Actualités :: Insécurité au Burkina Faso : Plus d’un million d’élèves touchés par la fermeture (...)

La crise sécuritaire qui secoue le Burkina Faso depuis 2015 ne cesse de faire des déplacés internes. Ce déplacement massif de population vers les zones où règne l’accalmie entraîne la déscolarisation de nombreux enfants.

La région de l’Est est la plus touchée par cette crise. Selon le rapport statistiques mensuel de données de l’éducation en situation d’urgence (ST-ESU), à la date du 31 octobre 2022, l’insécurité a entraîné la fermeture de 1 626 établissements scolaires dans la région de l’Est. Cette situation affecte négativement 291 297 élèves dont 140 209 filles et 8 506 enseignants dont 2 412 femmes.

La région de la Boucle du Mouhoun qui occupe la deuxième place affiche au compteur 1 046 établissements fermés. Elle est suivie de la région du Sahel avec 973 établissements fermés. De manière générale, le nombre d’établissements fermés à la date du 31 octobre 2022 passe de 4 258 à 5 709 soit une hausse de 1 451 structures éducatives.

« Ces fermetures représentent environ 22% des structures éducatives du Burkina Faso. Elles affectent 1 008 327 élèves soit 490 622 filles (48,66%) et 517 705 garçons (51,34%), ainsi que 28 919 enseignants doit 9 171 femmes et 19 748 hommes », a révélé le ST-ESU, dans son dernier rapport.

Face à cette situation, des actions sont entreprises par le ministère de l’éducation et ses partenaires en vue de permettre l’accès à l’éducation pour tous. Entre autres actions, la délocalisation des établissements. Comparativement au rapport de mai 2022, le nombre d’établissements délocalisés est passé de 87 à 188 soit une hausse de 101 établissements répartis dans cinq régions (Boucle du Mouhoun, le Centre-nord, l’Est, le Nord et le Sahel).

Ces 188 établissements délocalisés se répartissent de la manière suivante : 106 écoles primaires et 82 établissements post-primaires et secondaires accueillant 31 882 élèves dont 16 104 filles et 1 349 enseignants dont 421 femmes. Ci-joint l’intégralité du rapport..

Lefaso.net

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés