Actualités :: CENI : La solution du président du Faso

Le président du Faso a reçu ce matin en audience, le président de l’APMP, Simon Compaoré et le chef de file de l’Opposition politique Eddie Komboigo.

Roch Marc Christian KABORE les a informés des démarches qu’il a entreprises auprès du Mogho Naaba, pour trouver une solution à la crise politique dont la CENI est au centre.

De ces démarches, il ressort que le chef de Sao, Bonaventure OUEDRAOGO ne sera pas candidat à la présidence de l’institution.

Source : Direction communication de la présidence du Faso


Déclaration du président du Faso, à l’issue de sa rencontre avec le Chef de File de l’Opposition politique et le président de l’Alliance des Partis membres de la Majorité présidentielle. Ouagadougou, 29 juillet 2021.

« J’ai demandé ce matin à rencontrer le Chef de File de l’Opposition politique (CFOP) et le président de l’Alliance des Partis de la Majorité présidentielle (APMP) afin de leur faire une communication dans le sens de trouver une solution apaisée à la question du renouvellement de la CENI. En effet en tant que président du Faso, je n’avais pas de raison de m’impliquer dans la résolution de cette question.

Mais au regard du rôle de la CENI dans le renforcement de la démocratie dans notre pays, j’ai pris la responsabilité de demander à rencontrer sa Majesté le Mogho Naaba Baongo pour échanger avec lui autour de cette question, afin qu’ensemble nous puissions trouver une solution apaisée à la situation qui prévaut.

C’est ainsi que j’ai demandé à sa Majesté de bien vouloir accepter que le représentant de la chefferie coutumière ne soit pas candidat pour la présidence de la CENI. Je voudrais à cette occasion le remercier très sincèrement de sa compréhension, qui a permis que nous puissions aboutir à cette conclusion.
Il me paraissait tout à fait normal que j’en informe les représentants des partis politiques, de manière à ce que nous fassions tous en sorte de sauver l’essentiel.
Pour le reste nous avons convenu, majorité comme opposition, de tout faire pour qu’en septembre nous puissions résoudre l’ensemble des questions relatives à la CENI afin d’y apporter la confiance et la sérénité qui doivent permettre un fonctionnement efficace de cette institution.

Je voudrais simplement dire qu’aujourd’hui l’ensemble des commissaires devront prêtre serment. Comme vous le savez lors de la première prestation, le chef de file de l’opposition n’avait pas fait participer les membres de l’opposition à cette prestation pour les raisons que vous savez.

J’ai demandé donc à tous de faire cet effort pour que nous puissions aujourd’hui procéder à la prestation de serment de tous les membres afin que cet après-midi puisse se dérouler l’élection du nouveau président de la CENI qui sera choisi parmi les autres composantes de la société civile. Voilà ce que je voulais très sommairement déclarer parce qu’il était important que je donne cette information et que l’on comprenne bien que nous avons tous compris la nécessité de pouvoir faire en sorte que la CENI joue son rôle dans l’organisation des élections dans notre pays.
Je vous remercie ».

Burkina : 1er octobre 2022, une journée d’angoisses à (...)
Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en (...)
Burkina : « Nous n’allons pas affronter nos jeunes frères (...)
Crise politico-militaire : Le Front patriotique appelle (...)
Ouagadougou/Coup d’État : Des manifestants barricadent (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « J’encourage les nouvelles (...)
Ouagadougou : Un centre-ville mort, mais la vie se (...)
Coup d’État au Burkina Faso : « C’est un pas en avant, deux (...)
Burkina : « Même si on doit changer mille fois pour avoir (...)
Coup d’Etat du 30 septembre au Burkina : A Bobo-Dioulasso,
Burkina Faso : Le LCL Paul-Henri Damiba préparerait une (...)
Burkina Faso : Le mouvement SENS invite le LCL Damiba à (...)
Burkina : Boukari Conombo demande que Paul-Henri Damiba (...)
Burkina/Pouvoir du MPSR : Les militaires recadrent « (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « Il faut que l’on mette en (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : Augustin Dapougdi Pallo, (...)
Burkina Faso : Un groupe de militaires renverse le LCL (...)
Coup d’État au Burkina : La CEDEAO demande le maintien du (...)
Situation confuse à Ouagadougou : « Libérez Zoungrana ! » (...)
Politique au Burkina : Le front patriotique mobilisé (...)
Confusion au Burkina Faso : Le LCL Damiba invite au (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11886



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés