Actualités :: Situation nationale : En fin de mission, le président du HCRUN remet son (...)

Le Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité nationale (HCRUN) est en fin de mission. Pour ce faire, le premier responsable de l’institution est allé remettre au Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF), Eddie Komboïgo, le rapport de fin de mandat. C’était ce mardi 11 mai 2021.

Ce déplacement au siège de l’opposition succède à la remise du rapport au président du Faso, le 19 avril 2021. « J’accepte volontiers de revenir vous faire la substance de mon rapport », a accompagné le président du HCRUN, Léandre Bassolé (Burkina Faso : Le HCRUN a un nouveau président, Léandre Bassolé), remettant le rapport final à son hôte.

Le président du HCRUN, Léandre Bassolé (à gauche), remettant symboliquement le rapport au CFOP-BF, Eddie Komboïgo.

« Vous n’avez ménagé aucun effort pour que la paix revienne au Burkina Faso. (…). Je félicite le président Léandre Bassolé et ses collaborateurs, pour avoir travaillé d’arrache-pied, afin qu’il y ait une véritable cohésion sociale dans notre pays », a acquiescé le chef de file de l’opposition politique, Eddie Komboïgo. Il a ensuite expliqué que le rapport sera reversé au cadre de concertation du Chef de file de l’opposition.

Pour rappel, le Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité nationale (HCRUN) a été créé en novembre 2015 avec pour mission principale de mettre en œuvre les recommandations formulées par la sous-commission Vérité, Justice et Réconciliation nationale de la commission de Réconciliation nationale et des Reformes (CRNR), mise en place par la Transition, au lendemain de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

Le HCRUN visait à contribuer à la création de conditions favorables à la réconciliation et à l’unité nationale, à la cohésion sociale, gage de paix et de stabilité pour un développement durable. Le HCRUN se compose de 21 membres (sept membres désignés par le président du Faso dont au moins deux femmes, sept membres désignés par le premier ministre dont au moins deux femmes et sept membres désignés par le président de l’organe législatif dont au moins deux femmes).

Lefaso.net

Assemblée nationale du Burkina Faso : Une nouvelle (...)
Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou (...)
Burkina/vie politique : Les militants de PS-Burkina (...)
Burkina Faso : « En plus des cadavres qui continuent de (...)
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus (...)
Burkina Faso : Une formation au profit des nouveaux (...)
Burkina/Politique : Requiem pour l’UPR qui n’a pas non (...)
Journées parlementaires UPC : La cohésion sociale au cœur (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : Dans une température de (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : « Trouver des solutions (...)
Partis politiques : Le PS-Burkina se saborde et liquide (...)
Burkina / Politique : L’AJIR, un rêve éphémère, un espoir (...)
« L’AUTRE Burkina/PSR » : Le Burkina un pays en crise, un (...)
Burkina/Politique : Les Forces progressistes en (...)
Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », (...)
PS-Burkina : Un congrès extraordinaire pour imprimer une (...)
Renforcement de la « Grande Gauche » : la Convergence (...)
Réconciliation nationale au Burkina : Zéphirin Diabré a (...)
Fondation Jean Paul II pour le Sahel : Le Conseil (...)
Lutte contre le terrorisme : Blaise Compaoré préconise (...)
Haute Cour de justice : La juridiction évoque ses (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11193


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés