Actualités :: Filariose lymphatique : éradiquer le mal d’ici 2011

Eradiquer la filariose lymphatique d’ici 2020, telle est la résolution prise en mai 1997 par l’Assemblée mondiale de la Santé. Le Burkina adoptera cette résolution en septembre 2001 en lançant son programme national d’élimination de la filariose. Toutes les régions sont touchées au Burkina et la campagne a débuté à Gaoua en 2001.

La cause principale de cette maladie est la mauvaise hygiène environnementale dans les campagnes et les villes. Tout en remerciant les autorités pour avoir choisi Kaya pour le lancement de la campagne, le bourgmestre Saïdou Sawadogo dira que la commune qui est en pleine expansion est confrontée à divers problèmes dans les domaines de la voirie, de l’hygiène et de l’assainissement qui constituent des facteurs favorables pour la transmission de la maladie. Tout en remerciant les autorités pour tous les efforts déployés en faveur des malades, leur représentant a souhaité plus de soutien car ils sont devenus invalides à cause de leur maladie. Pour combattre cette maladie, des firmes pharmaceutiques ont décidé de mettre gratuitement à la disposition des malades dans le monde de l’Albendazole et de l’Ivermectine.

Aussi, le secrétaire général du ministère de la Santé, Jean Gabriel Wango qui présidait la cérémonie a remercié des firmes Merck Sharpe et Dohme, Glaxe Smith Kline pour leurs dons. Pour le docteur Wango, la présente campagne permettra de traiter 7 millions de personnes dans les régions des Cascades, du Centre-Est, Centre-Sud, Centre-Nord, de l’Est, du Sud-Ouest, du Plateau central, du Centre—Ouest et des Hauts-Bassins. Pour le docteur Wango, ces médicaments sont non seulement efficaces contre la filariose lymphatique , mais sont très efficaces contre les parasites intestinaux. Aussi, vieux, vieilles, jeunes, hommes comme femmes ont été invités à les prendre car plus de 14 000 distributeurs sillonneront les marchés, les lieux de service, de culte etc, pour les distribuer.

Pour le directeur Andy Wright représentant la firme Glaxo Smith Kline, le Burkina compte parmi les pays les plus engagés dans la lutte contre la filariose. Aussi, Glaxo Smith Kline compte poursuivre ce partenariat puisqu’elle a déjà livré à notre pays 19 millions de comprimés .

Pour M. Ernest Bationo , secrétaire général de la région du Centre-Nord, les formations sanitaires accusent un déficit criard en personnel de santé, surtout des médecins spécialistes et paramédicaux.

Néanmoins dira-t-il, le Centre-Nord accueille favorablement cette campagne d’élimination de la filariose et les populations s’engagent pour sa réussite par leur adhésion et leur mobilisation. M. Bationo a remercié tous les partenaires qui œuvrent pour le mieux-être de la santé des populations.

Ainsi pour cette campagne, 7 millions de comprimés d’Albendazole et 20 millions d’Ivermectine seront distribués. La prise des médicaments est annuelle et doit se faire pendant six ans. Le docteur Wango a invité les responsables d’entreprises, les hommes d’affaires burkinabè à jouer leur rôle sociale en soutenant les programmes de santé dont les objectifs visent la réduction de la pauvreté. Le secrétaire général du ministère de la Santé a remercié l’OMS et tous les partenaires qui œuvrent au Programme national d’élimination de la filariose lymphatique. Rendez-vous a été donné en 2011 à la population du Centre-Nord pour le bilan. La présente campagne se déroulera simultanément dans les neuf régions jusqu’en fin janvier 2005.

Une séance de bain de membre d’un malade, la prise de médicaments par les officiels, les invités, la population, la remise de seaux, savons aux malades a mis fin à cette cérémonie qui s’est tenue le 8 janvier, place Naba Oubri de Kaya.

Jacques NONGUIERMA
AIB Sanmatenga

Formation et insertion professionnelle au Burkina Faso (...)
Âge de la Ménopause : Les recettes du Pr Charlemagne (...)
Burkina/Santé : Un nouveau projet pour améliorer la lutte (...)
Promotion de la paix au Burkina : Le ministre de la (...)
Massacres de Solhan et Seytenga : Les ressortissants (...)
Nayala : Rencontre avec des producteurs pour des essais (...)
Ouagadougou : Une crise foncière divise les habitants de (...)
Problèmes fonciers à Yagma : « Toute activité de vente et (...)
Boucle du Mouhoun : L’insécurité et la cherté des intrants (...)
Burkina Faso : Les prix des loyers tels que prévus par (...)
Lutte contre l’insécurité dans la sous-région : « Djibrill (...)
Santé : Un projet pour améliorer l’analyse et l’utilisation
Burkina : Déclaration relative à la gouvernance (...)
Prix Martin Ennals 2022 : le lauréat burkinabè, fait (...)
Centre-est : Une journée régionale d’orientation scolaire (...)
Ordination presbytérale à Tenkodogo : Les abbés Raoul (...)
MODHEM+ : Un bilan d’étape jugé satisfaisant
Archidiocèse de Ouagadougou : 23 prêtres appelés à (...)
Lutte contre l’insécurité à Ouagadougou : La Police (...)
Paix et cohésion sociale au Burkina : 24 femmes initiées (...)
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30744

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés