Actualités :: Assemblée nationale : Les députés veulent encadrer les dons d’organes humains (...)

Deux propositions de lois étaient en examen ce 18 décembre 2020, à l’hémicycle lors d’une plénière. Il s’est agi d’un texte des députés sur la promotion des établissements sanitaires privés de soins au Burkina Faso. La seconde proposition de loi est relative au don, au prélèvement, à la transplantation et aux greffes d’organes, de tissus et de cellules humaines au Burkina Faso.

Les députés de la VIIe législature étaient réunis en plénière pour se pencher sur deux propositions de lois. Ces lois sont relatives à l’amélioration de l’état de santé de la population.

La représentation nationale

La première proposition était consacrée à l’état des établissements sanitaires privés qui poussent au Burkina Faso. La commission affectataire du dossier a relevé dans la proposition que les établissements de santé privés sont légions sur le territoire national. C’est donc se demander quel est le degré d’efficacité des ces écoles dans le système de santé publique. Au cœur des différentes préoccupations figuraient le caractère mercantile de ces écoles, la qualité de l’enseignement prodigué, le respect de l’éthique de la déontologie et de l’éthique qui pilote le domaine de la santé qui est scrupuleusement “du domaine public”.

Pour les députés, le Burkina Faso a besoin, certes, de l’expansion qualitative des domaines sociaux qui, à l’origine, relèvent de la responsabilité de l’Etat. Cependant, face à l’incapacité de l’Etat de couvrir le territoire national en personnes ressources formées et qualifiées, il conviendrait “d’encadrer les centres de formations privées de santé, de suivre l’exercice des professionnels sortis desdites écoles et de veuillez à l’application des normes qui encadrent la santé publique”.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

E.K.S
Lefaso.net

Conseil économique et social : nouvelle présidence, (...)
Tentative présumée de putsch : le lieutenant Minoungou (...)
VIE DES PARTIS : l’UDPI après Dongo Longo
Tentative de coup d’Etat : Le MBDHP a rendu visite au (...)
Cérémonie d’investiture du président du CES du Burkina
Rencontre des anciens et nouveaux parlementaires : pour (...)
De la Haute-Volta au Burkina : les parlementaires (...)
Tentative présumée de putsch : Le MBDHP satisafit des (...)
Pot-pourri
L’ambassadeur de France au Conseil d’Etat
Arrestation de Norbert Tiendrébéogo : "La couleuvre est (...)
Tentative présumée de putsch : "Ce que j’ai vu et entendu (...)
Bonne gouvernance : échange d’expériences démocratiques en (...)
Déclaration : la situation nationale toujours préoccupante
Tentative de coup d’Etat : les organisations des droits (...)
Drame de la retraite au flambeau : le Chef d’Etat-major (...)
Bado Laurent, député : "Je suis allé en politique pour que (...)
Tentative de déstabilisation : le MBDHP exige de voir (...)
Tentative de coup d’Etat : à propos de la garde-à-vue des (...)
Déclaration du CDP : Halte à la tentative de désinformation
Droits humains au Burkina Faso : le MBDHP fait l’état (...)

Pages : 0 | ... | 10773 | 10794 | 10815 | 10836 | 10857 | 10878 | 10899 | 10920 | 10941 | 10962


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés