Actualités :: Première édition du prix de l’intégrité : Trois agents retraités de la fonction (...)

A l’occasion de la commémoration de la journée internationale de lutte contre la corruption qui s’est tenue sous le thème « lutter contre la corruption, quels enjeux pour la restauration du territoire national », l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption a organisé une cérémonie de remise de prix a des hommes et femmes, qui se sont distingués par leur intégrité durant l’exercice de leurs fonctions. La cérémonie s’est tenue sous le patronage du président de la transition, capitaine Ibrahim Traoré, représenté par son directeur de cabinet, Anderson Céleste Médah.

Mano Kouka, ancien contrôleur d’Etat, Sanon Beatrice, commissaire de police à la retraite et Assane Adama Tamboura dit "La loi" secrétaire administratif à la retraite, voilà les trois personnes qui ont été distinguées ce vendredi 9 décembre 2022, à l’occasion de la première édition de remise du prix de l’intégrité organisé par l’ASCE-LC.

Les lauréats de ce prix de l’intégrité ont reçu chacun la coquette somme de 5 millions FCFA de la part du président de la transition.

Pour le contrôleur général d’Etat, Philippe Neri Kouton Nion, ce prix vient galvaniser les personnes qui exécutent leurs tâches avec professionnalisme, histoire de leur rappeler que leur engagement pour la nation n’est pas vain. « A travers ce prix, l’ASCE-LC entend contribuer à l’édification d’un nouveau citoyen pour qui l’intégrité ne sera plus un vain slogan, mais une attitude à cultiver et à entretenir », dira-t-il à ce propos.

"Le soutien du chef de l’Etat dans nos activités vient nous conforter dans nos activités de promotion de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion des affaires publiques" Philippe Neri Kouton Nion

Tout en invitant les uns et les autres à emboîter les pas de leurs devanciers, son message sera que chacun représente une courroie de transmission auprès des autres, pour faire reculer au maximum le phénomène. En effet, nonobstant les acquis engrangés dans cette lutte contre la corruption, elle demeure une préoccupation inquiétante de par son ampleur et ses effets dévastateurs sur la gouvernance économique, financière, sociale et sur la stabilité du pays. Ainsi « il nous faut redoubler d’effort sur la voie de la sensibilisation et surtout celle de la répression, si nous voulons réduire considérablement les risques de corruption », dira-t-il à cet effet.

"La transition ne sera pas une parenthèse dans la lutte contre la corruption, mais sera plutôt une période de vigilance et d’actions concrètes contre les prédateurs de tout acabit dans les circuits de notre administration publique et privée" capitaine Ibrahim Traoré

Pour le capitaine Ibrahim Traoré, cette innovation est à saluer car dit-il, « l’ASCE-LC nous a habitué à voir des sanctions négatives logiques, découlant des atteintes aux règles de bonne gestion. Mais cette année, elle a décidé de procéder à des sanctions positives, en distinguant des compatriotes qui se sont illustrés dans l’honnêteté, l’intégrité, la probité dans l’exercice de leur fonction. L’engagement patriotique actuel de notre peuple m’amène à partager fortement cette initiative et à espérer que la distinction de ces trois personnes soit perçue par notre vaillante jeunesse comme un signal fort qui interpelle chacun à s’engager dans l’exemplarité et la culture de l’intégrité dans l’accomplissement quotidien de nos missions ». Il invitera l’ASCE-LC à multiplier les cadres de réflexion de bonne gouvernance, car dit-il « il est temps de mériter d’être le pays des hommes intègres ».

Le représentant du président de la transition et le contrôleur général d’Etat, échangeant l’engagement anti-corruption signé par les forces de défense et de sécurité

En marge de cette cérémonie de remise du prix de l’intégrité, les forces de défense et de sécurité ont signé un accord anti-corruption résumé en douze engagements.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Environ 70% des (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)
Lutte contre la fraude au Burkina : Victor Ilboudo (...)
Koudougou : Naaba Saaga 1er célèbre le Nabasga 2023 sous (...)
Incendie du marché Sankar yaaré : Plusieurs centaines de (...)
Bobo-Dioulasso : Les acteurs de la filière anacarde (...)
Université Saint Thomas d’Aquin : Les étudiants célèbrent (...)
Gendarmerie de Boulmiougou : Eldaa Koama organise une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés