Actualités :: Burkina/Rentrée scolaire 2021-2022 : Le MPP exhorte les Burkinabè à conjuguer (...)

A la veille de la rentrée scolaire 2021-2022, et par la déclaration ci-après, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) encourage l’ensemble des Burkinabè à conjuguer les efforts pour sortir le système éducatif de la sclérose pour l’adapter au contexte national et répondre aux aspirations de changement...

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) se réjouit de la reprise des activités administratives et pédagogiques au préscolaire, au primaire, au post- primaire, au secondaire et à l’université au Burkina Faso. C’est un rituel annuel que les Burkinabè célèbrent chaque année et qui concourt au top départ des activités pédagogiques et à la formation des apprenants de toutes catégories de notre pays.

C’est pourquoi, le MPP félicite le gouvernement qui, malgré un contexte sanitaire et sécuritaire difficile, a pris les dispositions idoines afin d’assurer une rentrée scolaire et académique réussie à tous les élèves, étudiants et personnels enseignants et d’appui de notre pays. Depuis mi-septembre 2021, les apprenants et les personnels d’encadrement ont repris le chemin des écoles et lycées à la grande satisfaction du parti du soleil levant et d’autres acteurs emboiteront le pas dès le 1er octobre.

Dans ce sens, le MPP salue le redéploiement sans heurts des élèves et du personnel enseignant et d’appui du lycée Philippe Zinda KABORE de Ouagadougou vers d’autres établissements publics de la commune afin de permettre la remise à neuf des locaux de l’établissement mis à mal en mai dernier par un groupuscule d’élèves qui contestait violemment les mesures de réforme de notre système éducatif par le gouvernement.

A la faveur de la reprise des activités pédagogiques, le MPP souhaite une bonne année scolaire et académique à tous les acteurs du monde de l’éducation du Burkina Faso. Il les invite à s’impliquer à fond avec le gouvernement dans l’éducation car la réussite de la rentrée scolaire et académique ouvre inéluctablement la voie de la réussite aux apprenants avides de savoir et de connaissance.

Dans la perspective d’une année scolaire et académique aboutie, le MPP estime que les partenaires sociaux et les apprenants doivent privilégier les voies du dialogue et de la concertation avec le gouvernement pour affronter dans les meilleures conditions les défis majeurs du moment que sont le relèvement du niveau de notre système éducatif et surtout la refondation drastique de son contenu à l’occasion des assises nationales annoncées en octobre et novembre prochain à Ouagadougou.

C’est ensemble dans l’unité et main dans la main que les Burkinabè parviendront à sortir notre système éducatif de la sclérose, à l’adapter à notre contexte national et à répondre aux aspirations de changement, de développement et de progrès continu de notre peuple conformément au programme 2021-2025 du président du Faso Roch Marc Christian KABORE consacré à l’éducation. Les Burkinabè n’ont pas le droit à l’erreur dans la conduite et l’aboutissement des assises nationales sur l’éducation. Il y va de l’avenir de notre système éducatif et celui des générations futures.

Bonne rentrée scolaire et académique aux acteurs du monde de l’éducation !

DEMOCRATIE - EGALITE - PROGRES

Alassane Bala SAKANDE

Président du MPP

Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du (...)
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, (...)
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face (...)
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont (...)
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le (...)
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de (...)
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch (...)
Politique au Burkina : Le mouvement "C’est le moment" (...)
Inata ! : La grande honte de la grande muette (...)
Burkina : « Personne n’est indispensable…, pourvu que (...)
Assemblée nationale : Report de la séance plénière (...)
Conseil supérieur de la magistrature : Prendre des (...)
Dégradation de la situation sécuritaire au Burkina : La (...)
Drame d’Inata : Déclaration du président du Faso au sortir (...)
Burkina - Élections municipales de 2022 : Le conseil des (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RDN invite les (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Des Bobolais invitent (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Des manifestants (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11298



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés