Actualités :: Etablissements secondaires : Proviseurs et directeurs dissèquent leurs (...)

Six cents chefs d’établissements participent depuis le jeudi 19 août 2004 à la 7e Conférence annuelle des proviseurs et directeurs des lycées et collèges (CPDLC). Thème : « Gestion des établissements d’enseignement secondaire ».

Depuis la 6e CPDLC tenue à Ouahigouya du 21 au 24 mars 1999 sur les crises au sein des établissements secondaires, les premiers responsables des établissements du secondaire se sont impatientés, pendant 5 ans, de se retrouver pour cogiter sur les problèmes qui minent la gestion de leurs lycées et collèges.

Une longue période d’hibernation désormais reléguée au passé avec la présente rencontre qui se déroulera durant 3 jours. Le directeur régional du ministère des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique (MESSRS) du Centre, Patindé Jean-Bernard Thiombiano, dans son mot de bienvenue aux 600 participants, a manifesté sa reconnaissance à son ministre de tutelle, Laya Sawadogo, pour avoir permis aux chefs d’établissement de renouer avec leur rencontre, lieu d’échanges et de formation.

Il a rappelé les objectifs du CPDLC qui sont entre autres de permettre au ministre de donner et d’expliquer les directives et instructions aux chefs d’établissement ; de faire connaître les orientations, l’organisation et les activités du ministère ; de créer un esprit de corps entre les chefs d’établissements et de renforcer la cohésion de leur groupe ; de promouvoir les rapports entre les établissements secondaires ; de contribuer à la formation des chefs d’établissement.

Lors de cette 7e CPDLC, les participants auront à réfléchir sur des sous-thèmes tels que la question administrative et pédagogique dans les établissements ; les problèmes liés à la gestion financière dans les lycées et collèges ; et de l’état des infrastructures et équipements dans les établissements. Le ministre Laya Sawadogo, qui avait à ses côtés son collège délégué à l’Enseignement technique et professionnelle, Youma Zerbo, a invité les séminaristes à cogiter non pas pour le gouvernement, ni pour le ministre, mais pour le devenir de leur profession, voire de toute la nation.

« Secouons nos haillons et nos chiffons, cessons nos pleurs,…pour nous tourner vers l’avenir », a dit le ministre qui estime que même si certaines solutions sont difficiles à trouver, il est possible de relever les défis. Il s’est engagé à suivre de près les conclusions des travaux avant d’inviter les chefs d’établissement à réfléchir à des CPDLC locales à l’avenir pour éviter le regroupement de tous les proviseurs et directeurs à Ouagadougou, rendant l’organisation difficile.

Cyr Payim Ouédraogo
L’Observateur Paalga

Affaire LONAB : 11 ans de prison et 750 millions (...)
Lutte contre la fraude au Burkina : Victor Ilboudo (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)
Burkina-Centre-nord : L’Organisation internationale pour (...)
Personnes déplacées internes au Burkina : La communauté (...)
Commune de Ouagadougou : Du 28 janvier au 5 février les (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Le personnel et (...)
Crise humanitaire au Burkina : Une campagne de collecte (...)
Burkina Faso : Une association peulh exhorte ceux qui (...)
Civisme fiscal au Burkina : Le directeur général des (...)
Burkina : Le Programme de développement d’urgence dresse (...)
Education des filles au Burkina : Le projet FASST en (...)
Audience : Le ministre de l’éducation échange avec des (...)
Tombola Paongo de UBA : Les clients reçoivent leurs lots (...)
Projet sésame au Burkina : Lutheran World Relief lance (...)
Entrepreneuriat : Les entreprises bénéficiaires du projet (...)
Loterie nationale burkinabè : Plus de 71 millions de (...)
Journée internationale des douanes : Le brassage (...)
Burkina Faso : Une stratégie de gestion durable des (...)
Promotion de l’entrepreneuriat résilient au Burkina : Les (...)
Programme officiel du Pèlerinage national au sanctuaire (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32361



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés