Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 14 octobre 2022 à 23h30min
Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

Le président du MPSR est le président de la Transition, il exercice la fonction de chef de l’État, président du Faso. Le capitaine Ibrahim Traoré, puisque c’est de lui qu’il s’agit, devra sans délai prêter serment devant le Conseil constitutionnel. Ainsi en ont décidé les participants aux assises nationales, ce vendredi 14 octobre 2022 à Ouagadougou.

Les principaux organes de la transition sont donc le président du Faso, le Premier ministre et l’Assemblée législative de Transition.

Le président de la Transition, le Premier ministre et le Président de l’Assemblée législative de Transition ne sont pas éligibles aux élections de fin de transition et ce, à la présidentielle, aux législatives et aux municipales.

Il ressort également du rapport des travaux que l’organe législatif de transition, fort de 71 membres, sera composé de 20 personnalités désignées par le président du Faso, seize personnalités désignées par les Forces de défense et de sécurité (en prenant en compte toutes les forces en combat sur le terrain), treize personnalités désignées par les régions, douze personnalités désignées par les partis ou regroupement de partis politiques ainsi que dix représentants des Organisations de la société civile (tenant compte des organisations spécifiques).

La transition a une durée de 21 mois, à compter du 2 octobre 2022.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 octobre 2022 à 22:40, par Niyac En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Les lourdeurs administratives là, il faut nous en épargner ! On y est mon capi nez à nez avec les vrais réalités du pays. Sachiez écouter votre peuple, travailler avec le peuple pour le peuple. Être effectivement un Burkinbila, un gandaogo, un daawa rawa ...La récupération du territoire, le retour au bercail des déménageurs, déplacers internes le vrai mot du mot...
    Vive la révolution ! La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 00:18, par La verite En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Je prie que Dieu donne plein succès au Capitaine TRAORE. Burkinabe de tout bord, unissons nous au tour du Capitaine TRAORE et nous aurons la victoire sur les terroristes par la grâce de Dieu.
    Bon vent à la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 01:01, par verite no1 En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Felicitations mon capitaine !!!!
    On est ensemble et la rue va toujours veiller pour que la transition se passe tres bien !!!!!!
    Je suis pret a monter au front avec un bon chef !
    La liberation totale du pays est pour bientot !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 01:05, par verite no1 En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Mon capitaine, fouillez tous les aeronefs qui partent et qui viennent !!!!!! Autrement, ca sera essayer de remplir un canaris perce !!!!!!
    Vive la revolution !!!!!!
    Vive la Russie !!!!!!
    Vive Putin !!!!!
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 01:11, par Mafoi En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Tout ça pour ca.Maintenant place aux suivants car après la bande des lieutenants colonels,c’est la bande des capitaines qui viennent nous jouer leur comédie de mauvais goût et demain,ça sera au tour des lieutenants et ainsi de suite.Ahhh...vraiment nous méritons d’abriter le fespaco.Pays de merdes pour paraphraser un certain ex président américain

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 02:06, par Bob En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Comme on le craignait la montagne a accouché d’une souris ! Si ce n’est pas par tactique la durée de la transition qui reprend les injonctions de la CDEAO et de la France n’a aucun sens. J’aurais préféré qu’on fixe la transition en fonction d’objectifs clairs, par exemple la reconquête de 90% du territoire avec le redéploiement effectif de l’administration et le retour de 85% des PDI dans leurs foyers. Cela aurait permis de MOBILISER l’ensemble du peuple pour le COMBAT. Si la transition prend fin dans 21 mois, aucun problème ne sera résolu et les mêmes politiciens, coutumiers, religieux et militaires apatrides qui ont pillé le pays depuis 1987 et leur élèves reprendront leurs méfaits jusqu’à la proclamation de la république ISLAMIQUE par leurs partenaires à qui ils vendront le pays pour aller jouir de leur magot ailleurs, si un SURSAUT SALVATEUR n’a pas lieu à TEMPS.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 02:09, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    HAYA, C’EST PARTI. À VOS MARQUES, PRÊTS, CRITIQUEZ !!!!

    Des critiques, il y en aura de tout bord, surtout et avant tout, les personnes que toi, mon Capitaine, tu vas désigner de toi même. Quoi que tu fasses, qui que tu choisisses, tu seras indexé d’être d’une telle ou telle tendance. Tiens toi bien, nous étions ici avant que tu ne sois né donc on sait quelque chose que tu ne sais pas. N’gaw.

    LES CONSEILS DE NABIIGA

    1-Pour éviter d’être indexés, choisi un nombre égal des gens de tous les partis que toi-même tu désigneras, outre ceux à désigner directement par les partis politiques. Personne ne pourra t’accuser de n’avoir choisi que des gens d’un bord donné, à fortriori des gens d’une telle ou telle ethnie.

    2-Il faut percevoir le salaire normal dû au poste que tu occupes. Toi et ton équipe, refusez violemment les augmentations abusives des salaires de la cheffe marionnette de CDP, Damiba de triste mémoire.

    3-Les membres de l’Assemblée n’auront pas droit à aucun salaire, juste des indemnités des assises et c’est tout à fait normal car ils passent quand même leurs temps au service de l’État.

    4-Il ne faut pas choisir, surtout pas, des désœuvrés pour siéger à l’Assemblée sinon tu seras pointés de doigt d’avoir bourré l’Assemblée des vauriens et même, des bandits de grand chemin.

    5-Il faut tout faire, tout véritablement, de ne pas te mettre dans des situations qui vont t’exposer aux critiques exacerbés de la population. Le Burkina est un pays très difficile à gouverner donc, il faut partir avec la dynamique selon laquelle le chemin devant toi est parsémé d’embûches, mais pas seulement, minés de partout et chaque pas, quelque soit sa bonne volonté, risque d’être posé sur une mine.

    6-Faites-nous voir de visu les progrès sur le terrain. C’est tout ce qui compte pour nous. Fini le fanfaronnade de Damiba. Terrorise les terroristes avec les moyens de bord dont dispose notre pays et sont donnés par nous, les contribuables.

    FINALEMENT : QUE BURKINA SE DOTTE DES DRONES.

    1-Toi, Capitaine du bateau, tout partenaire international doit être prié de nous vendre des drones, des hélicoptères armés, des armes etc.

    2-J’insiste sur les drones car avec les drones, on peut finalement être partout en même temps surtout si on a un nombre appréciable des drones dans notre espace aérienne.

    3-Toutes les pertes en vie humaine engendrées par le terrorisme ont eu lieu tout simplement parce qu’on ne pouvait pas être partout en même temps. Pendant que nos boys sont déployés massivement à l’Est, les terroristes, eux, se trouvent à l’ouest. Le temps de se déplacer de l’Est à l’Ouest, ils (les terroristes) sont déja au Nord.

    4-Pour ralentir le déplacment de nos troupes à l’endroit où ils se trouvent, les routes sont minés par des bombes artisanales. Il n’est secret à personne que souvent, très souvent, les terroristes opèrent avec impunité d’où les populations déplacées à perte de vue dans les nos centes urbains. Avec les drones, on parviendra à les traquer pour les mater et ce faisant, nous gagnerons enfin cette guerre.

    Nous te regardons, N’gaw !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 04:43, par Sonni ALIBER En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    La DURÉE DE LA TRANSITION DOIT ÊTRE LIÉ À LA SORTIE DÉFINITIVE DE L’INSÉCURITÉ QUI RÈGNE DANS LE PAYS,il ne faudrait pas BÂCLER LA TRANSITION POLITIQUE CAR TOUT DÉPEND DE LA SÉCURITÉ ET LA RECHERCHE D’ALLIÉS EN DEHORS DE LA FRANCE 🇫🇷 CAPABLE D’AIDER LE BURKIN FASO À QUITTER LA ZONE DE TURBULENCES /ATTENTION À LA COMPOSITION DU GOUVERNEMENT /

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 05:44, par HUG En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Quand je vois le representant du pouvoir.moribond deçu le mpp parler sur france24 ,je me demande si.c est vrai.Le pire regime que le.burkina faso n a connu.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 06:18, par Zouk En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Aucune surprise. C’était déjà prévu. Bien conditionné, le peuple sera content… jusqu’à la prochaine fois.
    IL a prévu de faire en 3 mois ce que Le précédent devait faire en 12 mois. Au boulot, après avoir bien palabré.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 06:59, par Vérité indiscutable En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Jusqu’à présent zéro faute.
    Je suis maintenant convaincu que la situation changera dans ce pays. Maintenant il nous faut un panafricain pour prendre le commandement après la transition. Notre classe politique actuelle n’a aucune personne capable de gérer le pays comme notre génération le veut.
    Un candidat Panafricain doit se lever de nulle part, sinon ce sera comme un après-Sankara dans lequel la gabégie et les honneurs personnels de quelques individus inassouvis de pouvoir ont plongé le pays dans la merde jusqu’à présent.
    De nos jours, on ne doit plus gouverner un pays de cette façon.
    Vive chaque vrai Patriote ;
    Vive TRAORE ;
    Vive le BURKINA FASO ;
    La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 07:18, par Sidbala En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Je souhaite vivement que le Président et les ministres se passent de salaire comme les députés. Qu’ils bénéficient seulement d’indemnités de fonction conformes aux textes et de frais de mission.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 07:19, par verite no1 En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    L’imperialisme, a bas !!!!
    Le neocolonialisme, a bas !!!!
    Les partenaires voleurs, a bas !
    Les partenaires docteur es double jeu, a bas !!!!
    Le Burkina Faso, en avant !
    La transition, en avant !
    Le president de la transition, en avant !
    Les manifestants, en avant !
    La Russie, en avant !
    Poutin, en avant !
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !!!!!!
    Merci camarades !!!!!!!
    Les choses vont bouger !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 07:52, par Niyac En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Président Ibrahim Traoré. Maintenant que le peuple a veiller à ta confirmation je te prie d’accepter ce petit conseil conseil d’un petit Gourunsi au fond profond d’un petit village. Sois un président du peuple pour le peuple et exécute sa volonté et ainsi, jamais tu ne connaîtra l’échec. Met toi au dessus de tout les camps et ainsi, tu seras le président de tous. Ne te laisse pas tiré par les pro Russe ou par les pro français, mais des pro Burkinabé ta priorité. Ce peuple sera ton bouclier si tu le comprends et avance dans sa direction.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 09:01, par De Balzac En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Bonjour et pleins succès au Burkina Faso avec la jeunesse pour la libération totale du pays. Si les députés n’ont pas de salaires, appliquons la même rigueur partout. Pas de ministre "messie " avec des salaires négociés d’où qu’ils viennent. La plupart des SG qui portent le gros du travail des départements ministériels ne sont pas parfois moins méritant, mais il ne négocient pas leurs salaires

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 09:43, par kwiliga En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Et ben, plus rien ne sera jamais comme avant donc...?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 09:48, par Yovis En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Prêter serment ? Les Burkinabè sont indécrottables. On n’a pas appris des cérémonies loufoques précédentes. Ibrahim emprunte la même trajectoire que Sandaogo. Alea Jacta est.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 09:49, par Floda En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    C’est la situation idoine, maintenant nous attendons des résultats concrets sur le plan sécuritaire et une gouvernance exemplaire. Entourez-vous de personnes intègres et assainissez le domaine public en commençant par l’armée.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 10:39, par kabakomatique En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Le capitaine Ibrahim Traoré en répétant les mêmes bêtises que Damiba m’intrigue beaucoup. Lui et ses camarades nous débarrassent de Damiba, leur compère du MPSR en martelant la question sécuritaire. Ok et merci.
    Il se fait prier durant des semaines avant de se voir investi de la fonction de chef de l’Etat lors des assises en cours des 14 et 15 oct. Ok mais ce n’était pas nécessaire pour faire de lui le chef de l’Etat.
    On nous sort encore de ces fameuses assises une histoire de prestation de serment d’un chef d’Etat putschiste non élu devant conduire une transition. Les membres de la cour constitutionnelle vont-ils encore se rabaisser dans cette entorse à la constitution ? Au secours. Où est la différence entre MPSR1 et MPSR2 ? Au fait, Ibrahim Traoré = Damiba2 ? Héé Allah, dites-moi que c’est faux. Non mon capitaine, ne nous faites pas ça car beaucoup de burkinabè ont cru en vous. Combien de temps encore allez-vous passer à imiter votre prédécesseur et à quand la prise en main effective de la question sécuritaire par vos soins en tant que chef de l’Etat ?
    Plus que les prestation de serment et le casting des nominations pour venir manger, c’est la sécurité du pays qui nous préoccupe mon capitaine. N’en dérogez pas surtout et bon vent malgré tout.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 10:48, par TOERE En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Excellence mon Capitaine TRAORE Ibrahim ,Président du MPSR ,Chef de l’Etat ,Président du Faso, par le canal des forces vives de la Nation ,le peuple burkinabè vient de vous faire confiance, en vous confiant la destinée nationale du pays et pour une mission et un objectif bien précis . Félicitations à vous . C’est mérité .
    Je ne m’attarderai pas sur les "floflons " de soutien de circonstance à votre endroit par la jeunesse ,les uns sans doute sincères ,les autres par calcul et/ou par pur opportunisme, en espérant un retour de l’ascenseur de votre part .
    A présent, que vous êtes officiellement désigné président du Faso ,Chef de l’Etat ,Chef Suprême des Armées ,place maintenant au boulot dont l’urgence est évidente comme vous l’avez si bien identifiée . ET c’est le plus difficile de votre mission qui va commencer maintenant
    Pour ce faire, permettez moi de vous donner ces quelques modestes conseils .
    1- ALPHA BLONDY a chanté " Vive le Président ,à bas le président ,A Bè BO Da Kélén Là" . En français simple "vive le président ,à bas le président" tout ça sort de la même bouche . Autrement dit ,ceux qui vous adulent aujourd’hui seront les mêmes qui vous châtieront demain ,si leurs attentes sont déçues .
    2- Il n’ y a pas de héros solitaire . Les grandes victoires sont toujours l’œuvre d’une équipe composée d’hommes de devoir sous le leadership d’un grand homme qui donne l’exemple et inspire la confiance .
    3- Votre première épreuve sera le choix sans complaisance des femmes et hommes qui vont constituer votre futur gouvernement .
    Depuis le régime de Blaise COMPAORE, jusqu’à celui de DAMIBA ,les choix des membres du gouvernement n’a jamais ,à quelques exceptions près ,obéi à des critères de compétences ,de technicité, d’expérience ,d’intégrité et autres valeurs et grands principes du service de l’Etat et de l’intérêt général .
    Bien souvent, quand on apprend la chronologie du choix de X ou Y comme ministre ,derrière ,on retrouve des histoires d’amis ,de parents de premier ou de deuxième degré ,de beaux parents ,de cousins ,cousines ,neveux ,nièces, voir d’ethnie, et même de maitresses ou d’amants etc .
    Sous les différents régimes des 3 présidents qui vous ont précédé si vous vérifiez ,la province d’origine de chacun d’eux avait au moins et au minimum 5 ministres dans le gouvernement et sur la base justement de liens de parenté et autres rapports d’ordre sentimental ou subjectif
    4- Sous les régimes de RMCK et de DAMIBA en particulier ,il y a eu une banalisation et une patrimonialisation totales des hautes fonctions de l’Etat sans oublier un envahissant total de l’administration publique par des dirigeants venus du secteur privé, dont certains n’avaient même pas au préalable la plus petite expérience du Management, même pas de deux personnes, sous leurs ordres ,ni d’une entreprise privée digne de ce nom .
    Les conséquences de cette gouvernance " mouta mouta" ou de "ma chose ma chose" comme on dit auront été la disparition totale des principes et valeurs cardinaux du service public de l’Etat et l’implantation solide de l’affairisme et de la corruption généralisés dans tous les services publics du burkinabè .
    Aujourd’hui, même pour avoir une simple attestation de ceci ou de cela dans un service public , le comportement de l’agent ,ses propos aussi subtiles sont-ils vous montrent clairement, qu’il va falloir tendre un petit billet pour avoir rapidement votre document
    Bref ,à travers ces quatre points, j’espère que vous aurez compris le sens de mes conseils et j’espère , que d’autres internautes notamment INJABA ,KA ,PASSAKZIRI,DEBEGUEBASANON NABIGA et bien d’autres qui ont de bonnes idées pourront aussi améliorer et enrichir ces conseils sortis de ma petite tête .
    C’est sûr ,que depuis ce matin ,vous serez envahi par toutes sortes de propositions et de pressions émanant d’amis ,de parents etc .
    De votre capacité à détecter les femmes et les hommes compétents ayant un sens élevé de l’Etat ,conscients de l’urgence et des enjeux du moment pour notre pays ,aptes à la culture du résultat dans une mission à délai précis ,dépendra aussi le succès de votre mission, certes très risquée ,mais exaltante et très noble, qui vous fera rentrer dans l’histoire de notre pays si vous la réussissez ,ou alors dans le cimetière des hommes à oublier éternellement .
    Je termine en vous demandant aussi, de sortir du fétichisme des gens indispensables qui seraient les seuls à pouvoir être Premier Ministre ou ministres pour telle ou telle raison . Nous sommes 20 millions de Burkinabè et notre administration est pleine de cadres très compétents et dévoués à la cause de la Nation .
    Je puis vous dire ,qu’il y en a en quantité et en qualité des femmes et des hommes dignes qui ont fait leurs preuves ou continuent de faire leurs preuves de grands serviteurs de l’Etat pour vous accompagner efficacement dans le désintéressement mais qui choisissent de rester dans la discrétion et l’humilité . Cherchez bien et vous en trouverez .
    Puisse Dieu vous inspirer et vous conduise à trouver ce type de femmes et d’hommes pour la restauration et la sauvegarde du BURKINA.
    WEB Master je reconnais avoir été long, mais SVP laissez passer car important .Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre 2022 à 16:05, par Biata En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

      @Toere, je ne fais pas partie des internautes que tu as cités pour enrichir tes conseils prodigués au capitaine Ibrahim Traoré. Néanmoins, je me permets d’appuyer tes conseils en espérant que le capitaine Traoré les lira et surtout en tiendra compte. Tu as enlevé les mots de ma bouche. Pour réussir une mission quelle qu’elle soit, il faut être bien entouré, c’est indéniable. Qu’il oublie les indispensables et les grandes vedettes budgétivores des temps passé et présent pour ne pas se retrouver dans une cacophonie infernale qui l’éloignera des objectifs à atteindre du genre salaires titanesques, achat de voiture à 96 millions pour une ministre... Plus jamais ça....
      Une équipe resserrée neutre et innovée de professionnels compétents et probes dans leur domaine de compétences pour agir vite et bien. Les bosseurs consciencieux et honnêtes sont discrets comme tu dis. Il faut les trouver mais ils sont là. Qu’il oublie également les ministères de propagande absolument inutiles et budgétivores du genre : ministère de la réconciliation ou des cultes ou du vivre ensemble si ce n’est du bonheur et que sais-je encore ?
      Il nous rendra service en combattant la lenteur administrative, la corruption, la fainéantise et la gabegie à tous les niveaux depuis le sommet de l’Etat. C’est beaucoup lui demander certes mais s’il s’y colle avec volonté et détermination avec du résultat à la clé, nous lui diront bravo ! Dans le cas contraire, il sait ce qui l’attend s’il trahit les attentes des burkinabè.

      Répondre à ce message

    • Le 15 octobre 2022 à 23:21, par Passakziri En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

      Bonjour TOERE,
      Merci pour vos conseil aux nouveaux hommes forts du pays.
      J’ai dejà eu à conseiller à RMCK de ne jamais aller se coucher sans lire les commentaire de ce Forum de lefaso.net parce qu’il pourrait y puiser decritiques objectives contrastant avec les rapports de complaisance que les courtisans lui livreraient. on peut enlever RMCK et remplacer par Ibrahim Traoré. Bref, beaucoup des forumistes ici font de leur mieux pour rester objectifs.
      S’il y’a un conseil à faire à l’endroit des nouveaux forts du pays que je placerait en 2e position après la reconquête du territoire, c’est celle de la cohésion au sein de nos FDS. Oui, j’avoue que les événements du 30 septembre au 1er octobre me hatent encore parce que j’ai la conviction que nous avons un vrai problème de cohésion au niveau de nos FDS. L’évolution jusqu’à ce jour avec une prééminence des capitaines en lieu et place des lt. colonels confirment mes doutes. Donc mon conseil au jeune capitaine serait de cultiver l’humiliter et de placer la cohésion au sein des FDS comme priorité. Oui. Il faudra que le groupe des capitaines engagent les demarches auprès de leurs fréres d’armes, le groupe des lt. Colonels pour fumer le calumet de la paix , d’une paix profonde et sincére, sinon nous risquons d’assister à la même issue que ce que leurs ainés nous ont servi à la fin des années 80.
      Bref, j’implorerais nos personnes ressources que sont les traditionnels et réligieux qui par leurs mediation ont pu éviter l’affrontement entre frères d’armes lors de ce coup d’état à poursuivre une intense médiation au sein des FDS afin de faciliter une vrai symbiose . Qu’ils fasent les états généraux ela défense à huis clos et qu’à l’issue tous les conflits qui les minent soient balayés . Ainsi, Colonels , Capitaines, lieutenants, commandants pourront main dans la main aller tous au front pour libérer le pays de l’emürise d’hommes sans foi ni loi.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 11:08, par caca En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Le Dieu créateur même n’est satisfait pas tous nos besoins. Adam devait par le conseil du serpent apprendre de lui-même à déflorer Eve pour que Caïn et Abel soient nés.
    Croire qu’un individu pourrait satisfaire les fantasmes d’un peuple c’est envoyer cette personne au Diable.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 11:33, par Ouedraogo En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    OK à fait son coup et c est pour lui la chose
    .Pourquoi avoir dit qu’ il ne veut pas la presidence pour finalement accepter. J’aimerai savoir combien à coûté ce flochore des assises nationales qui étaient inutiles.Avec ke cassage de l assemblee nationale tout comme le saccage des instituts francais les burkinabés se sont fait remarquer en utilisant la mauvaise manière et ce n est pas bien.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 11:59, par ancien En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Je me rappelle de ces mots, « le pouvoir ne nous intéresse pas, on n’est même pas venus pour ça, je veux vite régler cette histoire et monter au front pour nettoyer ». et subitement vous êtes au pouvoir. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 12:00, par Passakziri En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Président de la transition.
    Légalement il ne peut avoir de président du Faso en dehors des dispositions prévues par la constitution. Parole d’un illétré en droit.

    J’ose espérer que le président de la transition apprendra des erreurs de ceux qui sont passés à Kossyam ces 2o dernières années et éviter de tomber dans le même trou :

    1)- Considérer les critiques objectives et éviter d’écouter les fanfaronades des courtisans, car ce sont les mêmes qui le supportent qui supportent les étalons comme le diraient les séparables. Si Blaise Compaoré avait fait ainsi, nous aurions aujourd’hui l’une des démocraties les plus vitales de la région, Si RMCK et Damiba l’avaient fait, nous sérions dans une bien meilleure situation.

    2)- Se libérer rapidement du piège de la rue et des réseaux sociaux qu#il faut naturellement écouter tout en ayant la clarté d’esprit d’opposer un dicours de vérité.

    3- Eviter la atactique nocive de communication adoptée par Blaise Compaoré, copiée par RMCK et légèrement modifiée par Damiba qui consiste à ne pas communiquer. Surtout ne pas singer le Mali.
    Comme pour RMCK et Damiba, je suggère de faire comme Roosevelt pendant la guerre mondiale qui communiquait régulièrement à ses compatriotes, comme Selensky qui depuis des mois, communique chaque nuit avec ses concitoyens. Faites de même avec les Burkinabè, adressez vous à eux aun moins une fois par semaine par le même canal, pour galvaniver et canaliser les efforts dans cette guerre.
    Bref, mettez vous immédiatement au boulot et que les résultats parlent d’eux même, parce que si c’est pas le cas, nous allons parler Pian !!!
    Mais j’ai confiance que le capitaine sait mieux écouterque Damiba, raison pour laquelle les députés ALT seront des bénévoles comme plusieurs fois suggéré par certains.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 13:30, par Sebgo En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    En ce moment critique de notre Faso, il est plus urgent que jamais de faire face aux menaces qui défont la carte du Burkina dans la terreur et la desolation.
    Ceci dit, il est grandement déshonorant de constater que la RTB ne reflète en rien la situation ni le vécu de la population qui en pâtissent.
    Pour mieux galvaniser les forces vives de la nation, il faut arrêter les divertissements (variétés musicales, series et autres programmes non essentiels), pour sensibiliser et galvaniser les bras valides pour se joindre a cette lutte ultime qui nous a été imposée.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 13:46, par Wendinmi En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Tout ça pour ça. Ce coup d’Etat est arrivé pour des questions d’ego. Tout comme la funeste insurrection de 2014. Si non, la concertation et l’objectivité auraient pu aplanir les divergences. Mais Front patriotique, BUTS et autre MIFA avaient déjà tout ficelé. Il ne restait plus qu’à instrumentaliser nous les jeunes pour la fin dès lors connue.
    Pauvre Burkina des éternels recommencements.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 14:29, par Substance Grise En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Il faut mettre le pouvoir judiciaire à sa place en premier
    Il faut alors y faire des réformes très profondes pour qu’il ne soit la chose d’une minorité mafieuse politico-affairiste (secteur privé) appuyé par des fonctionnaires qui ont plongé ce pays dans ce désastre
    Justice pour tout le monde et la réconciliation viendra d’elle-même
    La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 15:35, par Rap Rawa En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Dans ton discours après ton investiture, il ne faudra pas manquer de dire que tu n’es le Président d’aucune obédience religieuse, d’aucune ethnie, d’aucune région, d’aucun parti politique, d’aucune OSC mais le Président de tous les burkinabè. Mets en place ensuite un gouvernement d’union nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 16:42, par Diakité En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    En l’état C’est ce qui est mieux pour le Burkina Faso. Sinon choir quelqu’un d’autre ne serait pas mieux indiqué. En choisissant IT, on a de facto éviter que le pays soit gere

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 18:23, par Substance Grise En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Il faut mettre le pouvoir judiciaire à sa place en premier
    Il faut alors y faire des réformes très profondes pour qu’il ne soit la chose d’une minorité mafieuse politico-affairiste (secteur privé) appuyé par des fonctionnaires qui ont plongé ce pays dans ce désastre
    Justice pour tout le monde et la réconciliation viendra d’elle-même
    La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 18:46, par Black En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Longue vie au capitaine IBRAHIM TRAORÉ et son MPSR 2 et VIVE LE PEUPLE DU BURKINA FASO,QU’ALLAH le très miséricordieux et le tout miséricordieux nous accorde une paix durable INCH’ALLAH.VIVE LES FORCES DE DENFENCE ET DE SÉCURITÉ,QU’ALLAH VEILLE SUR VOUS ET VOUS PROTEGE....INCHALLAH,POUR LE GRAND COMBAT DE LA SÉCURISATION DE NOTRE CHÈRE PATRIE,LE BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2022 à 18:57, par Yacouba l’Africain En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Afrique mon Afrique,

    Afrique des fiers guerriers de la savane ancestrale

    Afrique que chante ma grand-mère au bord de son fleuve lointain

    Je t’ai toujours connu et mon regard est plein de ton sang.

    La démocratie occidentale vendue aux africains est une démocratie de façade et hypocrite. Ce qui est vendu comme démocratie aux Africains n’est rien d’autre que ce que certains dans d’autres pays appellent l’arrogance occidentale.
    C’est un système bien pensé et conçu pour permettre aux colonisateurs d’hier de faire la paix chez eux tout en pillant et entretenant la guerre et l’instabilité dans les ex colonies.
    Une arrogance qui veut faire des valeurs occidentales des valeurs universelles au dessus de celles qui existent chez les autres peuples dit "barbares".
    Une démocratie opportunité pour des élites corrompues, opportunité de mimer et de singer 🐒 les négriers d’hier.
    Les seigneurs de la démocratie et maîtres de la morale de la bonne gouvernance applaudissent mains et pieds la bonne démocratie au Tchad, addoubent les didactures dociles et inoffensives au système.
    Le combat pour une Afrique nouvelle n’est pas un combat qui saurait se limiter ou se cantonner aux frontières du dickta de Berlin. Nous devons le nom du Burkina Faso a ce refus d’aliénation de la rhétorique du colon.
    Le combat pour une Afrique nouvelle c’est celui des enfants bercés par les légendes des fiers guerriers de Samoury Touré, de Sonia Ali ber, de Behanzin, de Chacha Zulu, de Kunta Kinte, de Yennega. C’est la continuité des étoiles qui brillent dans le ciel et nous indiquent la direction, je cite Sankara, Lumumba, Anta Diop, Obenga, Ky Zerbo etc. C’est le combat sans complexe aucun de ceux qui refusent l’asservissement de notre mère l’Afrique.
    Bientôt le loup 🐺 de la bergerie dévoilera sa vraie nature parceque découvert et acculé. Aux nouvelles autorités de ne pas perdre du temps et d’être clairs dans leurs intentions. Le plus important c’est le quitus du peuple et non le consentement des prédateurs.
    A bas les oppresseurs et les les exploiteurs de l’Afrique.
    A bas les braconniers de nos ressources naturelles.
    A bas les négriers des temps modernes
    A bas les élites corrompues et complices du bardage de l’avenir de l’Afrique
    Vive la Jeunesse visionnaire et clairvoyante
    Vive l’Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2022 à 01:12, par Mornab En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré est officiellement désigné président de la transition, président du Faso

    Pour ma part, si j’ai un conseil à donner avec insistance à Ibrahim Traoré, c’est celui-ci : pas de prestation de serment devant une cour fut-elle constitutionnelle ou non. C’est un énorme piège qui lui est tendu. S’il se laisse tomber dedans, il sera mis dans le même sac que Damiba et ça l’entachera très négativement pour longtemps.
    Je me doute bien qu’il n’écoutera ni n’appliquera ce conseil mais ce sera très dommage pour lui s’il se laisse berner ou s’il se flatte d’orgueil lui-même pour le faire. C’est à lui de voir. Je suis perplexe de voir que les juristes dans ce pays admettent cela surtout la cour constitutionnelle.
    Pas mal en effet les conseils de Toere à Ibrahim Traoré, appuyés par ceux de Biata et par moi aussi en passant, que je résume par : les hommes et les femmes sans éclaboussures qu’il faut, aux places qu’il faut, sans népotisme, sans régionalisme, sans complaisance et au boulot vite et bien avec des résultats.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les civils qu’on poursuit » (dialogue politique)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme actualisé remis au Premier ministre
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère de l’environnement formalisent leur collaboration
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration du secteur ministériel valide la programmation des activités 2023
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni dans une guerre religieuse, nous avons affaire à des bandits manipulés » (Eddie Komboïgo, CDP)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes les intimidations » (ambassadeur Mousbila Sankara)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre Ibrahim Maïga et plusieurs autres personnes pour diffamation
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est possible de restreindre le nombre de partis, mais de manière subtile », estime le Pr Abdoulaye Soma
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire pour délibérer sur des projets de partenariats et des conventions
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois d’exercice, le président de la délégation spéciale dresse un bilan « assez satisfaisant »
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute "liaison avec des contacts extérieurs"
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces fameux officiers milliardaires n’a été interpellé », fait observer Zéphirin Diabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés