Actualités :: Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au processus se (...)

La Commission électorale nationale indépendante (CENI), organe national en charge de l’organisation des scrutins et des référendums, s’attèle pour les élections municipales de 2022 (mai, en principe). Pour cela, l’institution a, ce samedi 9 octobre 2021 à Ouagadougou, convié les partis politiques et les organisations de la société civile pour des échanges.

Il s’agit pour Elysé Ouédraogo, président de la CENI, et son équipe, d’échanger avec ces acteurs autour des "aspects organisationnels de la révision du fichier électoral".

Cette rencontre fait suite à l’adoption par le Conseil des ministres du 6 octobre 2021, d’un décret portant révision exceptionnelle du fichier électoral du 14 novembre 2021 au 31 janvier 2022.

"Cette révision va permettre aux citoyens burkinabè ayant atteint l’âge de la majorité électorale depuis les derniers scrutins, de s’inscrire sur les listes électorales et de pouvoir jouir de leur droit de vote", lit-on dans le compte-rendu dudit Conseil des ministres.

Ainsi, la CENI a informé ses interlocuteurs que cette révision sera ouverte du 14 novembre 2021 au 31 janvier 2022. Elle sera précédée, du 12 au 21 octobre 2021, par des sorties des commissaires de la CENI pour la mise en place des démembrements et leur prestation de serment.

La rencontre a enregistré de nombreuses réactions des participants, à travers des questions d’éclaircissement, des propositions et suggestions, mais également des inquiétudes soulevées. Sur ce dernier point, on retient entre autres des préoccupations liées à la gestion des déplacés internes et à l’insécurité dans certaines zones.

Dans l’esprit de l’information continue des acteurs, l’équipe de la CENI prévoit des rencontres permanentes avec l’ensemble des acteurs sur les différentes étapes.

O.L
Lefaso.net

Démembrements de la CENI : Les activités suspendues à (...)
Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « (...)
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du (...)
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, (...)
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face (...)
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont (...)
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le (...)
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de (...)
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch (...)
Politique au Burkina : Le mouvement "C’est le moment" (...)
Inata ! : La grande honte de la grande muette (...)
Burkina : « Personne n’est indispensable…, pourvu que (...)
Assemblée nationale : Report de la séance plénière (...)
Conseil supérieur de la magistrature : Prendre des (...)
Dégradation de la situation sécuritaire au Burkina : La (...)
Drame d’Inata : Déclaration du président du Faso au sortir (...)
Burkina - Élections municipales de 2022 : Le conseil des (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RDN invite les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11298



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés