Actualités :: Conseillers pédagogiques itinérants : L’éducation non formelle à l’ordre du (...)

Les conseillers pédagogiques itinérants du Burkina se sont réunis à Bobo Dioulasso du 16 au 20 août derniers. La rencontre était placée sous le thème : "le conseiller pédagogique itinérant face à son rôle d’appui andragogique : quelle contribution pour plus d’efficacité ?" C’est surtout la question de l’éducation non formelle qui a été abordée au cours de cette rencontre des cadres du ministère de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation(MEBA).

Près de trois cents conseillers ont pris part à cette rencontre qui avait pour mission d’aider les participants à s’approprier les notions relatives aux politiques et référentiels de mise en oeuvre de l’Alphabétisation, de l’éducation non formelle, ainsi que toute autre politique liée à la pratique des cercles de qualité pour un meilleur encadrement des enseignants et des acteurs en alphabétisation et en éducation non formelle. Car des efforts sont déjà consentis dans ce sens pour l’accroissement de l’offre et de la qualité.

On peut noter la tenue du 2e forum sur l’alphabétisation en décembre 2004, la formation de 211 responsables de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle des différentes CEB, la production du cahier de charges des opérateurs en alphabétisation, la mise en place d’un dispositif rénové d’évaluation et bien d’autres initiatives. Cependant, beaucoup reste à faire, si l’objectif de 40% de taux d’alphabétisation d’ici à 2010 veut être atteint.

C’est pourquoi, le gouverneur des Hauts Bassins Mathieu B. Ouédraogo, a souhaité que le rôle du conseiller pédagogique s’intensifie et se développe en synergie avec tous les acteurs concernés, notamment les enseignants et animateurs de centres, les opérateurs en alphabétisation etc. Pour le Maire de la commune de Bobo, Célestin Koussoubé, la tenue de la conférence est un honneur pour sa ville au moment où les autorités du pays développent des initiatives en vue d’étendre l’éducation universelle d’ici à 2015.

Le bourgmestre de Sya poursuit en avançant qu’aucun développement humain durable n’est possible sans un minimum de savoir, de savoir-faire et de savoir-être de nos populations laborieuses. Il a conclu en affirmant que l’éducation non formelle vient leur donner alors une seconde chance d’aller à l’école afin de leur offrir des compétences qui leur permettront de participer pleinement aux tâches de développement économique et social. Plusieurs communications ont servi de support aux travaux de cette rencontre. Il s’agit entre autres du cadre de référence et d’orientation des politiques des CEBNF, des cercles de qualité, des outils et techniques de résolution de problèmes, du management de qualité dans le système éducatif, etc.

Au terme de leurs travaux, les conseillers pédagogiques ont pris des résolutions et recommandation, notamment sur la résolution de s’investir dans les activités d’alphabétisation et d’éducation non formelle et s’organiser en cercles de qualité pour l’accompagnement de ces activités. Quant à la recommandation, elle porte sur la formation conséquente des conseillers pédagogiques itinérants (CPI) en andragogie, en transcription en langues nationales, en cercle de qualité, et en mobilisation sociale pour un encadrement de qualité.

Par Fousséni KINDO
Le Pays

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés