Actualités :: Violences faites aux enfants : Des spécialistes se concertent sur la (...)

prélude à la consultation régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre qui aura lieu les 24 et 25 mai 2005 à Bamako sur la violence contre les enfants, il s’est tenu le 12 mai dernier à Ouagadougou, un atelier national pour finaliser la contribution du Burkina.

Informer l’ensemble des acteurs œuvrant dans le domaine de la promotion des droits de l’enfant sur la problématique de la violence contre les enfants, finaliser la contribution du Burkina à l’étude du secrétaire général des Nations unies sur la question et dégager des solutions pour une lutte efficace contre le phénomène sont, entre autres les objectifs d’un atelier qui s’est tenu le 12 mai 2005 à Ouagadougou. En effet, face à la proportion inquiétante que prend la violence faite aux enfants, l’Assemblée générale des Nations unies, dans sa résolution 57/190 a instruit le secrétaire général de cette institution de mener une étude approfondie sur la question. Cette étude devrait aboutir à la formulation de stratégies visant à prévenir toutes les formes de violence contre les enfants, en précisant les mesures à adopter sur le plan international et national pour assurer la mise en place d’actions concrètes allant dans ce sens.

Ainsi, Paulo Sergio Pinheiro, expert indépendant, a été désigné par le secrétaire général des Nations unies pour diriger cette étude. C’est dans ce sens qu’un questionnaire a été soumis à l’ensemble des pays. Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur le cadre juridique, institutionnel et les ressources pour lutter contre les violences faites aux enfants. Il devra également faire ressortir le rôle de la société civile dans la lutte contre les violences faites aux enfants, ainsi que les politiques et programmes y afférents.

Des concertations sous-régionales seront organisées avant la présentation des résultats de l’étude en septembre prochain, lors de l’Assemblée générale de l’ONU. L’organisation du présent atelier nationale vise donc à préparer la grande rencontre de Bamako qui aura lieu du 23 au 25 mai 2005.

Les manifestations de la violence faite aux enfants au Burkina, sans être catastrophiques, révèlent de nombreux exemples malheureux. Entre autres, le cas de Salif Nikièma, ligoté pendant plusieurs jours par son maître coranique. Il en est de même de la petite Fati enchaînée et battue par sa tutrice en 2003 à Koudougou.

Pour le ministre de l’Action sociale, Mariam Lamizana, tous ces cas déplorables interpellent la conscience collective et devraient susciter plus d’engagement à lutter contre le phénomène. Au plan législatif et réglementaire, le Burkina a adopté des textes de promotion et de protection de l’enfant. Il s’agit du plan d’action national "Action éducative" en milieu ouvert et des plans d’action nationaux de lutte contre le trafic d’enfants et l’exploitation sexuelle des enfants.

Tout en félicitant les efforts du Burkina, le coordinateur des Programmes de l’UNICEF, El Hadj Moustapha Diouf, a réitéré la disponibilité de son institution à accompagner le Burkina dans l’œuvre de promotion et de protection effective des droits de l’enfant.

Fatouma Sophie OUATTARA
Sidwaya

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés