Actualités :: Religion au Burkina : L’Union des groupes bibliques du Burkina souffle sa (...)

L’Union des groupes bibliques du Burkina (UGBB) a célébré le samedi 03 septembre 2022 à Ouagadougou, ses 50 ans d’existence.

La célébration est placée sous le thème : « 50 ans des groupes bibliques du Burkina : bilan et perspectives pour une présence persuasive et pertinente dans les établissements scolaires et universitaires du Burkina ».

Elle est organisée conjointement avec deux activités du mouvement que sont la convention missionnaire et le forum national des amis. Selon les organisateurs, la vision des groupes bibliques est de connaître Christ et de le faire connaître. Dans cette perspective, il s’agit de former des étudiants dans la communauté, des disciples, transformés par l’évangile et ayant un impact sur l’université, l’Église et la société pour la gloire de Christ.

Quelques devanciers ont reçu une médaille et une attestation

Le président du conseil d’administration de l’Union des groupes bibliques du Burkina, Maurice Kobo Ouédraogo, a indiqué que les champs d’action de leur mouvement, ce sont les milieux scolaires et universitaires. « La mission des groupes bibliques c’est de former de façon holistique les jeunes. Former spirituellement, former socialement, former moralement pour leur permettre d’être des acteurs de changement, des acteurs pour la vie en obéissant au seigneur Jésus-Christ », a-t-il martelé.

M. Ouédraogo a rendu grâce à Dieu pour tous les résultats engrangés au cours de ces 50 ans d’existence de l’UGBB.

Maurice Kobo Ouédraogo, PCA de l’UGBB

Représentant le Premier ministre à cette célébration du cinquantenaire de l’UGBB, le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Frédéric Ouattara, a confié que ce jubilé d’or est un témoignage de l’évangélisation prôné par le Christ. En effet, la présence des jeunes des autres confessions religieuses (musulmans et catholiques) selon lui, est le signe de la cohésion sociale tant souhaitée par le gouvernement de transition. « Notre présence ici en tant que membres du gouvernement montre que nous devons être ensemble, un et indivisible pour le combat de notre nation. J’invite de tout cœur les membres de l’UGBB à perpétuer l’œuvre de leurs devanciers », a confié le ministre. De même, il les a invités à prier pour que la paix revienne au Burkina.

Le conseil d’administration de l’UGBB a, durant la cérémonie, salué le mérite de certains devanciers du mouvement en leur octroyant des médailles et des attestations de reconnaissance. Aussi, les membres de l’UGBB ont prié pour le retour de la paix au pays des hommes intègres. Le président de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME), pasteur Henri Yé, a félicité l’UGBB pour le travail abattu durant ces 50 ans. « L’UGBB est le bras de la FEME au niveau des lycées, collèges et universités.

Frédéric Ouattara, ministre en charge de l’enseignement supérieur

Elle joue un rôle un important dans la mesure où elle sème la parole de Dieu dans les cœurs des jeunes. Et grâce à l’UGBB, beaucoup de jeunes en traversant les établissements scolaires et universitaires, viennent à la rencontre du seigneur Jésus Christ et beaucoup sont sauvés », a-t-il affirmé.

Pour rappel, c’est en 1972 que la première cellule de l’Union des groupes bibliques du Burkina a vu le jour. Elle ne comptait à peine que cinq membres. Aujourd’hui, l’UGBB enregistre environ 22 000 membres actifs dont en majorité de jeunes lycéens et collégiens. L’UGBB est présente également dans les universités publiques et privées avec plus de 3 000 étudiants adhérents. Ce mouvement chrétien a vu le jour en Angleterre grâce à quelques étudiants de l’université de Cambridge au 19e siècle. C’est pour cela d’ailleurs que l’UGBB a pour champ d’action le milieu scolaire et universitaire.

Patricia Coulibaly
Lefaso.net

Burkina Faso : L’association Iqra sème la graine de la (...)
Commémoration de la journée internationale des personnes (...)
Burkina/situation nationale : Le Cercle d’éveil craint (...)
Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)
Lutte contre les maladies non transmissibles : Une (...)
Planification familiale au Burkina : Le plan national (...)
Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes (...)
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés