Actualités :: Leadership féminin au Burkina Faso : Fin du projet « Femmes ! Levez-vous ! (...)

Ce jeudi 29 septembre 2022 se tient à Ouagadougou l’atelier de clôture du projet « Femmes ! Levez-vous ! ». Un projet de promotion du leadership et de la participation de la femme à la vie politique au Burkina Faso, mis en œuvre par l’ONG Progettomondo en collaboration avec le Réseau Afrique jeunesse (RAJ), l’Association des femmes juristes du Burkina Faso (AJF/BF) et Associazione Italiana Donne per lo Sviluppo (AIDOS) et avec le soutien technique et financier de l’Union européenne.

Les femmes ne sont pas suffisamment impliquées dans les instances de prise de décisions. Malgré leur volonté manifeste de participer au développement local, national ou international, elles sont freinées par plusieurs obstacles. C’est du moins le constat de l’ONG Progettomondo qui a initié en octobre 2020, le projet « Femmes ! Levez-vous ! », afin de promouvoir le leadership féminin au Burkina Faso et favoriser l’implication des femmes aux instances décisionnelles.

Après pratiquement deux années de mise en œuvre, les acteurs se retrouvent ce 29 septembre 2022 pour partager les résultats engrangés par le projet et procéder à sa clôture.

Les participants à l’atelier de clôture prendront connaissances des résultats engrangés par le projet

Selon la représentante pays de l’ONG Progettomondo, Marianna Mormile, les objectifs que s’était fixé le projet ont été atteints. Ainsi, grâce au projet, 130 femmes leaders d’associations ont été formées sur le leadership, la veille citoyenne, le marketing politique, les techniques de campagne électorale et 1295 femmes et jeunes ont été atteints par les animations des modules d’éducation civique et politique. Le projet a permis aussi de toucher 1060 femmes par des causeries éducatives sur le respect des droits des femmes et la représentativité des femmes dans les instances de prise de décisions et 94 femmes leaders d’associations et membres de partis politiques ont pris part à deux panels organisés à Ouagadougou et au Sud-ouest.

Marianna Mormile, représentante pays de l’ONG Progettomondo

« Au vu de ces résultats, il est clair que le projet a permis d’engranger des résultats considérables pour améliorer les conditions de vie des femmes en étroite ligne avec le Référentiel national de développement (RND) 2021-2025 qui prend en compte la promotion de la femme et du genre dans le cadre de l’axe 3 de la consolidation du capital humain et de la Stratégie nationale genre (SNG) 2020-2024, qui vise l’élimination des inégalités et disparités entre hommes et femmes dans tous les domaines et à promouvoir la jouissance effective des droits humains fondamentaux de toutes les couches sociales », a laissé entendre Marianna Mormile.

Ousmane Djiguemdé, directeur de cabinet de la ministre du genre et de la famille s’est dit satisfait des résultats engrangés par le projet

Ousmane Djiguemdé, directeur de cabinet, représentant la ministre du genre et de la famille s’est dit lui aussi satisfait des résultats engrangés par le projet qui a ainsi contribué à la promotion du genre. « Le ministère est satisfait des résultats de ce projet (…) Le dispositif institutionnel existe déjà. Le renforcement de capacités auquel les femmes ont eu droit va consister à leur faire connaître leur place, à leur faire savoir dans quelle mesure elles peuvent s’approprier ces places. Il faut se dire que ce ne sera pas toujours évident, mais elles aussi ont leur part dans cette lutte. Du côté du gouvernement, nous sommes en train de mettre en place, un certain nombre d’outils, un certain nombre de politiques, de stratégies visant à faire en sorte qu’on ait une sorte de discrimination positive en faveur des femmes pour leur permettre de s’émanciper, qu’il s’agisse des femmes du monde rural ou qu’il s’agisse des femmes citadines », a laissé entendre M. Djiguemdé.

Photo de famille

La représentante résidente de Porgettomondo a formulé le vœu qu’après la clôture de ce projet, les acteurs de promotion du leadership féminin partent des leçons apprises pour entreprendre des actions visant l’amélioration des conditions de vie des femmes. Ce qui va permettre de consolider et pérenniser les acquis du projet « Femmes ! Levez-vous ! ».

Justine Bonkoungou
Photo : Bonaventure Paré
Lefaso.net

Assises criminelles : Le dossier Ousmane Guiro de (...)
Extrémisme violent : Les familles en quête de stratégies (...)
Burkina Faso : L’association Iqra sème la graine de la (...)
Journée du fournisseur minier au Burkina : La 3e édition (...)
Journée de l’excellence : L’Association Beoog neeré (...)
Agriculture au Burkina Faso : La CAIMA fait un bilan à (...)
Prise en charge des PDI dans le Centre-nord : Le projet (...)
IIIe Journée de pathologie et IVe journée du registre de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 8 (...)
Evaluation en milieu universitaire : Un colloque (...)
Entrepreneuriat : Le programme 2SCALE fête ses dix ans (...)
Partenariat pour l’action en faveur de l’économie verte au (...)
Burkina/situation nationale : Le Cercle d’éveil craint (...)
Crise sécuritaire au Burkina : CGE Immobilier redonne le (...)
Commémoration de la journée internationale des personnes (...)
Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés