Actualités :: Education des filles au Burkina Faso : Une feuille de route pour améliorer (...)

Un atelier de validation de l’étude sur : "l’urgence positive : mise en place du paquet minimum pour l’accélération de l’éducation des filles" s’est tenu les 8 et 9 juillet 2004 à Ouagadougou.

Il a été organisé par l’UNICEF en partenariat avec le ministère de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation.

"L’urgence positive pour l’accélération de l’éducation, des filles" est une étude qui a été menée par le réseau Famille et Scolarisation en Afrique (FASAF)de l’équipe du Burkina . Réalisée pour le compte du ministère de l’Enseignement de base et de l’alphabétisation (MEBA) , l’étude présente l’état des lieux de l’éducation de base formelle au Burkina et les conditions pour la mise en place d’un paquet minimum éducatif pour l’accélération de l’éducation des filles au Burkina. Cela, dans le cadre de l’initiative 25 pour 2005.

Le présent atelier avait pour objectifs de présenter la démarche de l’urgence positive et les résultats majeurs de cette étude à l’ensemble des acteurs de l’éducation de base au Burkina , de recueillir les avis et les amendements des participants sur le paquet minimum et les mesures d’accompagnement pour la finalisation du support de l’étude. L’atelier devrait permettre également à l’ensemble des partenaires du MEBA de s’approprier l’étude à travers les suggestions et les recommandations pour l’accélération de l’éducation des filles au Burkina. .Il a regroupé une centaine de participants, tous des acteurs de l’éducation, venus du Burkina, du Niger, et du Mali.

Les participants ont reçu deux communications. La première a été faite par le ministre de l’enseignement de base et de l’Alphabétisation et portait sur le contexte et le processus de réalisation de l’étude . Quant à la deuxième communication, elle a été faite par Yacouba Yaro et Marc Pilon au nom du groupe des consultants. Ils ont présentée la méthodologie de l’étude , appuyée sur une démarche participative.

A l’issue des plénières , les participants ont fait des suggestions en vue d’améliorer le rapport portant sur des paquets minima et des mesures d’accompagnement pour les élèves, les enseignants, les communautés et des modalités de suivi de la mise en œuvre des recommandations. Le ministre Mathieu R. Ouedraogo qui a présidé les cérémonies d’ouverture et de clôture, s’est dit satisfait des conclusions des travaux. Pour lui, les résultats obtenus "contituent feuille de route de son ministère."

Même son de cloche avec la représentante-résidente de l’UNICEF,Joan French qui a confié "qu’il y a urgence à adopter des stratégies et des approches exceptionnelles au phénomène de la scolarisation des filles..."

Aîssata BANGRE
Sidwaya

Burkina : Signature d’un protocole d’accord entre l’Etat (...)
Burkina : Un cyber-escroc mis aux arrêts et la somme de (...)
FIDA : Vers l’institutionnalisation de la foire aux (...)
Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque (...)
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Fonds de soutien patriotique au Burkina : Voici les (...)
Burkina/Religion : Une cohorte de serviteurs pour (...)
Education : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Dédougou : 50 responsables de producteurs de coton (...)
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32466



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés