Actualités :: SNEAB : Former les femmes pour mieux lutter contre la pauvreté

A l’occasion du 8-Mars 2006, Journée internationale de la femme, le Syndicat national des enseignants africains du Burkina (SNEAB) a organisé une conférence sur le thème de la journée « Femme et lutte contre la pauvreté au Burkina Faso », à l’intention des femmes membres. C’était mercredi 08 mars au siège du SNEA-B à Ouagadougou.

Le Syndicat national des enseignants africains du Burkina (SNEAB) n’est pas resté en marge du 8-Mars 2006, journée internationale de la femme. A cet effet, il a organisé une conférence sur le thème « Femme et lutte contre la pauvreté au Burkina Faso », animée par Yacouba Traoré, analyste économiste, professeur permanent à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM).

L’objectif de cette conférence, destinée aux femmes du SNEAB venues des 52 sections, à savoir une représentante par section, selon M. Traoré, est avant tout de les faire appréhender la notion de la pauvreté, car dit-il, il est difficile de lutter contre quelque chose qu’on ne comprend pas. Il s’agit également de voir ce qui peut être fait pour lutter contre la pauvreté, car selon lui, en matière de lutte contre la pauvreté, beaucoup de bruit a été fait, mais très peu de réalisations ont été faites sur le terrain.

Le dernier objectif visait à mener une réflexion sur ce que les femmes peuvent faire pour lutter contre la pauvreté. Ainsi, pour le conférencier, « la pauvreté n’est généralement jamais définie par elle-même, mais abordée en fonction d’autres concepts, comme ceux de la croissance, du bien-être, de l’exclusion ou encore de l’équité ».

« Finalement, il a tenté de définir la pauvreté comme « un état de dénuement ou de privation tant des besoins fondamentaux, de l’existence nécessaires pour vivre une vie décente, longue et constructive que les opportunités et perspectives liées à la participation des individus à la vie active, sociopolitique et culturelle de la société ».

M. Traoré a indiqué trois pistes par lesquelles on peut lutter contre la pauvreté, à savoir la création d’une croissance économique, la répartition équitable des fruits de cette croissance et l’investissement afin de réduire le chômage en offrant de l’emploi à ceux qui en ont besoin. A l’endroit des femmes, le conférencier a dit ceci : « le Burkina Faso est un pays très pauvre. Sa population féminine ressent plus durement cette pauvreté.

Je crois avec force que seules les femmes permettront au pays de sortir définitivement de la pauvreté. Mais, elles se doivent d’être mieux organisées et d’avoir plus de comportements rationnels ». Par la même occasion, le secrétaire général adjoint du SNEAB, Lambert Hien a livré un message de l’Internationale de l’éducation (IE) qui demande « que les gouvernements s’impliquent davantage dans la réalisation du troisième objectif du Millénaire de l’ONU traitant de la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes ».

Ce message recommande également d’accroître « la représentativité des femmes aux parlements nationaux et dans les organes gouvernementaux locaux et de lutter contre la violence à l’encontre des femmes et des filles ».

Ali TRAORE (traore_ali2005@yahoo.fr)

Sidwaya

Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque (...)
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)
Affaire « Elèves filmés par un enseignant » : Ainsi, on (...)
Pèlerinage national 2023 au sanctuaire de Yagma : « (...)
Lutte contre les mutilations génitales féminines : Le (...)
Mort d’un soldat à Dédougou : L’infortuné se serait suicidé (...)
Ministère de l’éducation nationale : Vers l’adoption du (...)
Route Dédougou-Bobo-Dioulasso : Un accident de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32445



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés