Actualités :: Situation nationale : L’APP/Burkindi dit « Non à l’immobilisme et à (...)

Ceci est une déclaration de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/Burkindi). Elle fait suite au message du président du Faso à la nation, le 27 juin 2021.

DÉCLARATION

Non à l’immobilisme et à l’incompétence au sommet de l’État !

Dans son adresse à la Nation du 27 juin 2021, le Président du Faso (PF) semble découvrir à la faveur des manifestations populaires dans les Régions de l’Est le 24 avril à Fada, du Sahel le 12 juin à Dori, et plus récemment du Nord et du Centre Nord le 26 juin à Titao et à Kaya, que notre pays a besoin d’unité et d’actions populaires pour lesquelles il nous faut pourtant un véritable chef de guerre visionnaire.

En réalité, ce sont les populations sans défense, abandonnées à leur sort macabre sous couvre-feu, fatiguées de se faire massacrer et de voir les FDS et les VDP sous équipés également assassinés, qui ont décidé de manifester. Le Chef de l’État semble redouter les manifestations populaires organisées pour le droit à la vie avec le soutien des OSC et des partis de l’opposition, plus que les terroristes. Sinon, comment comprendre que notre Président semble découvrir seulement 3 semaines après le drame de Solhan que le pays est au bord du gouffre ? Avant Solhan, il y a eu le massacre des travailleurs de la SEMAFO, le pogrom de Yirgou, les multiples tueries de masse dont nos FDS ont été victimes, l’horreur de Tanwalbougou, et bien d’autres crimes insoutenables, sans que justice ne soit rendue jusque-là.

Les précédents discours du PF ont tous annoncé de prétendues mesures fortes, au-delà des journées nationales de deuils. Promesses visiblement non tenues avec pour conséquences davantage de tueries, des embuscades et des massacres. Cela sonne comme un aveu d’impuissance de l’exécutif dont plusieurs responsables semblent préparer leur fuite en achetant de manière compulsive des maisons et appartements à l’étranger comme l’a révélé l’Observateur Paalga n°10342 du vendredi 7 au dimanche 9 mai 2021.

Le PF parle de préserver notre unité nationale en évitant les manifestations. S’il y a l’unité nationale, pourquoi alors engager un processus de réconciliation nationale avec 3 institutions budgétivores dédiées dont un ministère ? Et pourquoi exclure du dialogue politique sur les questions d’intérêt national certains partis pourtant légalement reconnus, les OSC et les syndicats ? Pourquoi ne pas appliquer les décisions de justice comme celle favorable aux 21 policiers licenciés par le Ministère de la sécurité ? Ce pouvoir n’en est pas à une contradiction près. Ensuite il est irresponsable de réclamer l’inaction à des populations victimes de non-assistance à peuple en danger alors qu’on ne fait que des promesses non tenues depuis bientôt 6 ans, et que l’on prend des mesures douteuses et inefficaces sur le terrain.

L’Amour de la Patrie exige responsabilité, probité, vision, engagement et actions efficaces. Tout cela semble faire défaut à ceux qui nous gouvernent aujourd’hui et qui excellent dans la corruption électorale, la fraude en tous genres, le pillage des ressources nationales, la mal-gouvernance. Si le pouvoir MPP et son chef sont incapables de se ressaisir véritablement et de s’occuper réellement de ce pourquoi ils sont à la direction du pays, qu’ils aient le courage de démissionner pour que des patriotes éclairés puissent guider le peuple vers notre victoire inéluctable. La victoire est au prix d’une direction éclairée, visionnaire et audacieuse de notre lutte commune contre cette guerre effroyable qui a déjà occasionné trop de victimes et une occupation inacceptable du territoire national.

L’APP/Burkindi réitère ses condoléances aux familles de tous nos martyrs, ses encouragements et vœux de prompt rétablissement à tous les blessés.

Nous encourageons et soutenons les populations qui ont décidé de prendre leurs responsabilités en s’organisant et en manifestant face à l’insécurité, aux tueries et à l’absence de l’État.

Nous appelons tous les patriotes de tous bords à faire front autour de nos FDS et de nos populations contre le terrorisme et contre la mauvaise gouvernance qui alimentent et aggravent tous les maux dont souffre notre cher pays.

Nous appelons les populations sur l’ensemble du territoire national et à l’extérieur à manifester de manière multiforme leur soutien indéfectible à nos compatriotes des zones impactées par la grande insécurité terroriste. En particulier à travers des manifestations pacifiques unitaires les semaines et mois à venir jusqu’à la victoire totale de notre peuple sur le terrorisme et la libération de notre territoire national. Il y va de la survie de notre Patrie qui nous appelle toutes et tous au combat !

Ensemble, nous vaincrons les forces du mal !
Nan lara, an sara !
Par le Peuple, pour le Peuple !

Pour le Bureau Exécutif National
Le Président
Adama COULIBALY

Burkina/vie politique : Le MPP a enregistré 1 964 (...)
Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter (...)
Crise au Mouvement Agir ensemble pour le Burkina : (...)
Commune de Kouka (Boucle du Mouhoun) : Les militants du (...)
Organisation des élections au Burkina : Les membres de (...)
Burkina/Rencontre Etat-ONG-AD et fondations : L’équation (...)
Burkina/politique : Des militants du "Mouvement agir (...)
Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao (...)
Assemblée nationale du Burkina Faso : Une nouvelle (...)
Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou (...)
Burkina/vie politique : Les militants de PS-Burkina (...)
Burkina Faso : « En plus des cadavres qui continuent de (...)
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus (...)
Burkina Faso : Une formation au profit des nouveaux (...)
Burkina/Politique : Requiem pour l’UPR qui n’a pas non (...)
Journées parlementaires UPC : La cohésion sociale au cœur (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : Dans une température de (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : « Trouver des solutions (...)
Partis politiques : Le PS-Burkina se saborde et liquide (...)
Burkina / Politique : L’AJIR, un rêve éphémère, un espoir (...)
« L’AUTRE Burkina/PSR » : Le Burkina un pays en crise, un (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11214


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés