Actualités :: Assemblée nationale du Burkina : Le Comité de rédaction du plan stratégique (...)

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a installé ce lundi 2 août 2021, le Comité de rédaction du plan stratégique (2021-2025) de la représentation nationale. L’équipe est composée d’une présidente, d’un vice-président, de six présidents de groupes parlementaires, de huit présidents de commissions générales et de 17 fonctionnaires parlementaires.

Le plan stratégique de la 7e législature de l’Assemblée nationale prend fin en octobre 2021. La nécessité de se doter d’un nouveau plan devant couvrir la 8e législature pour les cinq ans à venir, se pose pour l’hémicycle. Une équipe, composée de toutes les sensibilités que compose le parlement burkinabè, a été installée ce lundi 2 août 2021, par le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

« Il vous souviendra que lors de la 7e législature, nous avons élaboré un plan stratégique où nous avions eu l’accompagnement des partenaires techniques et financiers. Ce plan est bientôt à terme », a fait savoir le président Sakandé. Du reste, il a souligné que son institution est en train de réfléchir sur un plan stratégique qui tiendra sur 20 à 30 ans. « Parce qu’il faut faire dans la planification et dans l’anticipation. Cela permet de baliser le terrain pour la future génération », a-t-il soutenu.

L’Assemblée nationale est en train de réfléchir sur un plan stratégique qui s’étale sur 20 ou 30 ans, d’après Alassane Bala Sakandé

Une équipe composée de toutes les entités de l’Assemblée nationale

Cette nouvelle équipe est composée d’une présidente, en la personne de la députée de la majorité, Marie Chantal Boni/Nignan. Elle est secondée d’un vice-président, issue de l’opposition, Aboubacar Sanon. Six présidents de groupes parlementaires, huit présidents de commissions générales et 17 fonctionnaires parlementaires font office dans ce comité. Ils ont un mois pour proposer un document qui trace les grandes orientations, les priorités et les attentes de la représentation nationale. Ledit document devra en outre être alléchant afin de favoriser les financements et l’accompagnement des partenaires techniques.

La présidente du Comité de rédaction, Marie Chantal Boni/Nignan, prend cette désignation comme une marque de confiance

L’équipe en charge de la rédaction du plan stratégique devra travailler de jour comme de nuit. « C’est un travail titanesque qui vous attend et je vous encourage à retrousser vos manches », a lancé le président de l’Assemblée nationale. « Nous prenons le choix porté sur nous comme une marque de confiance. Nous examinerons les différentes propositions. D’ores et déjà, nous allons nous pencher sur l’appui institutionnel. A mon sens, il ne sera pas très difficile de déterminer les différents axes du plan stratégique 2021-2025 », a déclaré la présidente du comité de rédaction, Marie Chantal Boni/Nignan.

Obissa Juste mien
Lefaso.net

Politique : Rabi Yaméogo dépose ses valises au (...)
Transition au Burkina : Le chef de l’Etat demande (...)
Mouvement SENS : Les jeunes s’engagent à lutter contre la (...)
Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le (...)
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin (...)
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo (...)
Burkina Faso : Le président Damiba s’oppose à un (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Rémunération des ministres au Burkina : Quand la mauvaise (...)
Immersion au sein des forces de défense et de sécurité : (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Libération de Roch Kaboré : Le MPP ne lâche pas le (...)
Burkina/Politique : « Nous ne sommes pas insensibles à (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" (...)
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps (...)
Gestion de la crise sécuritaire : L’ex-président Roch (...)
Burkina : « Ce sont des fantassins qui sont aujourd’hui (...)
Burkina/Situation sécuritaire : « Notre constat est celui (...)
Burkina/Politique : « Le CDP reste et demeure le seul et (...)
Dialogue politique au Burkina : « En politique on ne (...)
Burkina-UPC-NTD : « Il est question de voir la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11634



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés