Actualités :: Journées nationales d’engagement politique : « Si vous n’êtes pas fiers d’être (...)

A l’occasion de la commémoration des Journées nationales d’engagement patriotique et de participation citoyenne (JEPPC), une montée des couleurs a eu lieu ce mardi 26 mars 2024 au cabinet de la Primature. Une occasion pour le Premier ministre, Dr Apollinaire Kyélèm de Tambela, de rappeler l’importance de ces journées.

Comme annoncé, le Burkina Faso commémore les Journées nationales d’engagement patriotique et de participation citoyenne (JEPPC). Entouré de ses proches collaborateurs et un nombre important du personnel de la Primature, le chef du gouvernement, Dr Apollinaire Kyélèm de Tambela, s’est prononcé sur la tenue des JEPPC.

Pour le Premier ministre, les deux messages (audiovisuel et écrit) du président de la transition, Ibrahim Traoré, de la veille sont « l’expression de la voix de la nation ». C’est pourquoi il a invité les Burkinabè « à méditer sur les deux messages du chef de l’État ».

« Vous avez deux semaines pour vous racheter, en attendant la deuxième phase des Journées nationales d’engagement patriotique », a indiqué le Premier ministre

Invite à rejoindre la dynamique

Cependant, Dr Apollinaire Kyélèm de Tambela n’a pas manqué de partager son analyse. « Je constate que depuis plus d’un an que nous sommes au pouvoir, certains ne sont pas encore dans la dynamique », a-t-il confié. Au cours de ces journées nationales où tous les Burkinabè sont invités à s’habiller en Faso danfani, en Koko dunda et à consommer les mets locaux, il dit constater qu’il y a encore des gens qui n’arrivent toujours pas à appliquer cela.

Le Premier ministre a exhorté les Burkinabè à une fierté nationale. « Si vous vivez au Burkina Faso et que vous n’êtes pas fiers d’être Burkinabè, vous êtes malheureux », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Si vous êtes étrangers, vous vivez au Burkina Faso et que vous n’êtes pas fiers du Burkina Faso, vous êtes aussi malheureux. Si vous êtes Burkinabè, vous êtes à l’extérieur et que vous n’êtes pas fiers d’être Burkinabè ou du Burkina Faso, vous êtes également malheureux ».
Ainsi, Dr Apollinaire Kyélèm de Tambela a invité « les amis qui sont en retard » à se « mettre dans la dynamique ».

Les Burkinabè vont commémorer ces journées pendant deux semaines

Objectif des JEPPC

Il faut rappeler que c’est le Conseil des ministres du 6 décembre 2023 qui a adopté un décret portant institution des Journées nationales d’engagement patriotique et de participation citoyenne (JEPPC). L’institution de ces journées vise « la promotion des valeurs consensuelles d’engagement patriotique des Burkinabè pour la construction de bases solides au bénéfice de la nation ».

Ces JEPPC seront commémorées, désormais, les 26 mars et 2 octobre de chaque année. Selon le président Ibrahim Traoré, dans son message du lundi 25 mars 2024, ces journées sont un hommage au père de la révolution, Thomas Sankara.
A titre illustratif, il a cité la bataille du rail, la promotion de la consommation des produits locaux, l’émancipation de la femme, les travaux d’intérêt commun, l’effort populaire d’investissement (EPI 86) pour lequel les agents publics ont cédé 5 à 12% de leurs salaires.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Burkina/Assises nationales : Le Mouvement patriotique (...)
Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)
Burkina : « Chaque fois que les autorités de la (...)
Hommage à Pierre-Claver Damiba, l’homme qui savait ce (...)
Burkina : la Coalition centriste pour la paix (...)
Transition au Burkina : « Nous, les ‘’wayignans’’, (...)
Burkina/Conduite de la transition : Les députés de l’ALT (...)
Burkina : Les magistrats du parquet désormais nommés par (...)
Burkina : L’ALT examinera une proposition de loi pour (...)
Conseil des ministres : La SONABHY, le BUMIGEB et le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés