Actualités :: 15 octobre 2022 : Le capitaine Ibrahim Traoré rend hommage au président (...)

Désigné par les assises nationales le14 octobre 2022 comme nouveau président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré a fait sa première sortie officielle le lendemain samedi 15 octobre, date anniversaire de l’assassinat du père de la révolution burkinabè. Il a procédé dans l’après-midi de cette date anniversaire au dépôt de gerbe au Mémorial Thomas Sankara érigé au sein de l’ancien Conseil de l’entente à Ouagadougou, le lieu où l’homme et ses compagnons ont été assassinés.

Le nouveau président de la transition a fait son entrée ce 15 octobre 2022 au Mémorial Thomas Sankara sous l’exécution de l’hymne national, des cris et des applaudissements nourris du public. Le capitaine Ibrahim Traoré a procédé au dépôt de gerbe au mémorial érigé au sein du Conseil de l’entente à Ouagadougou, où Thomas Sankara, le père de la révolution, et ses compagnons ont été assassinés le 15 octobre 1987.

La cérémonie, sobre, a connu la participation de plusieurs figures de la révolution, de partis politiques, d’organisations de la société civile, de personnalités diverses, entre autres. Parmi les visages les plus connus, on notait celui de l’ancien ministre de la défense, Chérif Sy, de M. Bénéwendé Sankara, homme politique et avocat de la famille Sankara, de Jean Hubert Bazié, etc.

Le capitaine Ibrahim Traoré procédant au dépôt de gerbe au Mémorial Thomas Sankara

Comme d’habitude, la "grande muette" ne s’est pas exprimée. En lieu et place des discours, le public et les journalistes se sont contentés du rituel du dépôt de gerbe savamment exécuté par le chef de l’Etat. Et même si l’homme n’a pas officiellement pris la parole, son simple regard permettait de se faire comprendre de ses hommes, dont certains étaient encagoulés comme lui.

La cérémonie a été aussi marquée par la remise de douze trophées à douze jeunes. La remise de ces trophées aux jeunes représente, selon les organisateurs, les douze compagnons du Thomas Sankara assassinés avec lui, mais aussi le passage du flambeau à la jeunesse. Le 13e trophée, qui représente le père de la révolution lui-même a été remis au nouveau chef de l’Etat.

Photo de famille

Au cours de la cérémonie, le capitaine Ibrahim Traoré a serré la main des représentants des familles des treize victimes du 15 octobre 1987 et échangé quelques mots avec eux, avant de quitter les lieux sous les ovations du public comme à son arrivée.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)
Burkina : Le Docteur Brice Bicaba nommé directeur (...)
Burkina : Pas nécessaire de limiter les partis (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés