Actualités :: Situation sécuritaire : Le parti politique « La Marche pour la patrie » exige (...)

La situation sécuritaire, depuis l’attaque de Solhan dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, est devenue très préoccupante. Dans la déclaration ci-dessous, le parti politique « La marche pour la patrie » exige du président Roch Kaboré la prise de mesures fortes afin de mettre fin aux attaques contre les populations civiles et les éléments des Forces de défense et de sécurité.

Au regard des dernières évolutions de l’actualité nationale marquée par une dégradation du climat sécuritaire et l’inconséquence du gouvernement face à cette préoccupation nationale. Regrettant véritablement l’indifférence caractérisée du Chef de l’État face aux nombreux cas de corruption et de mauvaises gestions des ressources publiques, au blanchiment de capitaux dont sont accusés certains de ses proches collaborateurs…, le tout, avec à l’esprit que ce sont les jeunes générations qui vont payer le prix fort de toute cette mauvaise gouvernance et ce manque de responsabilité de ce qui dirigent.

La Marche pour la Patrie (LMP) trouve que le discours prononcé par le Président du Faso n’est pas en phase avec les réalités et les attentes d’un peuple qui souffre.
Par conséquent, le parti exige du Président Roch Marc Christian KABORE, dans de meilleurs délais, la prise, enfin, de décisions courageuses, dans l’intérêt supérieur de ses compatriotes.

En ces moments difficiles pour les populations burkinabè, particulièrement celles des zones à forts déficits sécuritaires, toute notre pensée va à l’endroit des familles éplorées par cette guerre. Le parti réitère son soutien indéfectible et ses encouragements à nos braves Forces de défense et de sécurité (FDS), aux personnes déplacées internes.

Notre génération se doit de relever ce défi de poser pour toujours, les bases d’une nouvelle Nation-unie, stable et prospère pour les générations futures.

Soutien sans conditions à nos FDS !

Dieu bénisse le BURKINA FASO !

Pour La Marche pour la Patrie, Le Président Toussaint .T. OUEDRAOGO.

Burkina/vie politique : Le MPP a enregistré 1 964 (...)
Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter (...)
Crise au Mouvement Agir ensemble pour le Burkina : (...)
Commune de Kouka (Boucle du Mouhoun) : Les militants du (...)
Organisation des élections au Burkina : Les membres de (...)
Burkina/Rencontre Etat-ONG-AD et fondations : L’équation (...)
Burkina/politique : Des militants du "Mouvement agir (...)
Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao (...)
Assemblée nationale du Burkina Faso : Une nouvelle (...)
Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou (...)
Burkina/vie politique : Les militants de PS-Burkina (...)
Burkina Faso : « En plus des cadavres qui continuent de (...)
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus (...)
Burkina Faso : Une formation au profit des nouveaux (...)
Burkina/Politique : Requiem pour l’UPR qui n’a pas non (...)
Journées parlementaires UPC : La cohésion sociale au cœur (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : Dans une température de (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : « Trouver des solutions (...)
Partis politiques : Le PS-Burkina se saborde et liquide (...)
Burkina / Politique : L’AJIR, un rêve éphémère, un espoir (...)
« L’AUTRE Burkina/PSR » : Le Burkina un pays en crise, un (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11214


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés