telles infrastructures.

Compte tenu de l’ampleur des travaux à exécuter, des contraintes administratives et de temps nécessaires à la mobilisation des fonds, il serait difficile de déterminer au stade actuel, la date de retour des commerçants à Rood-Woko.

Au titre de l’aménagement du site du secteur 19 (ex. hippodrome de Nonsin), les autorités préoccupées par la nécessité de trouver un cadre approprié pour l’installation provisoire des commerçants en attendant la remise en service de Rood-Woko ont procédé à la stabilisation de la plate-forme, à la réalisation du réseau d’assainissement et au bitumage des voies d’accès.

La réalisation d’infrastructures en matériaux définitifs en ces lieux vise à offrir un cadre de travail décent et convivial aux commerçants de Rood Woko.

Plus-tard, ce site permettra d’abriter les commerçants qui n’auraient pas trouvé de place à Rood-Woko réhabilité (il ne faut pas ignorer que l’une des multiples plaies du marché central était son engorgement dû aux occupations anarchiques).

Il est érigé sur cette plate-forme des boutiques Témoins qui ont été présentées le 27 janvier 2004 aux commerçants et à la presse.

Les autorités gouvernementale et municipale ont tenu à rappeler que les commerçants sont libres de rejoindre ou pas le site de Nonsin. Pour ceux qui le désirent elles examineront avec eux, les modalités de leur installation.

A cet effet, il a été demandé à la Commission d’organiser dans de meilleurs délais, la concertation avec l’ensemble des acteurs notamment, les commerçants, afin de dégager des propositions concrètes et consensuelles à même d’accélérer leur installation sur le site du secteur 19 (ex-hippodrome de Nonsin).

Ils furent une dizaine à intervenir, les représentants des commerçants, qui pour remercier les autorités pour les efforts déjà consentis dans la recherche de solutions, qui pour déplorer les événements de la semaine dernière, qui pour louer la sagesse qui a prévalu dans la gestion de ces événements. Dans l’ensemble, le ton était à l’apaisement.

En conclusion, il a été rappelé ce qui suit :

1. Contrairement aux rumeurs véhiculées et maintes fois démenties, le marché Rood-Woko n’a pas été vendu et ne le sera pas ;

2. Il est en attente de sa réhabilitation dont les principales étapes sont :

- l’étude d’évaluation des dommages subis par l’infrastructure ;

l’appel d’offre pour le choix de l’entreprise de démolition ;

- la constitution du dossier et l’appel d’offre pour la désignation du cabinet d’architecture ;

- la recherche des fonds ;

- et les travaux de réhabilitation.

Avant de lever la séance, les autorités gouvernementales et municipales ont rappelé leur souci de dialogue, gage d’une meilleure approche dans la résolution des problèmes des commerçants.

Pour les Associations et Syndicats des commerçants,
Moussa Nana

Le président de la Commission,
Jean-Christophe Ilboudo

Modification du code électoral au Burkina : L’ Opposition (...)
Élections de 2020 au Burkina : 2 376 100 nouveaux (...)
Siaka Coulibaly, analyste politique : « La situation de (...)
Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la (...)
AG des établissements publics de l’Etat 2019 : 16,801 (...)
Message de Son Excellence le Premier ministre (...)
Bonne gouvernance : L’Autorité de contrôle d’Etat lance (...)
Servir et non se servir (SENS) : Le mouvement pour « (...)
MPP : La direction politique a échangé avec les (...)
Vie politique burkinabè : « Il faut arrêter de percevoir (...)
Élections de 2020 au Burkina : Alpha Barry va à la (...)
Province du Mouhoun : Le député Tini Bonzi à l’exercice de (...)
Aid El Kebir 2020 : Le Faso Autrement souhaite une (...)
Election présidentielle : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré (...)
UNIR/PS : « L’espoir né de l’insurrection populaire semble (...)
Affaire Jean-Claude Bouda : La Cour d’appel rejette (...)
Tabaski : L’UPC souhaite une bonne fête à tous les (...)
CDP : « Aujourd’hui, un parti tout seul ne peut pas (...)
Elections de 2020 au Burkina : « Plus de 2 300 000 (...)
Présidentielle 2020 : « Je veux un pays de prospérité (...)
MPP/Gourma : Une assemblée générale pour dresser le bilan (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés